«Hommage à Moondog», le ménestrel de la musique contemporaine Création 2014 du Cabaret Contemporain







télécharger 34.4 Kb.
titre«Hommage à Moondog», le ménestrel de la musique contemporaine Création 2014 du Cabaret Contemporain
date de publication19.10.2016
taille34.4 Kb.
typeNote
a.21-bal.com > documents > Note

Le Cabaret Contemporain :

« Hommage à Moondog », le ménestrel de la musique contemporaine

Création 2014 du Cabaret Contemporain

Production Lieu unique de Nantes et Maison de la Musique de Nanterre
Dates de création :
Du 25 au 29 novembre 2013 : création à La Maison de la musique de Nanterre

Janvier 2014 : création au Lieu unique, Nantes
Dates de diffusion :
25 et 26 janvier 2014 , Maison de la musique de Nanterre

29 janvier 2014, Arsenal de Metz

30 janvier 2014, Les Dominicains de Haute-alsace

janvier 2014, Le Lieu Unique de Nantes
Le Cabaret Contemporain

Giani Caserotto, guitare électrique

Julien Loutelier, batterie, objets

Ronan Courty, contrebasse

Simon Drappier, contrebasse

Fabrizio Rat, piano préparé
Isabel Sörling, chant

Linda olah, chant



Musique originale du Cabaret Contemporain,

Adaptation de pièces de Moondog


Note d’Intention


Il existe des musiciens dont le vocabulaire est si singulier qu'ils échappent à toute tentative de classement ou querelle de chapelle : Moondog est de ceux là !

Compositeur de formation classique, il a su utiliser les techniques d'écritures savante, proches de la musique de compositeurs tels Palestrina, Bach : contrepoint, canons, passacailles, au profit d'une musique unique et personnelle.


Bien plus qu'un prétexte à un hommage de plus, la musique de Moondog explore des notions auxquelles Le Cabaret Contemporain est très sensible  : pulsation, contrepoint, répétition, instruments inventées aux timbres uniques, transmission orale, modalité.

Autant de points communs avec les préoccupations du groupe : de la même façon que Moondog jouait sur des percussions qu'il avait construites lui-même, les membres du Cabaret Contemporain créent leurs propres sons en inventant de nouvelles techniques, en détournant et préparant leurs instruments de façon non conventionnelle et très personnelle, en transformant leurs propres sons par le biais de l'électronique, pour produire une musique nouvelle et unique.


Un certain nombre de pièces (titres) a recours au contrepoint à deux voix. Le Cabaret Contemporain a donc décidé d'associer à ce projet deux chanteuses suédoises  rompues aux passerelles entre

genres musicaux : Linda Ola et Isabel Sorling, originaires de Goteborg, et capables de passer d'un registre à l'autre : vocal/instrumental, mainstream/expérimental.
Des protagonistes idéales pour les recherches du Cabaret Contemporain : abolition des individualités au profit du collectif, mimétisme de timbres et mélange des genres et des formes. À l'image d'un Gamelan, il s'agit de créer un équilibre dans l'orchestration des improvisations basées sur la compréhension de l'univers de Moondog, la connaissance du vocabulaire de chacun et la confiance mutuelle qui s'est développée au fil des collaborations proche ou lointaines du Cabaret Contemporain.

Les interprétations du Cabaret Contemporain naîtront au plus près de la musique de Moondog, par l'écoute et la retranscription  de ses enregistrements. Les musiciens entendent introduire une dimension étrangement absente de la musique de Moondog, malgré sa proximité avec certains jazzmen tels Charlie Parker :  l'improvisation. Il ne s'agit pas ici d'improvisation solistique mais bien d'improvisation collective dans le but de renouer avec l'essence même de la musique de Moondog, et en utilisant ses techniques : contrepoint rythmique et mélodiques, canons, ostinati, invention sonore. Enfin, Ceci nous permettra de mettre en évidence les liens stylistiques qui unissent la musique de Moondog et les compositeurs minimalistes américains qui le révéraient.




Biographie du groupe « Cabaret Contemporain»



Le Cabaret Contemporain est un ensemble de cinq musiciens, à la fois compositeurs et improvisateurs, souhaitant offrir une musique mélangeant les styles et les genres musicaux. Ils ont acquis une technicité musicale que ce soit dans la classe d’improvisation générative au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris d’Alexandros Markeas, ou encore dans les classes de musique improvisée libre. Par exemple, Fabrizio Rat Ferrero a ainsi reçu une commande par l’Ensemble Intercontemporain.

Après avoir individuellement exploré différents milieux musicaux, et souhaitant utiliser leurs compétences musicales au service d’une musique originale, ils se réunissent dans le Cabaret Contemporain et travaillent sur une musique et une approche complètement singulière. Genre musicaux, rapport compositeur et interprète,  musique acoustique et électronique deviennent des concepts obsolètes. Ils travaillent sur la création d’un véritable langage et vocabulaire de sons, modes de jeu et codes musicaux, qui leur permettent de s’approcher a chaque matériel musical d’une façon inédite. Les musiciens du Cabaret contemporain, qui ont traversé plusieurs genres musicaux, de la musique contemporaine a la techno, du minimalisme au rock a la musique improvisée, développentun langage commun que transforme les sons de chaque dans un véritable et homogène son de groupe.

La recherche sonore est au cœur de leur travail : chaque musicien du cabaret Contemporain développe une approche radicale sur leurs instruments, avec techniques, préparations, modes de jeu originaux. Des sons qui appartiennent au domaine des musiques électroniques sont produits par de moyens complètement acoustiques. La virtuosité technique individuelle n’est jamais le but du cabaret. Ils recherchent une sorte de virtuosité d’orchestration, de mélange, de fusion des propositions de chacun pour générer une nouvelle entité sonore ou les voix individuelles deviennent impossibles à distinguer.

Les projets du cabaret à partir d’un matériel musical préexistante sont caractérisés par une même originalité. Complètement indifférents a l’interprétation dans le sens plus conventionnel du terme, à jouer une partition telle quelle, à recevoir des ordres par un compositeur, c’est la transformation le but de leur travail. Comment amener un matériel de départ dans des territoires inexplorés, comment le transformer grâce à la rencontre avec le sons du cabaret, comment pousser ses éléments cachées a des extrêmes et rendre possible une vrais métamorphose, voici les questions auxquelles Le Cabaret Contemporain tendent de répondre. En réinventant également un nouveau rapport interprète/compositeur, musique écrite/musique improvisée, les musiciens du Cabaret Contemporain font entendre une musique éclectique, indépendante qui est capable de parler au grand public grâce a son pluralisme d'influences et de langages.

Principales dates de concerts du Cabaret Contemporain depuis 2011 :
« Tierkreis Revisited » - adaptations de pièces de Stockhausen


  • 1er octobre 2011 : Nuit Blanche à Paris, Mairie du IIIème arrondissement

  • 24 novembre 2011 : Biennale d’art contemporain de Lyon, Place des Terreaux

  • 20 janvier 2012 : La Ferme du Buisson – « Tierkreis Revisited » de Stockhausen


« John Cage Revisited » - adaptations de pièces de John Cage


  • 6 avril 2012 : Mc2 Grenoble – Festival « les détours de babel » - « John Cage Revisited »

  • 25 septembre 2012 – Festival Musica (Strasbourg)

  • 16 décembre 2012 : Cité de la musique (Paris) s

  • 19 décembre 2012 : Cité de la musique (Paris)

  • 25 janvier 2013 : La Ferme du Buisson

  • 28 mars 2013 : Centre Pompidou, Metz



Frank Zappa / Jonathan Pontier Transgressive transmission


  • en septembre et octobre 2012 : résidence de création du « Frank Zappa / Jonathan pontier Transgressive Transmission » à L’Odéon de Tremblay-en-France

  • 6 février 2013 : « Frank Zappa / Jonathan pontier Transgressive Transmission » au « Macbeth Bar » à Londres

  • 23 février 2013 : La Gaîté lyrique (Paris)

  • 24 février 2013 : Lieu unique (Nantes)

  • 16 juin 2013 : New-York du 25 septembre au 4 octobre 2013 : Tournée nationale (Arsenal de Metz, Lieu unique de Nantes)

  • le 6 octobre 2013 – Barbican à Londres


L’extra Bal


  • 17 juillet (Salle de bal de l’Hôtel de ville de Paris), 28 juillet (104), 2 août (cirque Zingaro) : « L’extra bal »


Cabaret Dancefloor
- 16 novembre 2012 : Le Lux à Valence

  • 31 janvier 2013 : Concert live sur Arte et sur Fip à Radio France



Biographies de l’équipe artistique

Simon Drappier

Simon Drappier, né à Paris en 1980, commence la musique en étudiant la guitare en autodidacte à l’age de 14 ans. En 2000 il obtient un premier prix au conservatoire de la ville de Paris puis se tourne vers la contrebasse après avoir passé une licence de philosophie à la Sorbonne. Il étudie auprès de Thierry Barbé, puis entre au CNSMDP dans la classe de Jean-Paul Celea et suit en parallèle les cours de la classe de jazz de Riccardo Del Fra. Il participe à de nombreuses Master Classe (Bruno Chevillon, Claude Tchamitchian, Hein Van de Geyn, Bozzo Paracik, Petru Iuga, Eckhard Rudolph). En 2009, il obtient un DFS de contrebasse ainsi qu’un prix d’improvisation générative. Il est également titulaire d’un Master de recherche en musicologie de l’ENS Lyon.
Rapidement Simon Drappier se tourne vers la musique contemporaine et joue dans l’académie du festival de Lucerne sous la direction de Pierre Boulez. Il se produit régulièrement avec différents orchestres classiques (ensemble orchestral de Paris) ou avec des ensembles de musique contemporaine (Multilatéral, Le Balcon). Il participe à la création de nombreux jeunes compositeurs (Durupt, Tejera, Careno, Andreiev, Bonnet).
Son éclectisme l’amène à enregistrer un album avec le groupe de jazz expérimental Boréal pour le label suédois Närproducerat, à jouer du jazz argentin avec Tierra del Fuego et à multiplier les expériences entre écriture et improvisation.

Fabrizio Rat Ferrero

Pianiste, improvisateur, compositeur et producteur Fabrizio Rat est un artiste inclassable dans un genre musical. Son parcours éclectique l’amène a travailler dans des milieux musicaux très différents : de la musique contemporaine au pop/rock, du jazz à la tecno/dance, toujours d’une façon très imaginative et originelle. Il a développé un univers sonore complètement personnel en transformant le piano avec des préparations et des techniques inédites. Né en 1983, il a étudié le piano et la composition avec George Benjamin a Londres, et il a suivi ensuite les cycles de perfectionnement au CNSMDP en composition avec Frédéric Durieux et en jazz avec Riccardo Del Fra. Il se produit avec ses groupes et en solo lors de nombreux festivals et salles en France (Citè de la Musique, Banlieues Bleues, Sunset / Sunside, Jazzdor, Why Not, Nuit Sonores, Musica, Jazz à la Villette, Flèche d’or, Gibus, Machine du Moulin Rouge..), en Italie (MITO Settembre Musica, Umbria Jazz, Linguaggi Jazz etc.), et en Angleterre (Royal Festival Hall jazz..).  En 2010 Il forme et produit Luna Maze, groupe indie/rock complètement acoustique. Choisi par NetEmergence comme groupe du mois du juin 2011, leur EP a suscité beaucoup d’intérêt dans les webzines. Un album est prévu pour 2013. Le disque de son groupe Barber Mouse plays Subsonica, featuring le chanteur de Subsonica Samuel Romano, est sorti en janvier pour Auand Records. Il a été invité comme « composition fellow » au Tanglewood Music Centre (Boston) durant l’été 2007. Il a participé au programme de composition de la Fondation Royaumont dirigé par Brian Ferneyhough en septembre 2008.Il a créé en 2009 A couple of times, une performance d’improvisation musicale et picturale basée sur le rythme, avec traitement vidéo en direct et spatialisation du son (Prix Innovatoires).

Ronan Courty


Né en 1982, Ronan Courty débute son apprentissage musical au piano et entre au Conservatoire de Nantes, où il obtiendra les Prix de piano, d’écriture, de contrebasse, d’analyse et de direction d’orchestre.
Parallèlement, il découvre le jazz et les musiques improvisées qui lui permettent diverses collaborations telles que Mayra Andrade, Jeanne Chéral, Néry…
En 2004, il intègre le Conservatoire de Paris (CNSMDP) dans la classe de Riccardo Del Fra ; c’est l’occasion pour lui de participer à de nombreuses Master classes (Marc Ducret, Akamoon, Archie Shepp, Claude Tchamitchian…), mais aussi de développer son univers personnel à travers des projets d’écriture (orchestre symphonique, Big Band…)
Ronan Courty s’est produit dans divers festivals (Jazz à St Germain, Montreux Jazz festival, Rendez vous de l’Erdre…)
Vous pouvez actuellement l’écouter au sein de groupes tels que « l’Entame », « Pipeline »,  « Bass Walk With Me »…

Giani Caserotto

Guitariste, compositeur et improvisateur, Giani Caserotto travaille sur les rapports entre écriture et improvisation, musiques savantes et populaires. Titulaire de 5 premiers prix du Conservatoire de Paris (CNSMDP) en guitare, improvisation générative, harmonie, contrepoint, écriture XXème siècle, il y étudie aussi l’orchestration et la musique indienne. 

Il a étudié la composition avec Jean-Yves Bosseur et a mené sous sa direction en travail de recherche sur les formes ouvertes. Il a également obtenu une licence de musicologie à l’université Bordeaux III. 

Il se produit en France et en Europe (Italie, Espagne, Sardaigne, Allemagne, Suisse, Hongrie…) en soliste et au sein de plusieurs formations, aussi bien en musique contemporaine (ensemble Le Balcon), rock (FER, London Jack), musique traditionnelle (Pascal Lefeuvre), musiques improvisées (Etienne Rolin, Vincent Lê Quang). Il compose fréquemment des musiques de film et de pièces chorégraphiques. Ses recherches sur les rapports entre écriture et improvisation l’ont mené à travailler avec des improvisateurs et des plasticiens pour la conception de Zeitlinie, création mêlant musique, formes programmées et dispositif scénique (zeitlinie.net).

Julien Loutelier

Obsession du jeu, soif des sons, recherche de l’instantané et du mouvement conduisent Julien Loutelier à embrasser tous les genres et esthétiques, sans à priori.Actuellement en 3ème cycle au CNSM de Paris (Diplôme d’Artiste Interprète), il obtient le diplôme de Master en juin 2011 avec un 1er prix de Jazz et musiques improvisées ainsi qu’un 1er prix d’Improvisation Générative… La musique contemporaine, le jazz, le rock et l’improvisation libre colorent profondément son jeu de batteur-percussionniste. On le retrouve aussi bien sur la scène du Jazz actuel européen (Riccardo Del Fra) que dans l’improvisation libre (Dousteyssier/Loutelier duo, Benjamin Duboc, Paul Roth, Abdelhaï Bennani…), le free organisé (collectif COAX, Actuum, Osmauve, Khoom), la musique contemporaine revisitée (collectif du Cabaret contemporain, Tierkreis Revisited, Cage Project, Vingt Regards autour d’Olivier Messiaen), le rock alternatif/improvisé (Burno, Loreleï, AUM, Léanne)…

En constante recherche, il s’intéresse particulièrement au « filtrage » des sons acoustiques et électroniques (comme dans Jukebox de Fabrizio Rat Ferrero) et aime faire rencontrer, dans ses projets et compositions, les esthétiques et les modes de fonctionnement des genres (pièce symphonique aXélération (2010), créations pour le Riccardo del Fra Quintet…).





similaire:

«Hommage à Moondog», le ménestrel de la musique contemporaine Création 2014 du Cabaret Contemporain iconPalais de Tokyo, site de création contemporaine

«Hommage à Moondog», le ménestrel de la musique contemporaine Création 2014 du Cabaret Contemporain iconConception d'une campagne de communication pour l'ouverture du Centre...

«Hommage à Moondog», le ménestrel de la musique contemporaine Création 2014 du Cabaret Contemporain iconLes ambitions du festival de wallonie la musique à la rencontre de son public
«Brundibar») et au Saxophone (2014 était l’année de célébration du bicentenaire de la naissance d’Adolphe Sax)…

«Hommage à Moondog», le ménestrel de la musique contemporaine Création 2014 du Cabaret Contemporain iconMusique contemporaine : le mouvement minimaliste
«mécanique» qui se met en place. La répétition systématique très obsédante, voire gênante, dans le 3ème mouvement

«Hommage à Moondog», le ménestrel de la musique contemporaine Création 2014 du Cabaret Contemporain iconSection cnu et/ou du Comité National : 18ème
«Art et Sciences de l’art», 2004. Prix : «Coup de coeur de musique contemporaine», Académie Charles Cros»

«Hommage à Moondog», le ménestrel de la musique contemporaine Création 2014 du Cabaret Contemporain iconMusique contemporaine : le mouvement minimaliste
«mécanique» qui se met en place. La répétition systématique très obsédante, voire gênante, dans le 3ème mouvement

«Hommage à Moondog», le ménestrel de la musique contemporaine Création 2014 du Cabaret Contemporain iconPerformance: Le Musée d'art moderne d'Alger, le Mama, a vibré, hier,...

«Hommage à Moondog», le ménestrel de la musique contemporaine Création 2014 du Cabaret Contemporain iconLa créativité ET la création contemporaine
«design global» dans un projet social afin, entre autres, de s’adresser non seulement aux besoins des individus mais aussi à leurs...

«Hommage à Moondog», le ménestrel de la musique contemporaine Création 2014 du Cabaret Contemporain iconLe programme s’articule autour de concerts de musique actuelle et...

«Hommage à Moondog», le ménestrel de la musique contemporaine Création 2014 du Cabaret Contemporain iconInterview de Bruce Lamarche, initiateur de la Swfaf
«Rome des Alpes». grâce à son célèbre festival de musique, Salzbourg est devenue au 20ème siècle un rendez-vous incontournable de...







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com