L'Union. Débat sur la répartition des richesses







télécharger 80.24 Kb.
titreL'Union. Débat sur la répartition des richesses
page1/8
date de publication17.12.2016
taille80.24 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > finances > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8
Publié le 29/03/2010 14:39 | LaDepeche.fr

L'Union. Débat sur la répartition des richesses


Une séance de théâtre-débat était présentée à la salle des fêtes de L'Union.

En effet, cette année, le groupe CCFD-Terre solidaire de L'Union, après les week-ends commerce équitable, le ciné débat, la marche solidaire, a choisi d'utiliser ce moyen pour communiquer et mobiliser sur les thèmes d'action de l'ONG (http://www.ccfd.asso.fr/) : partage des richesses, souveraineté alimentaire, aide au développement.

Les thèmes de la soirée étaient l'accès gratuit à l'eau potable, les paradis fiscaux et le micro crédit. Trois scènes ont été présentées avec humour, par le groupe CCFD des Crêtes, et ont permis d'ouvrir le débat avec le public.

http://www.stopparadisfiscaux.org/

Pour le micro crédit, chacun même avec de faibles moyens peut effectuer des placements solidaires.

Deux organismes ont présenté leur mode de fonctionnement : la SIDI (émanation du CCFD) www.sidi.fr et Oïkocrédit www.oikocredit.org/site/fr/
Publié le 26/03/2010 16:15 | LaDepeche.fr

L'Union. Conso : une deuxième association bio


Suite au succès de l'Amap des Lilas, la deuxième Amap de l'Union « Les Chayottes » va reprendre ses activités. Une rencontre à la ferme est prévue le 28 mars pour signer les contrats. Les personnes intéressées seront bienvenues !

Engagement producteur- consommateur


Une AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne) est un engagement réciproque entre un agriculteur et des consommateurs. Le producteur s'engage à respecter la charte : cultiver de façon écologique, sans recours aux pesticides de synthèse. L'Amap des Chayottes est certifiée bio (label AB). Les consommateurs achètent à l'avance une partie de la production de la ferme, partageant les risques et les bénéfices de l'exploitation.La 1ère Amap a vu le jour en France en 2001, elles sont ce jour plus de 1 000.À la ferme de Labarthe, dans le Tarn et Garonne, une trentaine de légumes ont été plantées cette année, plus les fruits du verger. L'Amap des Chayottes prévoit de livrer 20 paniers/semaine à 30 familles.

Les distributions : les mercredis de 18 h 30 à 19 h 30, parking de la « Belle Hôtesse », Rue de l'Autan Blanc. La saison commencera le 5 mai jusque fin décembre.Prix du panier 25 € pour 10 kg de légumes et fruits. 1/2 panier 12,50€. L'Amap fonctionne grâce à un comité de pilotage constitué de bénévoles.

amapdeschayottes.over-blog.com


Publié le 30/03/2010 15:50 | LaDepeche.fr

Blagnac. La ville va développer l'agriculture


Cela faisait l'objet du point 15 de l'ordre du jour du dernier conseil municipal : « acquisition de quatre parcelles aux Quinze Sols, pour une surface totale de 12 073 m2, qui s'inscrit dans le cadre de la politique communale en faveur de l'agriculture périurbaine ».

En cohérence avec les achats antérieurs. « Cinq hectares appartiennent désormais à la commune, confirme Pascal Boureau, l'adjoint délégué à l'environnement et au cadre de vie, sur un total de 135 ha cultivés, dans la zone naturelle qui va des Saoulous aux Quinze Sols, d'une superficie totale de 250 ha ». Et dans un esprit de partenariat avec la SAFER (Société d'aménagement foncier et d'établissement rural), titulaire du droit de préemption, la municipalité se donne les moyens d'intervenir pour engager toutes actions tendant à favoriser l'installation de nouveaux maraîchers. Dans la continuité des 80 parcelles sur 3,5 ha des jardins familiaux, et des 1,5 ha dont le CAT de l'Arche en Pays toulousain est demandeur dès son arrivée à Maniban.

« C'est un engagement de campagne que nous réalisons, poursuit l'élu, mais surtout, nous sommes en cohérence avec la volonté de la communauté urbaine de maintenir des trames vertes dans le tissu urbain, comme le préconise désormais le SCOT (schéma de cohérence territoriale) ». Et de poursuivre sa logique : « Dans l'esprit du développement durable, nous rapprochons ainsi les lieux de production des consommateurs, ajoute-t-il, et nous envisageons même d'alimenter la future cuisine centrale de la ville, en choux et carottes, à partir des zones de production locales ». Une ambition associée à la qualité. « Et tendre aussi vers une agriculture raisonnée, et à terme pourquoi pas bio, les terres d'ici composées d'alluvions de Garonne étant particulièrement riches ».
  1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

L\Conférence-débat de Daniel Lacotte, journaliste et écrivain, sur...

L\Bulletin de l'union syndicale des maîtres imprimeurs de France demi-basane blonde

L\Rapport interquartile 20,8 6,1 Rapport D9/Médiane 6,4 4,3 Répartition...
«Ecrivains, photographes, compositeurs… Les artistes auteurs affiliés à l’agessa en 2008», Culture Chiffres n°3, 2011

L\L'union du chant et du verbe : Rêves et réalités

L\Cycle cinéma débat

L\I. La Répartition des droits dont la gestion est individualisée
«exclusifs» (par opposition aux droits «collectifs» cf infra) et ne concernent donc que les associés ayant confié à l’adagp la gestion...

L\Rapport d'enquete sociologique la sociabilite dans un lieu public le "cafe-debat"

L\L´évolution des sciences a travers le temps et les civilisations
«la connaissance claire et certaine de quelque chose, fondée soit sur des principes évidents et des démonstrations, soit sur des...

L\Imbe new – Vendredi 17 avril 2015
«Ils ont été introduits dans l'Union européenne via les Pays-Bas» et proviendraient «d'Amérique centrale», a-t-il précisé

L\Dont certaines (surtout ''Les fleurs du mal'' et ''Petits poèmes...
«Ma vie a été damnée dès le commencement, et elle l’est toujours» [lettre à sa mère du 4 décembre 1854] de cette union mal assortie....







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com