Table des matières







titreTable des matières
date de publication17.12.2016
taille7.8 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > histoire > Documentos



CASSET Charlotte

Charlène

Aurélie




Table des matières



I – L’ART CONCEPTUEL DANS L’HISTOIRE DE L’ART 3

L’art conceptuel est un tournant majeur dans l’art contemporain : il représente un moment où l’œuvre d’art considérée comme objet de plaisir, expérience visuelle et, plus largement, spatiale a été directement et radicalement contestée. Ces artistes ont ainsi questionné la définition esthétique de l’œuvre d’art et mis en lumière le rôle des idées dans la production du sens à partir des formes visuelles. Ils ont alors établit une nouvelle approche critique de la genèse de l’œuvre et de sa légitimité en repoussant les frontières de l’art en général. L’art conceptuel est avant tout le lieu d’une interprétation artistique d’idées philosophiques : les écrits critiques des artistes ont autant de place que leurs œuvres car ces deux formes artistiques dialoguent entre elles, se complètent. Nous verrons dans un premier temps que les prémices de l’art conceptuel se créent à travers des échanges culturels de différents pays représentés par des figures artistiques majeurs. Dans un second temps, nous verrons les différentes approches artistiques de l’art conceptuel pour remettre en question les conceptions établies sur l’autonomie de l’œuvre d’art et sur sa définition. Enfin nous verrons dans un dernier temps ce que l’art conceptuel a apporté à la définition de l’œuvre d’art et en quoi il a permis d’être utilisé en relation avec d’autres domaines tels que la littérature, la politique, la sociologie,…

Ainsi, à travers ces différentes parties, nous allons nous demander dans quelle mesure l’art conceptuel a-t-il permis l’extension de la définition d’œuvre d’art ?

I – L’ART CONCEPTUEL DANS L’HISTOIRE DE L’ART

1 – son émergence :



« L’événement qui a rendu concevable de « parler un autre langage » sans cesser de produire un art qui garde du sens a été le premier ready-made de Marcel Duchamp. Avec le ready-made, l’objet de l’art n’était plus la forme du langage mais ce qui était dit. Autrement dit, la question de la nature de l’art devint celle non plus de sa morphologie mais de sa fonction. Ce changement, ce passage de « l’apparence » à la « conception », a marqué le début de l’art « moderne » et celui de l’art « conceptuel ». Tout art (après Duchamp) est conceptuel (de par sa nature) parce que l’art n’existe que conceptuellement. »1

2 – son histoire :





1 Joseph KOSUTH, « Art after Philosophy », 1969.

Art conceptuel Mai 2008

similaire:

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matieres

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconI. table des matières

Table des matières iconTable des matières
«L'impact du web 0 dans la Production, la Promotion, et la Consommation de Musique Live.»

Table des matières iconTable des matières
«témoignage exceptionnel de la continuité de l'installation urbaine sur plus de deux millénaires»

Table des matières iconCours de 2 heures Table des matières
«La conservation est l’ensemble des processus qui permettent de traiter un lieu ou un bien patrimonial afin de lui maintenir sa valeur...

Table des matières iconTable des matières
«le rôle du maître est de guider l'apprentissage, de fournir à l'élève des occasions d'expérimenter directement et de vérifier des...







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com