La recherche de l’absolu (1834) 55







télécharger 498.46 Kb.
titreLa recherche de l’absolu (1834) 55
page8/32
date de publication20.10.2016
taille498.46 Kb.
typeRecherche
a.21-bal.com > histoire > Recherche
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   32

Etudes Philosophiques



Les Etudes philosophiques sont composées de récits écrits pour la plupart au début de la carrière de Balzac. Cela a son importance quand on sait que dans ces ouvrages se mettent en place les "mythes" fondateurs de la pensée du romancier, qui trouveront, dans les diverses "scènes" des Etudes de mœurs, à s'illustrer plus concrètement. Ainsi dans La Peau de chagrin (1831), un de ses tout premiers romans à coloration fantastique, Balzac dévoile-t-il le mythe sans doute le plus central dans La Comédie humaine, celui du désir destructeur.

"Vous cherchez l' homme tel qu' il devrait être ; moi, je le prends tel qu' il est. Croyez-moi, nous

avons raison tous deux. [...] Mais ces êtres vulgaires m' intéressent plus qu' ils ne vous

intéressent. Je les grandis, je les idéalise, en sens inverse, dans leur laideur ou leur

bêtise. Je donne à leurs difformités des proportions effrayantes ou grotesques."

Balzac à George Sand, selon Histoire de ma vie, de G. S.

Balzac à la carte


Magazine Lire, n° 180, septembre 1990


Si vous n’en lisez qu’un

Le père Goriot, l’univers balzacien concentré à l’extrême dans le microcosme de la pension Vauquer : femmes, argent, passions, ambitions. Le jeune Rastignac apprend de Vautrin les vraies règles du jeu social tandis que le père Goriot meurt de les avoir ignorées.
Si vous en lisez trois, ajoutez :

Illusions perdues, le destin de deux amis, Lucien de Rubempré, le joli poète pressé de parvenir, et David Séchard, le courageux imprimeur. D’Angoulême à Paris et retour.
La cousine Bette, une vieille fille dévorée de jalousie assouvit la plus cruelle des vengeances. L’enfer parisien.
Si vous en lisez cinq, ajoutez :

Le lys dans la vallée, l’amour impossible de Félix de Vandenesse pour Henriette de Mortsauf, une femme mariée qui concentre tous les charmes et toutes les vertus.
La peau de chagrin, entre fantastique et réalisme : Raphaël meurt de trop vouloir vivre. Le grand mythe balzacien.
Et si vous en lisez dix, ajoutez

Splendeurs et misères des courtisanes, la suite d’Illusions perdues, où l’on voit le génie de Vautrin dans les bas-fonds de Paris et la fin pitoyable de Lucien.
Ferragus, une société secrète dirigée par un ancien bagnard fait et défait les destins de la bonne société parisienne.
Eugénie Grandet, une jeune fille simple et naïve victime de l’avarice monstrueuse de son père et de la légèreté de son cousin.
Les Chouans, roman historique. Dans la Bretagne insurgée contre la République, les amours mouvementées d’un chef royaliste et d’une belle espionne.
Le cousin Pons, un très humble collectionneur d’objets d’art assailli par toute la méchanceté humaine. Génial et désespérant.

Quelques résumés rapides…



Les Chouans 1829 :

premier roman rangé dans la Comédie Humaine. Idylle d'une agent jacobine et d'un marquis breton .
La physiologie du mariage 1829:

influencé par la Physiologie du goût de Brillat-Savarin*, mais humour lourdaud et vulgaire.

Scènes de la vie privée 1830:

6 nouvelles: la vendetta, Gobsek...
La peau de chagrin 1831:

conte fantastique: la peau de chagrin équivaut à la vie, diminuant à chaque souhait exaucé.
La duchesse de Langeais 1833:

(une loge maçonnique, "les treize", s'est jurée aide réciproque. L'un poursuit la Duchesse jusque dans un couvent, où elle meurt.)

De la trilogie de l'Histoire des Treize, situé entre Ferragus et la Fille aux yeux d'or, ce roman est le plus riche et le plus complet.

Le général de Montriveau est épris de la duchesse de Langeais, une coquette qui se refuse à lui. Aidé par les puissants Treize, sorte de franc-maçonnerie aux pouvoirs occultes comme Balzac aime à mettre en scène, il la poursuit jusqu'à un monastère espagnol où elle s'est réfugiée. Mais c'est une morte qu'il enlèvera. Dédié à Franz Liszt, ce portrait d'une coquette représentative des nobles familles du faubourg Saint-Germain, qui tiennent leur fortune de leurs terres et qui vivent sur le mythe d'une naissance supérieure, fut inspiré à Balzac par la marquise de Castries à laquelle il voua un amour sans espoir, et n'est pas sans porter la marque d'une violente rancoeur.
Le colonel Chabert 1833:

On le croyait mort à Eylau. Il revient mais abandonne tout devant l'égoïsme de son ex-épouse

Le père Goriot 1834: (selon Balzac, roman écrit en 3 jours et nuits!)

Rastignac devant Paris "A nous deux maintenant".
Le lys dans la vallée 1836:

Amour impossible de Félix pour une comtesse fidèle.
Contes drolatiques 1837

Balzac s'est amusé à parodier la langue du XVIème siècle : l'orthographe et la syntaxe sont vieillis, les 30 courtes nouvelles fourmillent d'expressions cocasses et de gauloiseries. Il est surtout question de cocuages de seigneurs, de jeunes épousées vendant chèrement leur pucelage... Balzac imite avec humour Marguerite de Navarre et Rabelais.
Splendeurs et misères des courtisanes (1838)

Lucien de Rubempré et la courtisane Esther (dite "la torpille") sont manipulés par Carlos Herrera, un mystérieux prêtre espagnol dans lequel on reconnaîtra bientôt le maléfique et génial bandit Jacques Collin (le Vautrin du Père Goriot). Esther doit séduire le banquier Nucingen, et lui soutirer un million, somme qui permettra à Lucien de se marier dans la haute aristocratie. Le plan machiavélique de Collin marche trop bien : Nucingen, fou amoureux, fait suivre la jeune femme par un espion, qui mettra bientôt la police sur les traces de Collin, qui utilise tous les obstacles pour nouer de nouveaux complots toujours plus audacieux. Il ne recule pas devant l'enlèvement et le crime. Esther, désespérée de perdre Lucien, se suicide, avant de savoir qu'elle va hériter de la fortune de l'usurier Gobsek. Collin intrigue si habilement qu'il parvient à jeter le doute dans l'esprit des policiers et des magistrats; grâce à la femme d'un ministre amoureuse de Lucien, il est sur le point de le faire libérer, mais Lucien se pend dans sa cellule. Collin retrouve son autorité dans le milieu de la pègre et des bagnards, il capte l'héritage d'Esther, sauve la vie d'un jeune bandit corse, et devient lui-même policier!

Intrigue complexe, triomphe d'un héros amoral, révolté, encore plus pervers que la société.
Grandeur et décadence de César Birotteau 1838:

Parfumeur avide d'honneurs, ruiné par un ancien employé. Travaille dur à sa réhabilitation.
La cousine Bette 1847:

une mégère qui empoisonne l'existence de son entourage.
Le cousin Pons 1847:

un collectionneur d'art; des rapaces l'assiègent et s'approprient son héritage
la Peau de chagrin,

roman philosophique dans lequel Balzac, porte-parole de toute une jeunesse déçue par la révolution de Juillet 1830, stigmatisait le règne de l'individualisme et de l'argent.

1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   32

similaire:

La recherche de l’absolu (1834) 55 iconGroupe d'Etude et de Recherche dans les domaines de la Vibration et de l'Acoustique
«Nous investissons 20% de notre chiffre d’affaires en R&D ce qui illustre la volonté du groupe d’apporter à nos clients une réponse...

La recherche de l’absolu (1834) 55 iconLa recherche chorégraphique

La recherche de l’absolu (1834) 55 iconDossier de recherche

La recherche de l’absolu (1834) 55 iconRecherche messe

La recherche de l’absolu (1834) 55 iconDe recherche Vague c

La recherche de l’absolu (1834) 55 iconAccueil présent sur toutes les pages, renvoi vers la page d’accueil...
«On y était». Nous avons défini un moteur de recherche pour retrouver un événement dont nous avons mis les photos en ligne. IL est...

La recherche de l’absolu (1834) 55 iconProfil du centre de recherche

La recherche de l’absolu (1834) 55 iconProfil du centre de recherche

La recherche de l’absolu (1834) 55 iconRecherche un poste de webmaster

La recherche de l’absolu (1834) 55 iconRecherche par mot : Ctrl+F







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com