Vitebsk. Panorama de la ville







télécharger 94.53 Kb.
titreVitebsk. Panorama de la ville
page1/6
date de publication14.12.2016
taille94.53 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6
VITEBSK - VILLE DE MARC CHAGALL

                   Vitebsk. Panorama de la ville


Vitebsk est un sujet principal de l'oeuvre de M. Chagall. Il a porté à travers toute la vie un amour surprenant et tendre pour cette ville. "Il parait que toute une histoire de la peinture mondiale n'a connu un peintre tellement attaché à sa ville, comme M. Chagall. - écrivait I. Erenbourg. – Dans son désir de dire quelque chose de bon sur Paris, Chagall l'appelait« mon deuxième Vitebsk ».

Chagall a reproduit les coins de sa ville natale dans ses plusieurs ouvrages. Les motifs de Vitebsk sont présents dans les cathédrales de Mayence, Rheims, Saint-Etienne, dans les théâtres de Chicago, de Francfort-sur-le-Maine, Londres, aux universités de Nice, de Jérusalem, au centre des Beaux-Arts Lincoln à New York, dans la Galerie d'art de Saint-Paul-de-Vence, au plafond de l'Opéra de Paris, dans le Metropolitan-Opéra de New-York, dans le bâtiment de l'ONU à Washington. «J'aime infiniment mon Vitebsk natal non parce que là je suis né, mais, en premier lieu, parce que j'y ai trouvé une couleur de mon art pour toute ma vie …»

Le sort a voulu que Chagall ait passé la plus grande partie de sa vie en France. Mais, comme Rachmaninov, Chaliapine, Bounine, il restait le phénomène de la culture d'art russe.

Chagall n'imitait personne, et personne, d'ailleurs, ne faisait pas des efforts pour le suivre. Il devait sa rare originalité de son œuvre à la fidélité étonnamment inaltérable aux origines et ses racines: aux simples rites de la vie journalière de Vitebsk natal, de la nature qui l'entourait dans l'enfance, des propres sources de l'œuvre nationale.

Chagall a vécu une longue vie. Presque huits décennies il a crée son monde - mythe, où des images bibliques et de mentalité folklorique, des personnages du cirque et des contes, des objets de la vie quotidienne se sont entrelacés.

Maintenant nous nous posons une question, comment cela est arrivé que la patrie du peintre s'est trouvée seule des pays civilisés où le nom de Chagall et ses œuvres ont été absurdement interdits au cours de longues années. Le monde entier connaît Vitebsk grâce aux tableaux de Chagall et qu'il y est né, mais dans sa ville natale au cours de toute une période soviétique il n'y avait ni musée, ni rue portant son nom. «Ses importantes toiles ont été empâtées, coupées et distribuées aux étudiants de l'école d'art pour des exercices d'essai», - se souvient le professeur Olga Ivanovna Dolinskaïa.

Les yeux se sont dessillés à la fin des années 80. Le nom de Chagall s'est allumé sur notre horizon comme un éclair. Une réaction commune était une surprise.

Maison des Chagall à Liozno                                                                              


«Le doux pays» du petit Marc commençait par une rue Pokrovskaïa qui se trouve dans la partie du nord de Vitebsk. Avant 1927 elle s'appelait Grande Pokrovskaïa, dès 1927 – rue

Maison des Chagall à Vitebsk 


Dzerjinski, mais à partir 1991 elle s'appelle de nouveau rue Pokrovskaïa. Sa longueur est 600 mètres. Ici il «est né la deuxième fois», ici il a fait ses études et a connu son premier amour. «Je n'ai aucun tableau où vous ne verrez pas de fragments de ma rue Pokrovskaïa. C'est peut-être un défaut, mais pas du tout non de mon point de vue», - ce sont les mots de Marc Chagall dits dans l'interview accordée au "Journal Littéraire» le 20 juin 1973.

  Le retour définitif de Chagall dans sa ville natale a eu lieu en 1992, le jour de l'anniversaire du Maître. Ce jour on a érigé le monument à Marc Chagall dans sa rue natale Pokrovskaïa qui a reçu son ancien nom.

La jeunesse, l'amour, la hauteur des sentiments, le feu de l'imagination - tout cela est associé durant toute la vie du peintre à une seule image, tendre et chère - sa bien-aimée, son ange - gardien et la muse qui l'inspirait pour des vols au-dessus de l'existence terrestre, banale et ordinaire. Elle s'appelait Bella (Berthe), une création tendre, fragile, presque céleste, avec qui il était tellement facile de planer dans le ciel au-dessus des toits de la ville natale.
  1   2   3   4   5   6

similaire:

Vitebsk. Panorama de la ville icon«Une rencontre entre télévision et cinéma, un panorama de la fiction...

Vitebsk. Panorama de la ville icon1-Les documentaires sur l’art : un panorama en couleurs Les Musées éditeurs

Vitebsk. Panorama de la ville iconPont Aven Bienvenue à Pont Aven, ville située dans le département
«Pont Aven : ville de renom, 14 moulins et 15 maisons». La ville en tant que commune naît en 1790 après la Révolution et l’on sait...

Vitebsk. Panorama de la ville iconLa ville contemporaine fait-elle encore société ? Plus que jamais, les villes sont
«La ville qui s’invente», est le douzième numéro de la publication «Conseil», consacré au séminaire de Rennes, Saint

Vitebsk. Panorama de la ville iconCommuniqué de presse
«Marc Séguin : la foi du collectionneur». Réunissant une trentaine d’œuvres produites entre 1994 et 2011, la sélection proposée offre...

Vitebsk. Panorama de la ville iconMontpellier notre ville / n° 365 • février 2012
«Son caractère de ville méditerranéenne, médiévale, mais néanmoins moderne et jeune» a également séduit le New York Times sensible...

Vitebsk. Panorama de la ville iconChristian Estrosi inaugurera lundi l’exposition «la ville fertile»,...
«la ville fertile», conçue et réalisée par la Cité de l’architecture & du patrimoine, qui se tiendra jusqu’au 4 janvier 2014 au Forum...

Vitebsk. Panorama de la ville iconAtelier Jean-René Jérôme, Pétion-ville, Haïti, décembre. «Comme pour sonder deux mots»
«Je suis un passeur, je donne envie de voir les nuages», Ateliers Jean-René Jérôme, Pétion-ville, Haïti, juin

Vitebsk. Panorama de la ville iconArt & antiques fair
«délices» de la ville d’eaux : s’attarder dans les nombreux restaurants, paresser aux terrasses des cafés ou des salons de thé, visiter...

Vitebsk. Panorama de la ville iconMontpellier Notre Ville : Vous avez déclaré votre candidature à la...
«soigner la vie quotidienne» et «réparer la ville». Deux expressions clés de notre campagne







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com