Manuel traduit et mis gratuitement à disposition du public par l’auteur sur le site







télécharger 0.72 Mb.
titreManuel traduit et mis gratuitement à disposition du public par l’auteur sur le site
page5/28
date de publication22.02.2017
taille0.72 Mb.
typeManuel
a.21-bal.com > loi > Manuel
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   28

Contexte du paragraphe : Évaluez-vous




Le voleur (Jean 10)



Plusieurs personnes présument que le voleur dont il est question dans Jean 10:10 est le diable, mais elles supposent ceci parce qu’elles ont entendu ce point de vue plusieurs fois et non parce qu’elles ont soigneusement examiné le texte dans son contexte. Le diable vient, bien sûr, pour voler, tuer et détruire, mais nous citons souvent ce verset de cette façon et nous passons à côté des applications directes du texte parce que nous ne prenons pas le temps de lire le verset dans son contexte.
Lorsque Jésus parle du « voleur », il se réfère à un contexte plus large, à savoir aux voleurs, aux brigands, aux loups et aux étrangers qui viennent pour faire du mal aux brebis (Jean 10:1, 5, 8, 10, 12). Dans ce contexte, ceux qui sont venus avant Jésus pour revendiquer son autorité étaient des voleurs et des brigands (10:8) ; ils ont essayé de s’approcher des brebis sans passer par le berger (10:1). Cela était dû au fait qu’ils voulaient exploiter les brebis, alors que Jésus, lui, était prêt à mourir en défendant ses brebis des voleurs, des brigands et des loups.
Ce point est plus facile à comprendre si nous revenons en arrière dans le contexte. Dans Jean 9, Jésus guérit un aveugle, et les chefs religieux le chassent de la communauté religieuse parce qu’il se met à suivre Jésus. Jésus défend celui qui était aveugle et traite les chefs religieux d’aveugles spirituels (Jean 9:35-41). Sachant qu’à l’origine, il n’y avait pas de division entre les chapitres dans la Bible, les paroles de Jésus qui continuent au chapitre 10 sont toujours adressées aux chefs religieux. Il déclare qu’il est le véritable berger et que les vraies brebis suivent sa voix, non celle des étrangers (Jean 10:1-5). Ceux qui sont venus avant lui étaient des voleurs et des brigands, mais Jésus était le véritable salut des brebis (Jean 10:8-9). Le voleur vient seulement pour détruire ; Jésus, lui, est venu pour donner la vie (Jean 10:10).
En d’autres termes, le voleur représente les faux chefs religieux, comme les pharisiens qui ont chassé de la synagogue l’homme qui avait été guéri. L’arrière-plan du texte clarifie encore ce point. Dans Jérémie 23 et Ézéchiel 34, Dieu était le Berger de son peuple dispersé, ses brebis. Ces passages de l’Ancien Testament parlent aussi des faux chefs religieux qui abusaient de leur autorité sur les brebis, comme le faisaient plusieurs chefs religieux de l’époque de Jésus, et aussi ceux de notre époque.

La crucifixion de Jésus (Jean 12:32)



Dans mon pays, les chrétiens chantent souvent un cantique basé sur Jean 12:32 qui dit : « élever Jésus plus haut… Il dit : ‘quand je serai élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi’ ». La Bible parle effectivement d’« exalter » Dieu et de « l’élever » dans la louange, mais cela n’est pas le but de ce texte. Si on lit le verset suivant (qui dit clairement que Jésus faisait référence à sa mort), il est clair que le fait d’« élever Jésus » fait allusion à sa mort sur la croix. (Le jeu des mots avec « élever » était déjà utilisé par les Grecs et les Hébreux pour parler de formes de pendaison, telle que la crucifixion.) Par conséquent, si la signification du cantique correspond à celle du verset, nous chantons alors : « crucifie-le ! », « crucifie-le ! » Bien entendu, Dieu connaît nos cœurs, mais on se demande pourquoi un musicien utilise un verset que des millions de personnes vont chanter sans prendre le temps d’en vérifier le contexte.
Par trois fois, Jean dit que Jésus a été « élevé » : dans l’un des cas, il compare cet événement au serpent qui a été élevé dans le désert (Jean 3:14) de manière à ce que tous puissent avoir accès à la vie éternelle (Jean 3:15). Dans un autre, Jésus déclare que ses adversaires vont l’élever (Jean 8:28). En d’autres termes, ce que Jean veut dire par « élever » renvoie aux propos d’Ésaïe qui affirme que Jésus serait crucifié (Ésaïe 52:13 et Ésaïe 52:14 à 53:12). Dans son évangile, Jean joue avec les mots et peut ainsi indiquer que nous « exaltons » Jésus en prêchant la croix ; cependant, il ne laisse aucun doute en ce qui concerne le sens premier du terme dans ce contexte : la crucifixion. Le lire autrement reviendrait à ignorer l’explication inspiré et explicite du terme « élever ».

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   28

similaire:

Manuel traduit et mis gratuitement à disposition du public par l’auteur sur le site iconAu Mondial de l’Automobile de Paris, en 2006, Rolls-Royce Motor Cars...
«La rr4 a un air plus informel que les modèles Phantom et met davantage l’accent sur la conduite. Sur le plan du design, ceci se...

Manuel traduit et mis gratuitement à disposition du public par l’auteur sur le site iconA noter le départ prévu de 19 cm2
«charte maternelle» sera également détaillée lors d’un prochain conseil d’école et annexée au règlement mis à disposition dans les...

Manuel traduit et mis gratuitement à disposition du public par l’auteur sur le site iconAdresse : Lot V a 35 Ambohitantely-Andohalo Antananarivo 101
«Scribd» renvoie aux mêmes textes sur le site de ce nom. Les différents titres sont aussi disponibles sur le site de la Bibliothèque...

Manuel traduit et mis gratuitement à disposition du public par l’auteur sur le site iconAccueil présent sur toutes les pages, renvoi vers la page d’accueil...
«On y était». Nous avons défini un moteur de recherche pour retrouver un événement dont nous avons mis les photos en ligne. IL est...

Manuel traduit et mis gratuitement à disposition du public par l’auteur sur le site iconDispositions relatives à la liberte de création et a la creation artistique
«sa communication au public,» sont insérés les mots : «notamment la mise à disposition de manière que chacun puisse y avoir accès...

Manuel traduit et mis gratuitement à disposition du public par l’auteur sur le site iconApocalypse scientiste et fin de l’humanité
«la mort de l’auteur» proclamée par Barthes et d’autres, on tend encore souvent, dans les journaux, à associer l’auteur d’un roman...

Manuel traduit et mis gratuitement à disposition du public par l’auteur sur le site iconGaetane Lamarche-Vadel, philosophe, critique d’art. A enseigné à...
«poulailler» au sein d’une cité hlm à Caen. Son travail s’inscrit dans l’espace public où ses œuvres en phase avec les transformations...

Manuel traduit et mis gratuitement à disposition du public par l’auteur sur le site iconTraduit du corse et présenté par Francescu-Micheli Durazzo

Manuel traduit et mis gratuitement à disposition du public par l’auteur sur le site iconStatut de l’auteur contemporain
«auctor» de Lucas. Le public passionné n’entend pas lui laisser «gâcher» ses propres œuvres. Mais restent-elles ses

Manuel traduit et mis gratuitement à disposition du public par l’auteur sur le site iconDissertation sur l’inspiration poétique
«vates», un porte voix inspiré d’Apollon (Poebus). Le poète recueille, traduit, transmet







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com