Table des matières







télécharger 109.31 Kb.
titreTable des matières
page1/4
date de publication22.02.2017
taille109.31 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4


groupe 3

Table des matières


Table des matières 2

I. PRESENTATION 3

II. THÉORIES 6

III. LES APPLICATIONS DE SES THEORIES SUR LA PEDAGOGIE 16

IV. LES CRITIQUES 27

V. CONCLUSION 30

I.PRESENTATION


    1. Biographie (1896-1980)


Jean William Fritz Piaget est un psychologue considéré comme un des fondateurs de la psychologie du XXe siècle. Ses travaux sur la construction de l'intelligence font de lui un des plus grands psychologues du XXe siècle.
Né le 9 août 1896 à Neuchâtel (Suisse) dans une famille d'intellectuels protestants. Il est le fils d'Arthur Piaget, professeur de littérature médiévale et de Rebecca Jackson. Sa carrière scientifique débute dès l'âge de onze ans où il entre au collège latin en section littéraire et publie son premier roman « Un moineau albinos ».

En 1912, sa mère insiste pour qu'il suive une instruction religieuse de six semaines. C'est au cours de cette période que lui vient la volonté de concilier la science et la foi.

De 1914 à 1918, il obtient le baccalauréat et s'inscrit à la Faculté des sciences de l'Université de Neuchâtel où il suit des cours de philosophie.

Première publication à l’âge de 15 ans

Il développe un grand intérêt pour les mollusques lacustres et se voit promu en tant qu'assistant de malacologie par le directeur du Musée d'histoire naturelle de Genève. Cette expérience lui permet de comprendre que « le rôle du maître est de guider l'apprentissage, de fournir à l'élève des occasions d'expérimenter directement et de vérifier des hypothèses » (Piaget et l'éducation, Constantin Xypas). De 1911 à 1920 il fait paraître vingt-cinq études de malacologie.

1920 Obtient son doctorat

En 1920, il obtient son doctorat en sciences naturelles à la suite duquel il publie une thèse intitulée « Introduction à la malacologie valaisanne ».

1921 Entre à l’institut Jean Jacques Rousseau

Piaget commence officiellement sa carrière au sein de l’institut Jean-Jacques Rousseau, dont l’un des buts principaux est non seulement de développer des recherches en psychologie de l’enfant, mais également de participer à la formation des enseignants et de réaliser des recherches en sciences de l’éducation. Peu après, cet institut deviendra institut des sciences de l’éducation, puis école de psychologie et des sciences de l’éducation, et enfin faculté de psychologie et des sciences de l’éducation, fut incontestablement au début du siècle à la pointe non seulement de la recherche pédagogique, mais également du combat pour améliorer l’éducation scolaire.

1925 à 1939 Universitaire

En 1925 à 1929, il occupe son premier poste à l'université en tant qu'enseignant de philosophie des sciences de l'éducation à Neuchâtel mais également de psychologie, de sociologie.

De 1929 à 1939, il enseigne l'histoire de la pensée scientifique à la Faculté des sciences de Genève.

Durant quatorze ans Piaget enseigne essentiellement l'histoire de la philosophie des sciences en adéquation avec son projet épistémologique.

1929 à 1967 Directeur du BIE

De 1929 à 1933, il devient directeur adjoint de l'Institut des sciences de l'éducation, puis de 1927 à 1967, il occupe le poste de directeur du Bureau International d'éducation (BIE). Celui-ci a pour mission d'effectuer des recherches et des travaux d'enquêtes avec la collaboration de tous les gouvernements qui en sont membres. Après la guerre 1914-1918, s'y ajoute également une activité d'entraide humanitaire spéciale.

1939 à 1971 Professeur en psychologie expérimentale

A l'âge de 50 ans, il décide de se consacrer exclusivement à la psychologie. Pour lui, la psychologie est l'art de façonner l'esprit d'un apprenant. Ses travaux de psychologie et d'épistémologie génétiques visent à répondre à la question fondamentale de la construction des connaissances. A travers les différentes recherches qu'il a menées en étudiant la logique de l'enfant, il a pu mettre en évidence d'une part que cette construction des connaissances se construit progressivement, en suivant ses propres lois, et d'autre part, qu'elle évolue tout au long de la vie en passant par différentes étapes caractéristiques avant d'atteindre le niveau de l'adulte. En tant qu’épistémologue, il observe l'enfant non pour lui-même, comme une fin en soi, mais comme moyen : c'est l'enfant épistémique.

Piaget ne s'est jamais considéré comme un pédagogue mais plus en tant qu'enseignant. Il n’a jamais effectué de recherche en pédagogie. Toutefois, il a formulé de nombreuses suggestions quant aux applications qui peuvent être tirées des résultats de la psychologie génétique, notamment la prise en compte des conditions qui favorisent le développement des opérations intellectuelles et des notions épistémiques qui leur sont attachées (le nombre, l’espace, la logique, etc.).


    1. Contexte

Le courant constructiviste prend son ampleur dans un contexte d'après guerre vers 1918.

On est face à une guerre industrielle, face à un bilan humain très lourd. Pour l'opinion, cette guère était considérée comme étant la « der des der », ce qui explique bien dans quel état d'esprit sont les gens. Face à la modernité qui s'installe, on assiste à une transformation des mentalités dans laquelle les hommes sont obligés de modifier leur manière de penser.

La crise de 1929 amplifie ce changement de mentalité puisque les gens vont se retrouver face à une véritable dépression économique et une explosion du chômage. Pour contribuer à ces bouleversements, on décide de les « éduquer » à accepter l'autre. C'est en ce sens que va aller Piaget. Il va lutter contre la montée des forces nationalistes qu'il qualifie d'« égocentrisme collectif », contre le régime totalitaire, l'intolérance, le fanatisme et prône pour la coopération et la solidarité entre les personnes, les générations, les groupes sociaux, les nations. Au sein du courant constructiviste qui est en essor, c'est l'individu qui va devoir construire son propre savoir. Il faut donc lui fournir les outils pour l'aider à construire ce savoir. De nouvelles méthodes de réflexion sont alors mises en place.


  1   2   3   4

similaire:

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matieres

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconI. table des matières

Table des matières iconTable des matières
«L'impact du web 0 dans la Production, la Promotion, et la Consommation de Musique Live.»

Table des matières iconTable des matières
«témoignage exceptionnel de la continuité de l'installation urbaine sur plus de deux millénaires»

Table des matières iconCours de 2 heures Table des matières
«La conservation est l’ensemble des processus qui permettent de traiter un lieu ou un bien patrimonial afin de lui maintenir sa valeur...

Table des matières iconTable des matières
«l’apparence» à la «conception», a marqué le début de l’art «moderne» et celui de l’art «conceptuel». Tout art (après Duchamp) est...







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com