Avis aux fanas de l’eau, accros de la grimpe et petits yétis







télécharger 49.6 Kb.
titreAvis aux fanas de l’eau, accros de la grimpe et petits yétis
date de publication19.10.2016
taille49.6 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > loi > Documentos
L
es droits d’exploitation de ce texte sont la propriété de WienTourismus. Ce texte peut être reproduit gratuitement jusqu’à nouvel ordre, même en partie. Communication des exemplaires à : WienTourismus, Medien-management, Invalidenstrasse 6, 1030 Wien; media.rel@wien.info. Informations données sous réserve de modifications.

Version de janvier 2016

Vienne : spécial enfants

Chasser les éléphants en pleine jungle urbaine. Sauter jusqu’au ciel dans un immense château gonflable. Galoper sur un poney cheveux au vent : Vienne, capitale impériale, cité romantique, métropole des arts et de la culture, est aussi la ville des enfants. Les apprentis magiciens, les petits explorateurs et les dévoreurs de frites y trouveront tous leur bonheur : des attractions, des distractions et de l’action, pour s’amuser en famille sans modération.


« Maman, je m’ennuie ! » Il arrive à tous les enfants du monde de se barber, même pendant les vacances. Mais à Vienne, vos rejetons n’auront pas le temps de bâiller, car la devise pour les visiteurs en culotte courte demeure : de l’action, encore de l’action, toujours de l’action!

Et ce n’est pas la place qui manque : rares sont les métropoles de plus d’un million d’habitants qui offrent autant de grands espaces verts où les enfants peuvent s’ébattre à loisir. Mais ce n’est pas tout. Votre jeune princesse adorerait danser le menuet en corset et crinoline ? Votre savant en herbe rêve d’observer des protozoaires au microscope, d’explorer le firmament ou de réinventer l’électricité ? Vos enfants sont des graines d’artistes ? Ils ont envie de redécouvrir les cinq sens ? Aucun problème. Pas non plus, d’ailleurs, s’ils souhaitent caresser un serpent ou redessiner la Kunst Haus Wien de Friedensreich Hundertwasser. Côté bons plans pour les enfants, vous n’avez encore rien vu.

Avis aux fanas de l’eau, accros de la grimpe et petits yétis


Un max de fun pour les beaux jours, voilà le créneau de l’Île du Danube à Vienne : dans ce paradis à ciel ouvert, avec ses 42 kilomètres de plages, les sports sont à la fête – natation, roller, skateboard (halfpipe près du pont Reichsbrücke), foot de rue, volley sur sable, basket, foot, trampoline, voile, vélo, ski nautique et wakeboard à la hauteur de la digue Wehr 1 (www.wakeboardlift.at) ou joies de la grimpe au parc d’escalade Kletterpark Donauinsel (www.donauinsel-kletterpark.at) sur le Kaisermühlendamm (renseignements sur d’autres parcs d’escalade à Vienne, comme le Waldseilpark Kahlenberg avec son espace slack-line et son parcours pour petits nains : www.wien.info/de/wien-fuer/familien/outdoor/hochseilklettergaerten).

Et quand les super champions ont faim et soif, la Copa Cagrana (c’est le nom que donnent les Viennois à la promenade animée qui longe le Nouveau Danube, du côté « terre ferme », près du pont Reichsbrücke) les accueille avec ses dizaines de bars et snacks où l’on peut boire un verre et manger pas cher. Au bord du Vieux Danube, l’ambiance est plus calme : ici, pas de patineurs qui filent à toute allure en roller. Des familles bronzent sur des transats, déjeunent au bord de l’eau ou font des parties de canotage, des sorties en pédalos ou des promenades en barque électrique. Les petits capitaines peuvent même s’initier au nautisme.

Avec ses 15 000 m², l’aire de jeux aquatiques du Wasserturm, dans le 10e arrondissement, est le plus grand espace de ce genre en Europe : cascades, étangs, passerelles, rivières, toboggan et canotage – tout ce qu’il faut pour ravir les enfants. Y compris les bains de boue dans l’immense bac à sable... Mais grâce à une « station de lavage » spéciale, les enfants rentrent propres à la maison (de début mai à fin sept. t.l.j. de 9h – le ven. à partir de 11h – à la tombée de la nuit, entrée libre, Windtenstrasse 3, 1100 Vienne, tél. +43-1-4000-8042, www.wien.gv.at/umwelt/parks/anlagen/wasserspielplatz-wasserturm.html).

Pour patauger en intérieur, notamment l’hiver, rien de mieux que la piscine Diana-Erlebnisbad avec son toboggan de 125 m de long, son bateau de pirates et son jardin de jeux aquatiques. Température constante de 29° C, bassin à vagues et cocotiers vous transportent tout droit sous les tropiques (lun., mar., ven., sam. 10h-22h, mer., jeu. 13h-22h, dim. 10h-20h, Lilienbrunngasse 7-9, 1020 Vienne, tél. +43-1-219 81 81-10, www.dianabad.at). Dans les thermes baptisés Therme Wien, la zone « Erlebnis-Stein » est vouée aux enfants: fun et aventure garantis avec rivière rapide, tremplins faisant jusqu’à 4 m de haut et toboggan impressionnant. Le bassin extérieur chauffé permet de nager dehors en plein hiver (lun.-sam. 9h-22h, dim. et jrs fér. 8h-22h, Kurbadstrasse 14, 1100 Vienne, tél. +43-1-680 09, www.thermewien.at). Dans les espaces spa des deux piscines, très modernes avec leurs saunas, bains de vapeur et autres jacuzzis, parents auront tout loisir de se relaxer.

Vienne regorge de grands espaces pour les enfants qui ont la bougeotte : des kilomètres de pistes cyclables traversent la capitale, les prés et chemins de randonnées de la Forêt viennoise, du Lainzer Tiergarten, de la Lobau et du Prater sont idéaux pour se défouler. Et ceux qui ont de l’énergie à revendre pourront même grimper aux murs : dans l’Esterházypark, la paroi extérieure de la tour de DCA et ses 35 mètres de haut accueillent petits et grands, de Pâques à octobre. Par mauvais temps ou en hiver, les salles de grimpe vous attendent. Vous trouverez une longue liste des possibilités d’escalade dans la ville sur le site : www.wien.info/de/wien-fuer/sport/kletterhalle.

D’ailleurs, l’hiver n’a jamais été une raison de s’ennuyer : le Rêve sur Glace féérique qui se déploie devant l’Hôtel de Ville, avec son sentier romantique traversant le Rathauspark, la piste de glace artificielle d’Engelmann qui surplombe les toits de Vienne ou la patinoire du Eislaufverein sont autant de lieux dédiés aux joies du patinage. Et si la neige est au rendez-vous, des pistes de luge sont aménagées dans de nombreux parcs, comme par exemple au Türkenschanzpark. Petits champions de ski ou as du snowboard peuvent aussi s’en donner à cœur joie, puisque Vienne est la seule capitale européenne à posséder une piste de ski dans son agglomération : sur la Hohe Wand Wiese, on skie même le soir sous les projecteurs ! (Location de skis et de snowboards). Et à la belle saison, on peut à nouveau glisser ici en famille, grâce à une piste de luge d’été de 850 mètres de long.

Parc à éléphants, maison des crocodiles et nuit en forêt tropicale


Première adresse pour se plonger dans les merveilles du règne animal, le Zoo de Schönbrunn héberge, dans son décor impérial, plus de 700 espères, de A comme Agame barbu à Z comme Zèbre de Damara (adultes : 16,50 euros, enfants de moins de 6 ans : gratuit, scolaires et jeunes de moins de 19 ans : 9 euros, tél. +43-1-877 92 94-0, www.zoovienna.at). Pelage noir et blanc, pattes puissantes et grands yeux doux : le Jardin zoologique de Schönbrunn est l’un des rares zoos du monde auquel la République populaire de Chine a accepté de confier un couple de pandas.

Pour les visiteurs en culotte courte, le repas des lions de mer est une attraction incontournable : quand les otaries se jettent à l’eau pour attraper les poissons, le plaisir est autant du côté des animaux que de celui des spectateurs. Avec leur longue langue, les tamanoirs vont lécher leur bouillie à l’intérieur d’une termitière artificielle – c’est un spectacle auquel on peut assister dans le Parc d’Amérique du Sud. Diverses espèces originaires de ce continent, fourmiliers, tapirs terrestres ou capibaras, cohabitent ici. La serre tropicale, où l’on se sent un peu comme Tarzan dans la jungle, est une vraie aventure pour les yeux, les narines et les oreilles. Autre rendez-vous à ne pas manquer, le polarium où les enfants se collent le nez à la vitre pour voir évoluer les pingouins sous l’eau.

Dans l’« ORANG.erie », les orangs-outans voltigent de cordes en cordes au-dessus des enfants. La passerelle aérienne, suspendue dans les arbres, offre une vue extraordinaire sur le château de Schönbrunn, le Jardin zoologique et la ville de Vienne, tout en permettant d’observer les oiseaux de nos contrées. Le petit bois attenant abrite un mur d’escalade orné de salamandres et un filet à grimper en forme d’araignée. Quant au parc aux éléphants, il permet d’observer de près les magnifiques mastodontes, avec des cordes tendues pour seule barrière. Le zoo recèle encore une attraction spectaculaire, son aquaterrarium qui contient la plus grande barrière de corail d’Autriche.

Dans la « Terre François-Joseph », univers dédié aux ours polaires, une immense baie vitrée permet d’observer de tout près les grands plantigrades blancs nageant sous l’eau. Dans le « Dôme polaire », une exposition interactive explique aux visiteurs pourquoi l’Arctique n’héberge plus que quelques ours polaires et ce que l’on peut faire pour protéger l’environnement et ses habitants. Le zoo de Schönbrunn n’héberge pas que des animaux exotiques, mais aussi des animaux de ferme menacés. L’agriculture traditionnelle et moderne fait l’objet d’une présentation détaillée dans l’enceinte d’une vraie ferme tyrolienne et de ses étables. Le Jardin zoologique propose en outre un vaste programme de visites guidées en soirée et de nuit. Quant aux enfants qui ont du mal à se séparer des animaux, ils pourront toujours fêter leur anniversaire au zoo. Et, après une visite guidée spéciale, partager avec tous leurs amis un grand goûter dans la bonne humeur. Pour les petites jambes fatiguées d’avoir tant marché, il existe un petit train panoramique de Schönbrunn, qui parcourt le parc toutes les demi-heures et ramène les visiteurs en tout confort jusqu’à l’entrée du parc. Ou jusqu’au château de l’impératrice Marie-Thérèse.

Visiter le château des empereurs


Un immense château comme terrain de jeux ? Le Musée pour enfants dit « Schloss Schönbrunn Experience » fait de ce rêve une réalité, permettant de découvrir le quotidien de la famille Habsbourg à travers plusieurs thèmes. Dès 4 ans, les enfants peuvent participer activement et découvrir de façon ludique le quotidien des rejetons impériaux. À la fin du circuit, les bambins peuvent essayer des costumes anciens et se métamorphoser en petites archiduchesses et petits princes (Musée pour enfants, à partir de 3 ans, tarif enfants : 6,50 euros/6,70 euros à partir du 15 mars 2016, forfait famille : à partir de 15 euros/15,50 euros. Visites spéciales enfants du château de Schönbrunn autour de thèmes changeants à partir de 6 ans, durée env. 1h. En janvier et février, des visites des salles d’apparat du château de Schönbrunn sont également organisées tous les samedis et dimanches pour les enfants de 6 ans et plus, autour du thème de « L’impératrice Marie-Thérèse et ses enfants ». Durée env. 1h, tarif enfants : 6,50 euros, adultes : 8,50 euros. Infos et programme détaillé : www.kaiserkinder.at).

Une fois par mois, les enfants, mais aussi les adultes, ont la possibilité d’apprendre à danser le quadrille de la cour (la danse de minuit de tout bal viennois !) au château de Schönbrunn sous la conduite d’un professionnel.

Quand on a envie de gambader et de jouer les explorateurs, rien de mieux que le terrain de jeux baptisé « Labyrinthikon » dans le parc de Schönbrunn. Et de fin mars à début novembre, le Dédale et le Labyrinthe distraient petits et grands.

Pour savoir comment vivaient l’empereur François-Joseph, sa femme Élisabeth et leurs enfants à la Hofburg, le Palais impérial situé au cœur de Vienne, et de quoi était fait leur quotidien, le jeune public (de 6 à 11 ans) peut participer à des visites spéciales des Appartements impériaux, ancien domicile du couple impérial. Ici aussi, une garde-robe princière permet aux petits visiteurs d’essayer, au sens propre du terme, la vie des empereurs (durée env. 1h½, tarif enfants : 7,50 euros/7,80 euros à partir du 15 mars 2016, adultes : 11 euros/11,30 euros). Les petits aventuriers qui préfèrent explorer le Palais impérial à la lampe de poche pourront le faire en compagnie d’une femme de chambre ou d’un valet certains soirs des mois de janvier, février ou novembre. Infos : tél. +43-1-533 75 70, www.kaiserkinder.at/hofburg). Fêter impérialement son anniversaire ? C’est également possible à Schönbrunn, au Palais impérial et au Hofmobiliendepot/Musée du Meuble (infos et tarifs : www.kaiserkinder.at).

Caresser les serpents ou scruter les papillons?


Le monde sous-marin déploie aussi sa fascination à la Maison de la mer – Aqua Terra Zoo, dans l’ancienne tour de DCA de l’Esterházypark (tous les jours 9h-18h, jeu. 9h-21h, Fritz-Grünbaum-Platz 1, 1060 Vienne, tél. +43-1-587 14 17, www.haus-des-meeres.at). Les onze étages de la tour et deux ajouts récents, la serre tropicale et le parc à crocodiles, abritent plus de 10 000 animaux. On y trouve des habitants des sept mers du globe (dont, bien sûr, les poissons que le film Le Monde de Némo a rendus célèbres), mais la serre tropicale – qui est greffée sur la façade de la tour – permet également de s’immerger pour de bon dans l’atmosphère de la jungle : 500 espèces animales, dont des singes arboricoles et des perroquets, évoluent en toute liberté parmi les visiteurs ! Dans un autre secteur du zoo, crocodiles, tortues, piranhas et bien sûr requins exercent une attraction magique sur les enfants. Tous les mercredis à 14h, la tension monte, car « Natur begreifen » propose découverte de la nature des plus tactiles... Le repas de requins a lieu le lundi à 10h30, le mercredi à 15h et le vendredi à 15h30, celui des piranhas le mardi à 15h et le samedi à 9h30 ; les reptiles passent à table le jeudi à 19h et le dimanche à 10h. Tous les jeudis à 18h, un plongeur de la Maison de la Mer va rejoindre les requins dans le bassin ; et le vendredi à 14h, un superbe spectacle fait découvrir le monde sous le microscope. Fascinante également, la grotte à stalactites permet d’observer les habitants mystérieux et insolites avec leur rythme jour-nuit inversé. Enfin, à ne manquer sous aucun prétexte, le sommet de la tour comporte un bassin à requins marteaux des Caraïbes et un café offrant une vue époustouflante de la capitale, l’Ocean’sky.

Dans sa moiteur tropicale, la Serre aux papillons du Burggarten est une merveille rare : les enfants peuvent y admirer des centaines de papillons exotiques voletant en toute liberté sous la verrière. Le plus beau d’entre eux est sans doute le Morpho Didius ou papillon bleu, avec ses ailes aux reflets métalliques, le plus grand l’Attacus Atlas ou papillon cobra, une espèce nocturne. Dans la salle de projections, des films sur les papillons sont diffusés en continu pendant les heures d’ouverture (d’avr. à oct. : lun.-ven. 10h-16h45, sam.-dim. et jrs fér. 10h-18h15 ; de nov. à mars : t.l.j. 10h-15h45 ; enfants de 3 à 6 ans : 3,50 euros, scolaires, étudiants : 5 euros, adultes : 6,50 euros, troisième âge et détenteurs de la Vienna Card : 5,50 euros. Burggarten, 1010 Vienne, tél. +43-1-533 85 70, www.schmetterlinghaus.at).

Entrée libre pour les enfants et jeunes de moins de 18 ou 19 ans


Les moins de 18, voire de 19 ans, ont droit à la gratuité dans les musées viennois suivants : Albertina, Appartement de Johann Strauss, Belvédère supérieur et inférieur, Bibliothèque nationale/Salle d’apparat, Collection d’Anatomie pathologique dans la Tour aux Fous, Fresques de Neidhart, Kunsthistorisches Museum Wien (Neue Burg incluse), Künstlerhaus k/haus, Maison de Haydn, MAK – Musée des Arts appliqués/d’Art contemporain, MAK Annexe Geymüllerschlössel, MUSA – Museum Startgalerie Artothek, Musée de l’Argent, Musée autrichien d’Art populaire et de Folklore, Musées Beethoven, Musée des Carrosses impériaux, Musée de l’Espéranto, Musée des Globes, Musée de l’Histoire militaire, Musée des Horloges et des Montres, Musée de la Judenplatz, Musée juif de Vienne, Musée du Papyrus, Musée des Pompes funèbres, Musée du Prater, Musée romain, Musées Schubert, Musée de la Technique, Musée du Théâtre, Naturhistorisches Museum Vienne, Palais d’hiver, Pavillon impérial d'Otto Wagner à Hietzing, Pavillon d'Otto Wagner sur la Karlsplatz, Trésor impérial Vienne, Villa Hermès, Wien Museum, 21er Haus, tous les musées d’arrondissements et l’espace exposition du ZOOM Musée pour Enfants au MuseumsQuartier. Pour les jeunes qui approchent de l’âge limite ou font plus âgés qu’ils ne sont, il est conseillé de se munir d’une pièce d’identité comme justificatif.

Squelettes de dinosaures & pochettes magiques du Kunst Haus


Carcasses de dinosaure, superbes minéraux, animaux passionnants : le Naturhistorisches Museum a plus d’un tour dans son sac, surtout lors des visites pour enfants intitulées NHM Kids & Co (à partir de 6 ans, sam. 14h, dim. et vacances 10h et 14h, billets de visite : 3 euros ; enfants de 3 à 6 ans : dernier dim. du mois 16h, tarif des visites : 3 euros, inutile de s’inscrire). Le circuit spécial anniversaire (150 euros) est une attraction qui laissera un souvenir inoubliable au petit héros du jour et à tous ses invités. Les scientifiques en herbe partent à l’aventure, armés de microscopes, étudient les protozoaires ou les simples lombrics, plongent dans le monde des minéraux, explorent la préhistoire de l’homme et restent bouche bée devant le génie inventif de la nature, lequel s’exprime bien souvent dans l’infiniment petit (« Mikrotheater », sam.-dim. 13h30, 14h30 et 16h30). Avec son dôme intégral de projection, le nouveau Planétarium numérique emporte petits et grands dans un voyage virtuel, mais scientifiquement exact, jusqu’aux frontières de la Voie lactée ou jusqu’aux anneaux de Saturne. Selon la même technique, on y présente en outre un grand choix de films consacrés à différents domaines de l’astronomie, de la biologie, de la préhistoire, de la paléontologie, etc. Horaires et programme sur : www.nhm-wien.ac.at/planetarium (adultes : 5 euros ; enfants : 3 euros). Entrée libre pour les enfants et jeunes de moins de 19 ans. Renseignements et inscriptions : tél. +43-1-521 77-335, anmeldung@nhm-wien.ac.at

L’imagination que déploie le Kunst Haus Wien est, elle aussi, quasi sans limite. Ce musée coloré, insolite et plein de vie, conçu par l’artiste Friedensreich Hundertwasser, fascine les visiteurs, petits ou grands – surtout les petits, d’ailleurs, qui n’ont pas l’habitude de retrouver au musée un monde... si proche du leur ! Des ateliers enfants sont régulièrement proposés aux visiteurs individuels, programme actuel sur : www.kunsthauswien.com, visites spéciales pour les groupes d’enfants sur rendez-vous (tél. +43-1-712 04 95-12).

Des tableaux de Klimt au chemin de fer à cheval


Parmi les quelque 150 musées existant à Vienne, il y en a beaucoup que les enfants adorent. Le ZOOM Musée pour Enfants se veut interactif. Avec des expositions participatives qui permettent d’expérimenter par soi-même les phénomènes physiques et (re)découvrir les sens (ouvert t.l.j. sauf lun., horaires variables, tél. +43-1-524 79 08, www.kindermuseum.at, inscription requise !). Même les plus petits, de 0 à 6 ans, disposent avec « l’Océan » d’un espace de jeux, de découvertes et de conquêtes. L’atelier permet aux 3 à 12 ans de travailler en compagnie d’artistes. Dans le studio de film d’animation, enfants et ados peuvent créer leur dessin animé et le sonoriser.

Juste en face et toujours au MQ se trouve un centre d’information spécialisé pour les enfants, « wienXtra kinderinfo » : renseignements gratuits sur tous les loisirs des 0 à 13 ans à Vienne, avec espace de jeux à la clé (mar-ven. 14h-18h, sam.-dim. et jrs fér. 10h-17h, fermé tous les lun., infos : tél. +43-1-4000-84400, www.kinderinfowien.at).

En général, l’art moderne plaît aux enfants – « il peint comme moi » est un commentaire qu’on entend souvent. Les ateliers pour enfants du mumok, le Musée d’Art moderne au MuseumsQuartier sont donc particulièrement appréciés (inscriptions : tél. +43-1-525 00-1313, www.mumok.at, gratuit pour les enfants et jeunes de moins de 19 ans). Tous les dimanches, un programme familial est proposé de 14h à 16h, et certains samedis, de 14h à 16h, les enfants de 6 à 12 ans se font artistes dans l’atelier du musée ou rencontrent des artistes. L’Atelier X-small ouvre ses portes le premier et le troisième dimanche du mois de 11h à 12h30 pour les plus petits (4 à 6 ans). Une inscription préalable est obligatoire pour toutes ces manifestations, tarif enfants : 2 euros, adultes : 5 euros. Ceux qui préfèrent visiter de façon autonome, pourront s’équiper du « KinderkunstTransporter », un compagnon à roulettes bourré d’objets pratiques pour visiter une expo.

Le Kunsthistorisches Museum Wien ne possède pas seulement la plus grande collection de Bruegel au monde, dont des toiles aussi célèbres que Le repas de noce ou La tour de Babel, mais aussi de vraies momies d’êtres humains et d’animaux, la salière la plus chère du monde, des jeux précieux et bien d’autres curiosités « magiques » de la Kunstkammer. Le samedi à 15h (enfants de 5 à 8 ans) et à 16 h (enfants de 9 à 12 ans), une visite gratuite permet de découvrir les histoires les plus passionnantes de ces objets. Et le dimanche, à la suite d’une visite guidée, les enfants de 6 à 12 ans peuvent laisser libre cours à leur créativité à l’atelier qui leur est dédié de 14h à 16h30 (tarif enfants : 4 euros, tarif réduit adultes : 11 euros). Infos : kunstvermittlung@khm.at, +43-1-525 24-5202, www.khm.at.

Se distraire avec l’art, le trouver simplement beau ou en faire soi-même : la programmaton du Belvédère (www.belvedere.at, tél. +43-1-795 57-134) invite les enfants de 3 à 12 ans à diverses animations et expérimentations. Après une visite ludique autour de différents thèmes, on peut essayer à loisir les matériaux et les techniques les plus divers. Au Palais d’hiver du prince Eugène, des visites interactives, adaptées aux différentes tranches d’âge, sont également proposées aux amateurs d’art en herbe. Les anniversaires pour enfants du Belvédère sont autant de moments actifs, inventifs et récréatifs. Le service complet comprend une visite distrayante pour enfants (en costumes historiques, selon les thèmes) suivie d’un atelier créatif, des cartons d’invitation, des tables décorées et un grand choix de motifs de gâteaux. Enfin, un cycle de visites taillées sur mesure pour les besoins des jeunes parents, « Au musée avec bébé », permet une découverte artistique ciblée et concise (poussettes autorisées, coin à langer et chauffe-biberon sur place). Les familles qui souhaitent découvrir par elles-mêmes le Belvédère supérieur trouveront à leur disposition un « détective du musée » gratuit, avec une quantité d’énigmes complexes sur les principaux tableaux de la collection. Les week-ends, les mercredis après-midi ainsi que pendant les vacances, le 21er Haus (www.21erhaus.at, tél. +43-1-79557-770) propose aux jeunes visiteurs de 3 à 12 ans des visites ludiques accompagnées d’ateliers autour de l’art contemporain, la photographie, l’architecture, l’art du livre et la nature. Jeux de piste et parcours d’exploration à travers les expositions, travail en équipe, matériaux ludiques et activités créatrices en atelier ou labo photo, voilà qui fait de toute visite une aventure pour les jeunes amis de l’art. Les anniversaires pour enfants organisés au 21er Haus sont joyeux et déjantés à souhait ; avec un temps fort : le labo photo. Les rencontres parents-bébés permettent aux parents de jeunes enfants de savourer l’art contemporain dans une atmosphère détendue (poussettes autorisées, porte-bébés conseillés). Les familles peuvent naturellement choisir de visiter individuellement le 21er Haus : le dépliant pour enfants et ses devinettes sur le 21er Haus rendront leur parcours plus créatif encore.

Le Musée de la Technique de Vienne est un univers à lui seul. Il entend donner une première approche ludique des phénomènes relevant du monde de la technique et des sciences physiques et naturelles. Sous sa verrière centrale, baignée de lumière, sont exposées les découvertes techniques du XIXe et du XXe siècle, mais aussi des curiosités issues du monde ferroviaire. La célèbre voiture de course des années 1950 « Silberpfeil » (Flèche d’argent) et « Hannibal », le premier chemin de fer à traction chevaline, des draisiennes, des bicycles et un immense creuset pour fondre l’acier, voilà de quoi fasciner les petits ingénieurs en herbe ! Dans la section baptisée « En mouvement », les enfants peuvent découvrir les mille facettes de la mobilité et tester la ville en fauteuil roulant. Les visites dédiées à la haute tension ou au travail à la mine ne manquent pas non plus de passionner le jeune public. Sur deux niveaux, un espace découverte intitulé « Mini » offre aux 2 à 6 ans une première rencontre avec la technique par le biais du jeu. Au « MINI-Mobil », l’espace d’activités des 2/8 ans, les futurs usagers de la route peuvent circuler avec différents véhicules. Des ateliers proposés dès 4 ans font découvrir les joies de la physique. Pour les scolaires, il existe des visites thématiques guidées et des ateliers sur tous les secteurs de l’exposition (programme : tél. +43-1-899 98-0, www.technischesmuseum.at, gratuit pour les enfants et jeunes de moins de 19 ans).

Attractions à tester, musique à voir, étoiles à décrocher


Le luna-park de Vienne ou « Wurstelprater » rassemble quelque 250 attractions, du traditionnel palais des glaces, qui transforme maman en allumette et papa en gros tonneau, aux tours à dos de poneys, des mini montagnes russes, qui font glousser de plaisir les plus petits, à l’« Iceberg », univers polaire interactif dont la traversée met tous les sens en émoi. Mais il y aussi le monde des dinosaures et le « Luftburg-Paradies », vaste structure gonflable où, cheveux tourbillonnants, on frôle les nuages à chaque bond. 117 mètres plus près du ciel ? C’est pour les courageux qui essaieront le « Praterturm », le manège à chaînes le plus haut du monde, puisqu’il a même été inscrit au Guiness des records. Regard étincelant, joues écarlates : pour que le bonheur de vos enfants soit complet, n’oubliez pas une grosse boule de barbe à papa et un beau ballon de couleur (infos complètes sur le Prater en tapant www.praterwien.com. Haute saison : de mi-mars à fin oct., tous les jours à partir de 10h). Visiter le Musée du Prater, c’est remonter le temps : outre de nombreux souvenirs évoquant l’ancien luna-park de l’entre-deux-guerres, on peut également y admirer une collection de lanternes magiques (Prater, Oswald-Thomas-Platz 1/Planétarium près de la Grande Roue, 1020 Vienne, ven.-dim. et jrs fér. 10h-13h et 14h-18h, tél. +43 1 726 76 83, www.wienmuseum.at).

Un selfie avec l’impératrice Sisi, Mozart, Hermann Maier, James Bond, Angelina Jolie ou Michael Jackson ? Chez Madame Tussauds, au Prater de Vienne, on peut côtoyer plus de 80 stars du cinéma, du sport et de la musique, hommes politiques et personnalités historiques. Les visiteurs, petits et grands, prennent leur propre photo souvenir avec des figures de cire ressemblantes à s'y méprendre et sont invités à des rencontres interactives (t.l.j. 10h-18h, Riesenradplatz, Prater, 1020 Vienne, tél. +43-1-890 33 66, www.madametussauds.com/wien).

La musique, ça s’écoute, mais surtout ça se voit et ça se sent : la Maison de la Musique vous en donne la preuve. Dans un périple sur six étages, on expérimente la musique, réellement ou virtuellement, avec tous ses sens. Lors des visites spéciales enfants aussi... Et pour finir, petits et grands peuvent même conduire l’orchestre des Wiener Philharmoniker à la baguette. Mais attention, l’élite de la musique autrichienne ne passe rien aux dilettantes du pupitre. Autre rendez-vous à ne pas manquer, les concerts pour jeune public, avec programmation classique ou version participative et divertissante (horaires d’ouverture : tous les jours 10h-22h, visites guidées pour les enfants de 6 à 12 ans sam. 14h, dim. 10h et 14h, adultes : 13 euros, gratuit pour les enfants de moins de 3 ans, enfants de moins de 12 ans : 6 euros, enfants à partir de 12 ans : 9 euros, billets combinés avec la Mozarthaus Vienna, infos : tél. +43-1-513 48 50, www.hausdermusik.at).

Spectacles de marionnettes internationalement récompensés, technique scénique des plus modernes, cadre impérial et figurines faites main avec passion – voilà pourquoi le Théâtre de Marionnettes du château de Schönbrunn fascine petits et grands. Ici, opéras, opérettes et comédies musicales sont adaptés, avec une virtuosité rare, spécialement pour les enfants. Au Théâtre de Marionnettes du château de Schönbrunn, Wolfgang Amadé Mozart joue un peu les maîtres de maison. Son opéra sans doute le plus célèbre, La Flûte enchantée, y est programmé toute l’année pour les enfants de 2 à... 99 ans. Mais Ritter Kamenbert, grand amateur de fromages, monte également sur les planches pour conquérir, sans coup férir, le précieux « fromage de dragon ». Mozart n’est le seul à revivre, suspendu par des fils : Johann Strauss, lui aussi, se produit dans sa Chauve-Souris, Engelbert Humperdinck nous conte son opéra Hänsel & Gretel et Aladin emporte les enfants – et leurs parents – dans de nombreuses aventures. Ce théâtre hors norme peut en outre se transformer en lieu festif pour les enfants de tous âges désireux d’y fêter leur anniversaire avec leurs parents et amis. À cette occasion, les jeunes visiteurs découvrent l’univers des fantoches, par exemple en faisant faire ses premiers pas à une marionnette. Pendant ce temps, les convives d’un âge mûr profitent, en plus de la découverte culturelle, du cadre agréable et des plaisirs gustatifs les plus variés (château de Schönbrunn, Hofratstrakt, 1130 Vienne, tél. +43-1-817 32 47, www.marionettentheater.at).

Le Niedermair-Kindertheater (www.niedermair.at), le Lilarum (www.lilarum.at), le Dschungel Wien (www.dschungelwien.at) et le Theater der Jugend (www.tdj.at) proposent également une programmation très variée pour le jeune public. Quant au Theater in der Josefstadt, il invite les enfants à aller jeter un coup d’œil en coulisse, tandis que leurs parents assistent à une matinée : au programme, inspection des ateliers de décors et du magasin de costumes, petits essais de maquillage de scène (inscriptions : tél. +43-1-427 00-300, www.josefstadt.org).

Le Planétarium de la Ville de Vienne a concocté un programme attrayant pour le jeune public. Du vendredi au dimanche, un spectacle est proposé à 15h aux plus petits et à 16h30 à toute la famille. Au cours de représentations devenues légendaires, la souris astronaute Yanni les fait pénétrer dans les secrets de l’univers. Et comme, ensuite, les enfants en savent généralement plus que les adultes, il est fortement conseillé aux parents de regarder le spectacle avec eux. D’où le tarif préférentiel famille.

Dans deux observatoires viennois, on peut examiner le soleil grâce à un télescope équipé d’un filtre spécial : le samedi à 17h à la Kuffner-Sternwarte et le dimanche à 10h30 à l’Urania. Voir par soi-même les explosions de gaz qui se produisent à la surface du soleil est une expérience marquante pour petits et grands. Et en cas de mauvais temps, un atelier thématique spécial est préparé, expériences à l’appui. Tél. +43-1-891 741 50 000, planetarium@vhs.at, www.planetarium-wien.at.

Spécial jours de pluie : BOGI Park, l’aire de jeux couverte la plus vaste d’Autriche, propose 5 000 m2 de jeux, distractions et sports aux enfants entre un et douze ans. Un immense parc couvert pour s’amuser, une disco féerique, des volcans à escalader et une aire spéciale pour les tout-petits, c’est la bonne humeur garantie (tous les jours 10h-19h, enfants d’1 à 3 ans : 4 euros, de 3 à 16 ans : 9,50 euros, adultes : 4 euros, prix réduits à partir de 17h ; Gutheil-Schoder-Gasse 17, 1230 Vienne, tél. +43-1-23 000 00, www.bogipark.at).

Quand toute la famille a envie de bouger et de s’amuser : Family Fun. Laissez libre cours à votre imagination... Les enfants de 1 à 12 ans y trouveront entre autres les équipements suivants : châteaux gonflables, gigantesque toboggan et toboggan à vagues, mur d’escalade, neuf trampolines, trampoline à élastique, bateaux tamponneurs, labyrinthe à escalader, rodéo, mini karts, espace pour tout petits, etc. Au Family Fun, on peut fêter l’anniversaire le plus cool de toute la capitale ! Pour les parents, espace détente et ravitaillement sont prévus (lun.-ven. 13h-19h, sam.-dim. et jrs fér. 9h-19h ; enfants de 1 à 2 ans : 3,90 euros, de 3 à 16 ans : 8,90 euros + 1 jeton, adultes : 3,50 euros, troisième âge : 2 euros, réductions pour les familles nombreuses et à partir de 17h, Breitenleer Strasse 77, 1220 Vienne, tél. +43-1-236 70 70, www.familyfun.at).

Pas de doute : « Maman, je m’ennuie ! », à Vienne, ça n’existe pas...

Complément d’information, y compris adresses et horaires, sur le site www.wien.info/fr/vienna-for/families; consulter également la banque de données évènementielles (www.wien.info/fr).




similaire:

Avis aux fanas de l’eau, accros de la grimpe et petits yétis iconMonaco aux frais de la princesse !
«Désolée mademoiselle, vous allez à Nice, je n’ai pas le droit de vous vendre quoi que soit», pas de Cohiba pour mon «hôte», ça craint…...

Avis aux fanas de l’eau, accros de la grimpe et petits yétis iconBibliographie : Elle a publié une quarantaine de récits, pour petits...
Au-delà du plaisir de lire, j’aimerais apporter aux jeune la réflexion, ne pas passer à coté des autres, ne pas passer a côté de...

Avis aux fanas de l’eau, accros de la grimpe et petits yétis icon• Recherche sur l’image tactile avec le Centre Amandine
«beau» titille aussi les pulpes des doigts, nous vous proposons d’explorer Lya, de jouer à l’accordéon avec Alice raconté aux petits...

Avis aux fanas de l’eau, accros de la grimpe et petits yétis iconMettre de l’eau dans son vin !

Avis aux fanas de l’eau, accros de la grimpe et petits yétis iconLe plan d’eau lagunaire Le musée des combes

Avis aux fanas de l’eau, accros de la grimpe et petits yétis iconPages 1 à118 cadrans solaires de corrèZE
«cadrans solaires de correze». Ce sont de simples avis m’encourageant à décrire la classification des «objets gnomonique» telle qu’elle...

Avis aux fanas de l’eau, accros de la grimpe et petits yétis iconRésumé Première partie Dans un «Avis»
«éloquence scolastique» et malgré les remontrances de Tiberge, son vertueux ami, IL n'eut aucune peine à la convaincre de se laisser...

Avis aux fanas de l’eau, accros de la grimpe et petits yétis iconL’eau et l’art urbain en centre ville de saint Quentin en Yvelines

Avis aux fanas de l’eau, accros de la grimpe et petits yétis iconDu groupe scolaire trezel-petits Cailloux (Plaine Sud) de la Ville de Saint-Denis

Avis aux fanas de l’eau, accros de la grimpe et petits yétis icon3 Jeune femme à sa toilette Eau-forte signée en bas à gauche illisible...







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com