Recherche sur le site







titreRecherche sur le site
page4/10
date de publication20.10.2016
taille0.5 Mb.
typeRecherche
a.21-bal.com > littérature > Recherche
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

Notes

1 L’anaphore est la répétition de vers commençant par les mêmes segments. L’anadiplose est la figure par laquelle l’hémistiche initial d’un vers reprend l’hémistiche final du vers qui le précède.

2 Marcel Jousse (1881-1961), prêtre et fondateur de l’« anthropologie du geste » a particulièrement étudié les formes orales, la prière et la mémorisation par les enfants ou dans les sociétés rurales ou traditionnelles.

3 La corde est d’usage individuel, et les signes généralement intelligibles par le seul maître qui a construit sa corde.

4 L. Camara, L’enfant noir, Paris, Plon, 1953.

5 Dans ce roman initiatique (L. Camara, Le regard du roi, Paris, Plon, 1954), un Blanc, Clarence, tente d’accéder à la connaissance de l’Afrique, symbolisée par ce roi dont il s’agit de capturer le regard.

6 Cette édition est réalisée par Yero Dooro Jallo, professeur d’arabe à Dakar et célèbre militant de la culture peule. Ce projet se veut culturel et identitaire mais aussi didactique, visant à consolider l’apprentissage de l’écrit auprès de lecteurs récemment alphabétisés.

7 Les deux œuvres présentent le parcours d’un narrateur confronté aux méfaits du colonialisme et s’achèvent sur l’annonce d’une libération. Le narrateur de D’éclairs et de foudres (J.-M. Adiaffi, D’éclairs et de foudres : chant de braises pour une liberté en flammes, Abidjan, CEDA ; Paris, diffusion Hatier, 1980) est dédoublé à mi-parcours par un héros révolutionnaire Azané qui éveille les villageois à la conscience. Azané est mis à mort par les hommes de main du système colonial, « hommes blancs habillés de noir et hommes noirs habillés de blanc ». La folle Akissi s’empare de la tête d’Azané et prophétise la libération, puis survient le fils d’Azané qui apporte au peuple sa liberté.

8 Né en 1938, Bernard Zadi Zaourou a d’abord formulé l’esthétique du Didiga dans le poème Fer de Lance (Paris, P. J. Oswald, 1975). De 1980 à 1987, il a dirigé une troupe de théâtre qui a créé une dizaine de ses œuvres, parmi lesquelles La termitière (1981). De 1993 à 1999, il a été ministre de la Culture de Côte-d’Ivoire.

9 Par exemple, à la devinette « Je l’ai frappé, il m’a frappé », la réponse retenue comme bonne est l’eau (parce qu’elle éclabousse quand on la tape). Le dicton « œil pour œil, dent pour dent » est logiquement correct mais considéré comme une mauvaise réponse.

10 Dans le premier cycle, les personnages sont respectivement un jeune noble et son captif. Les valeurs de bravoure s’expriment notamment dans un épisode où ils affrontent un serpent. L’épopée du Fouladou relate la geste du héros Molô Egge qui dirige une révolte contre les Mandingues.

11 Ainsi, la geste du héros Guelel qui protège la vache Thiwel que veut voler son ennemi Goumanel. Ce récit présente certaines analogies avec la Chanson de Roland : Goumanel tue le neveu de Guelel qui refuse d’appeler à l’aide ; le récit s’achève comme les deux adversaires décident de faire la paix, suite à un long combat dans lequel aucun ne peut l’emporter.

12 Commun à une grande partie de l’Afrique, le placement des enfants dans une autre famille est très répandu au Nigeria. Il peut correspondre à la prise en charge de la scolarité et de l’éducation de l’enfant en réponse à une demande de ses parents. Il s’agit aussi souvent pour la famille d’accueil d’avoir une aide pour élever ses propres enfants ou participer aux travaux domestiques. Le déclin de la société rurale traditionnelle et l’aggravation des difficultés économiques à partir des années 1980 semblent avoir entraîné une extension et une dérive de cette pratique, les enfants placés étant trop souvent déscolarisés et victimes de maltraitance.

13 La belle et libre Yasama cultive les céréales plutôt que de rester au village comme les autres femmes. Elle se lie d’amitié avec le renard qui lui révèle les connaissances ésotériques. Respectueuse et proche de sa mère, Yasama accepte l’époux qui lui est imposé. Tuée par son mari, elle est vengée par son fils Amaseru qui ravage et conquiert les villages de la famille de son père.

14 Ce conte présente un enfant qui désobéit à sa mère et se retrouve seul dans lemonde sauvage. À cause de sa flûte ou de l’air qu’il joue, il se trouve menacé par une puissance malfaisante et finalement sauvé par un homme adulte.

15 En effet, monitor a pour origine la racine indo-européenne men – d’où dérivent entre autres mens (esprit), monere (avertir), montrare (montrer) et monstrum (fait prodigieux, sortant de la nature).

16 Fils de roi, Jaak séduit une femme serpent qui l’aide à conquérir un royaume. La femme serpent ne peut pas lui donner d’enfant et dévore ceux qu’il a avec ses co-épouses, aussi Jaak décide-t-il de la tuer. La femme serpent disparaît finalement dans la mer.

17 Le djinn avait rendu un sexe au héros châtré, mais lui demande son premier enfant. Il rend l’enfant quand le héros le lui apporte.

18 Mwapetu, la cadette de Yele décide de découvrir Mbomo malgré les défenses que celui-ci lui adresse, aussi finit-il par l’avaler. On peut noter la ressemblance de ce conte africain avec des contes occidentaux comme la légende d’Eros et Psyché de la tradition antique, ou la légende de Mélusine écrite par Jean d’Arras à la fin du XIVesiècle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Vincent Hecquet, « Littératures orales africaines », Cahiers d'études africaines [En ligne], 195 | 2009, mis en ligne le 22 septembre 2009, consulté le 04 février 2013. URL : http://etudesafricaines.revues.org/14052

Haut de page

Auteur

Vincent Hecquet

Articles du même auteur

Paru dans Cahiers d'études africaines, 206-207 | 2012

Paru dans Cahiers d'études africaines, 192 | 2008

Paris, L’Harmattan, 2004, 124 p.

Paru dans Cahiers d'études africaines, 183 | 2006

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page

SommaireDocument précédentDocument suivant

Index

Derniers numéros

Numéros en texte intégral

Tous les numéros

Numéros sur Persée

Accueil

Informations

Syndication

Lettres d'information

  • éditions de l\'ehess

  • revues.org

ISSN électronique 1777-5353

Plan du site – À propos – Contacts – Crédits du site – Flux de syndication

Nous adhérons à Revues.org – Édité avec Lodel – Accès réservé

openedition:

Haut du formulaire
Bas du formulaire

  •  

  • DOI / Références

  • Télécharger

  • Du même auteur

  •      

Semen

Haut du formulaire

Bas du formulaire

Accueil > Numéros > 18 > Littératures africaines, Oral, Sa...

Haut du formulaire

Bas du formulaire

SommaireDocument suivant

18 | 2004 : De la culture orale à la production écrite : littératures africaines
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Recherche sur le site iconAccueil présent sur toutes les pages, renvoi vers la page d’accueil...
«On y était». Nous avons défini un moteur de recherche pour retrouver un événement dont nous avons mis les photos en ligne. IL est...

Recherche sur le site iconAdresse : Lot V a 35 Ambohitantely-Andohalo Antananarivo 101
«Scribd» renvoie aux mêmes textes sur le site de ce nom. Les différents titres sont aussi disponibles sur le site de la Bibliothèque...

Recherche sur le site iconProgrammes et documents d'accompagnement complets disponibles sur...

Recherche sur le site icon• Recherche sur l’image tactile avec le Centre Amandine
«Je compte» : Ce livre aide à apprendre à compter de 1 à 5 grâce à des perles mobiles sur une ficelle, le nombre de perles augmentant...

Recherche sur le site iconSur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Recherche sur le site iconRecherche sur la nature et les causes de la richesse des nations

Recherche sur le site icon• Recherche sur l’image tactile avec le Centre Amandine

Recherche sur le site iconRecherche-action en temps de catastrophe. Mode et modulation de pensée...
«Michel Sicard, Mojgan Moslehi – Light gravity», 23 déc. 2014, entretien de Michel Sicard, enregistré à Vitry-sur-Seine par H. Wittmann...

Recherche sur le site iconRetrouvez-nous sur notre site
«cadette». Huit jeunes filles cadettes (16 à 17 ans) de catégories différentes (-48 à +70kg) étaient engagées et représentaient la...

Recherche sur le site iconSfrplayer com Numero 5 – et si c’était vrai Players
«journalisme de données». IL collabore de manière active à la rédaction du site d’information en ligne owni fr pour lequel IL a réalisé...







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com