Partitions du xviie au xxe, manuscrits et imprimés fonds Henri martelli







télécharger 490.39 Kb.
titrePartitions du xviie au xxe, manuscrits et imprimés fonds Henri martelli
page1/14
date de publication21.02.2017
taille490.39 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   14
Hôtel des Ventes Henri ADAM

Commissaire-Priseur habilité

Agrément 2002200 du 23-05-02
22, Rue du Docteur Roux

65000 TARBES

Tél. : 05 62 36 19 85 Internet : www.interencheres.com

Fax : 05 62 36 18 27 e-mail : henri.adam@wanadoo.fr
mailto:henri.adam@wanadoo.fr

Samedi 26 Mars 2011 à 14 h.30


LA MUSIQUE
Partitions du XVIIe au XXe, manuscrits et imprimés - fonds Henri MARTELLI
Instruments de Musique dont

Piano Erard de 1789 signé Claude Balbastre, Maître de musique de Marie-Antoinette
2 000 Disques environ – Scopitone

EXPOSITIONS PUBLIQUES
Le Vendredi 25 mars de 14 h 00 à 18 heures

Le matin de la vente de 9 h 00 à 12 h 00

mailto:convert.michel@free.frConsultant

Michel CONVERT

Libraire

B.P. 55

64270 Salies de Béarn

Tél. : 06 30 36 96 13

e-mail : convert.michel@free.fr

CONDITIONS DE LA VENTE
La Vente est faite expressément au comptant et les acquéreurs paieront en sus des enchères par lot les frais et taxes suivants : 20% TTC, 17,68 % TTC (livres),

En cas de paiement par chèque non certifié, le retrait des livres pourra être différé jusqu’à l’encaissement.

Tout acheteur participant à la vente par quelque moyen que ce soit et de quelque pays qu’il vienne est considéré comme ayant lu la description du catalogue concernant les lots sur lesquels il enchéri ainsi que les conditions de vente et particulièrement cette clause : Concernant les collations des ouvrages : seuls les livres antérieurs au XIXe siècle font l’objet d’une collation complète des pages et des illustrations sauf mention “non collationné”. Pour les autres, c’est à dire la majorité, les planches hors texte font l’objet d’une vérification mais le texte proprement dit n’est pas collationné et l’intégrité n’est donc pas garantie. Aucune réclamation ne sera acceptée une fois l’adjudication prononcée.

Une exposition publique aura préalablement permis aux acquéreurs de se rendre compte de leur état. Les acquéreurs sont priés de vérifier soigneusement leurs achats dès leur acquisition ou leur réception. Dans le cas où tel ou tel lot présenterait un grave défaut non signalé au catalogue ou verbalement le jour de la vente par l’expert, l’acquéreur devra le notifier par écrit recommandé au Commissaire-priseur au plus tard 30 jours après la date de la vente, ce qui suppose un règlement rapide de la facture pour les personnes ayant enchéri par correspondance écrite ou par téléphone. Aucune réclamation ne sera acceptée passé ce délai. Cette clause ne s’applique pas aux collations des ouvrages qui n’ont pas été réalisées comme précisées ci-dessus. Dans le cas où un élément supplémentaire interviendrait pour tel ou tel lot après l’impression du catalogue, il serait mentionné verbalement au moment de la vente et consigné par écrit sur le procès-verbal. Cet élément viendrait en remplacement des informations publiées dans le cas où il infirmerait telle ou telle donnée imprimée dans le catalogue.

L’achat de livres hors catalogue est réservé aux personnes présentes le jour de la vente. L’expert et le commissaire-priseur ne prennent aucune enchère écrite ou par téléphone sur ces lots.

Les illustrations insérées dans le catalogue étant susceptibles de modifications ou de retouches pour causes esthétiques, elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme parfaitement conformes aux originales.

Le Commissaire-priseur et l’Expert se chargent d’exécuter les ordres d’achat qui leur seront confiés en particulier pour les amateurs ne pouvant assister à la vente. C’est un service gratuit, pas une obligation. Les estimations étant suffisamment modestes, les ordres écrits en dessous de l’estimation ne seront pas pris en compte. Il en est de même des ordres écrits comportant des exigences ou des complications que l’expert et le commissaire-priseur n’ont pas le temps de prendre en compte. Les bibliophiles trop pointilleux sont priés de se contenter du descriptif du catalogue, sinon de se déplacer ou de s’abstenir.

Pour les personnes participant à la vente sur ordre écrit ou par téléphone : elles devront obligatoirement lire les conditions de vente et remplir le bordereau de commande disponible à l’étude et sur internet, le signer et le faire parvenir à l’étude avec un bordereau d’identité bancaire au plus tard la veille de la vente. Pour les ordres au dessus de 500 euros un chèque de caution de cette même somme libellé au nom du commissaire-priseur sera exigé. Pour l’étranger un virement bancaire dans les mêmes conditions sera obligatoire. Le commissaire-priseur et l’expert se réservent le droit de ne pas exécuter les ordres des clients qui ne présentent pas des garanties suffisantes ainsi que les ordres qui leur seraient parvenus hors délais ou par bordereau d’ordre non signé.

Les lots acquis sur commission écrite pour le compte de nos mandants seront expédiés par envoi postal recommandé ou en valeur déclarée suivant le montant du bordereau acheteur, le port à la charge de l’acquéreur.

En cas de contestation, seul le texte français sera pris en considération
NOTA IMPORTANT : Pas d’enchères par téléphone en dessous de 100 euros d’estimation

- Ceux qui souhaitent enchérir par téléphone en dessous de l’estimation sont priés de s’abstenir

- Il ne sera pas fourni de renseignements supplémentaires sur les lots, les personnes

intéressées sont priées de faire le déplacement.


BAROQUE - PRÉ-ROMANTIQUES

Editions anciennes
Manuscrit

1 - ANONYME

[Pièces pour violon] Sans date. (vers 1800-1810).

Cahier manuscrit oblong de 155x250 mm sur vergé en partie chiffré : 10ff. manuscrits à 6 portées réglées par page, comprenant 24 pièces de musique, 1 ou 2 par page, écriture encre brune très soigneuse, peu de ratures (2ff. ont été découpés mais les pièces attenante ne sont pas tronquées).

Br., couv. manus. papier vergé remplié (verso de la couv. griffonée à l'époque, bords frangés). Bon ex.

A appartenu à M. Despax, Notaire à Montaut dans le Gers. Sympathique témoin de la pratique de la musique dans un coin retiré de la France. Pièces à danser populaires courtes, comme en trouve dans le Dancing Master de John Playford ou ouvrages de ce genre, ici titrées dans le goût du XVIIe siècle avec parfois des auteurs : - La treni(?) par HULLIN. On retrouve cette pièce sous le nom de "Air de la Trennitz" dans un manuscrit de Berne ou encore et c'est très intéressant, "Le Souvenir, Pas de Trois, Composée Par M.de De Lauxade. Executé Pour la Premiere fois Au Salon des Princes Le 1798" dans un recueil intitulé "Manuscrit Du 2e Recueil de Contredanse. A.-- 2-- Partie. Dedié A M.r Acosta Composée Par J. B. HUL(L)IN". On retrouve donc curieusement l'intégralité des éléments de notre intitulé dans deux manuscrits différents et dans deux pays différents - La Thédore - les Échos - La Hermine - La Cazalis - La Chasse - La Botin - La Jambe de bois - Les Plaisirs de Serville (Séville ?) - L'Anniversaire - Walzer. On retrouve cette danse sous le titre "Valser" dans un manuscrit de danses de 1823. Elle est connue aussi sous le nom de "Bath Waltz" - La Meunière - La Colisandre. Contredanse connue sous le titre de "Corisandre", avec petite différence de rythme dans l'incipit, dans un manuscrit de 46 danses la fin du XVIIIe de la collection italienne de G. Rastirolla - Les Plaisirs. De la même source que le précédent avec pour titre "Le Plaeses" (peut-être une erreur de lecture sur le manuscrit Italien) - L'Inconstante - La Cromatique - La Berlin - La Bonne Amie par LACOSTE -, La Cloé 1er Violon - La Nentor (?) par JULIEN. Une pièce n'a pas de nom, celui de la dernière est illisible. Les noms de Lacoste Hullin et Cazalis n'ont pas laissés de trace chez Fétis. Le papier est ancien mais sans filigrane. Les quelques pièces retrouvées permettent de dater ce manuscrit assez précisément à la fracture du siècle.

50

2 - [AUDINOT (Nicolas Médard)]

Le Tonnelier. Opera-Comique, meslé d'Ariettes, Représenté par les Comédiens Italiens ordinaires du Roi, le 16 Mars 1765, & à Bruxelles le 20 Avril 1767. Nouvelle édition augmentée. Paris, Veuve Duchesne, 1770.

Plaquette in 12 : 44pp. (dont t.). Quelques airs notés en fin de volume.

Br. factice pap. relieur. On y joint : Zaïde, reine de Grenade, Ballet Héroïque représenté pour la Première fois par l'Académie Royale de Musique de Lyon en Juillet & août 1740. [Lyon], Imp. Aymé de La Roche, 1740. In 4° : 48pp. (dont t.). &:é parch. XXe., t. et ornements manus. sur le dos. Exemplaire à toutes marges.

Livret de Nicolas-Médard AUDINOT revu par Antoine François QUÉTANT. "Lors de la 1re représentation la Comédie italienne représenta également "Le caprice amoureux", comédie en 3 actes de Charles-Simon Favart. - Selon le Grove il s'agit d'une parodie d'un opéra comique portant le même titre et représenté en 1761 composé entièrement par Nicolas-Médard AUDINOT. - Cette parodie associe plusieurs compositeurs : Gossec, Alexandre, Philidor, Schobert, Trial, Kohaut et Ciapalanti. - A partir de sa création en 1765, cet opéra-comique sera repris plusieurs fois par an à la Comédie italienne jusqu'en 1793 au moins. Il est probable que des reprises eurent lieu après le révolution. - Repris à Bruxelles le 20 avril 1767. - Repris sous le titre "De Kuyper" (le Tonnelier) à Bruxelles en 1768 et à Amsterdam en 1786" (source Opale d'après un manuscrit).

(Répertoire du Théâtre de l'Opéra Comique p. 422) Ensemble 2 volumes

30

3 - CHERUBINI (Maria Luigi Carlo Zenobio Salvatorei)

Messe de Requiem à quatre parties en chœurs avec Accompagnement à grand Orchestre. Paris, L'Auteur et Boieldieu, s.d. (ca. 1822).

In folio entièrement gravé : t., 140pp. signature imp. de l'auteur sur le titre.

½ chag. vert, dos lisse, filet et t. doré, monog. doré sur le plat. Bel ex.

Partition complète avec toutes les parties d'instruments et le chant. C'est le Requiem n° 1 en ut mineur Composé pour l'anniversaire de la mort de Louis XVI (21 janvier 1816). Il sera nommé la même année surintendant de la Chapelle de Louis XVIII. Cette messe sera de nouveau exécutée lors des funérailles du duc de Berry en février 1820. Une seconde messe en ré mineur paraîtra en 1836 qu'il composa pour ses propres funérailles survenues en 1842. Opale ne signale pas d'édition plus ancienne que la nôtre.

100

4 - CIMAROSA - OPERA

Il Matrimonio Secreto, opera buffa. Nouvelle éd. Pacini (2240 à 2261).

In-folio, 245,3pp.

Reliure ½ toile recouverte papier maroquiné rouge, dos lisse insolé avec manques, légers frottements, tranches jaunes. Partition gravée en bon état.

30

Manuscrit début XVIIIe aux Armes de l'Académie de Bordeaux

5 - CONCERT DES SECONDS FRAGMENS

Concert des 2: Fragment en partition. S.l. ni date (entre 1703 et 1719).

Manuscrit in folio 280x425 mm. : 108pp. foliotées à 12 portées/page. lignes de portées à la règle, notes à l'encre brune parfaitement lisible, soignées et sans ratures (déch. margin. sans manque sur 4pp., qq. tâches et traces de doigts mais sans aucune gravité). 1 f. semble avoir été enlevé entre la garde et le début des portées.

Bas. brune ép., dos à nerfs orné, t. doré sur p.d.t. rouge, fer doré au centre des plats d'une lune entourés de la devise "Crescam et Lucebo" (Académie des Sciences, Lettres et Arts de Bordeaux) (traces de restaurations anciennes sur les mors, coiffes et coupes). Bel exemplaire.

Sur la première garde : "Je soussigné déclare que le present livre intitulé "Concert des seconds fragmens" marqué sur la couverture de la devise de l'Académie de Bx (Bordeaux) a été vendu à Messieurs de la Société de Musique de Pau (.) A Bordeaux le 13 Mars, 1719. (signé) SARRAU de BOYNET, Secrétaire des Arts". "C'est aux frères SARRAU qu'est dû, en 1712, le rétablissement de l'Académie [des Sciences, des Lettres et des Arts] de Bordeaux qui prit naissance dans une réunion d'amateurs de musique et de poésie " nous dit Mayeul-Chaudon dans son Dictionnaire. Ils se prénomaient Jean et Isaac, fils d'Isaac et petits-fils de Claude, magistrat de Monflanquin. Ce manuscrit de pièces toutes anonymes comprend (les chants sont tous - sauf précision - à 4 voix sauf quelques récitatifs et tous accompagnés de 3 parties d'instruments ; toutes les pièces musicales sans chant sont à 3 parties d'instruments intitulés "violons" soit dans la conformation de l'époque violon, viole et violone) :- 1/ des fragments d'Amadis de Jean-Baptiste LULLY, tragédie Lyrique de 1664, textes de Montalvo, Quinault, Philippe, avec divers chœurs et récitatifs et diverses pièces sans chant : Ouverture, Air, 2 Gigues, Sicilienne, Entrée. - 2/ Air Italien "Dalle sponde del Mar…" Texte extrait du "Nouveau Prologue et nouveaux Divertissements pour la comédie de L 'Inconnu représentée le 20 août 1703" attribué à Florent CARTON d'ANCOURT (mais qui est en vérité de Thomas CORNEILLE), musique anonyme (1 voix, dessus et basse) - 3/ Carillon - 4 / Sans titre. C'est l'"Air des Ombres Heureuses"de l'Arethuse, ballet héroïque d'André CAMPRA créé en 1701 - 5/ Chœur "Que dans ces lieux la douceur est extrême" - 6/ Air. C'est un extrait du Proserpine de LULLY - 7/ "Amour jay long-temps résisté" (de l'Arétuse de CAMPRA) - 8/ Chaconne - 9/ Vivace - 10/ "In guerra d'amore amanti guerrieri…" - 11/ Sans titre. Menuet de LULLY extrait des Trios de la Chambre du Roi - 12 / "Vous ne devez plus attendre rien qui trouble vos désirs". Extrait de l'Amadis de LULLY - 13/ Prélude - 14/ "faisons tout retentir du succez de nos armes…". Extrait de Marthésie, première Reine des Amazones d'HOUDART DE LA MOTTE, musique de André Cardinal DESTOUCHES, tragédie chantée en octobre 1699 devant le Roi à Fontainebleau. C'est une partie de la scène I de l'acte II. Curieusement l'introduction musicale est tronquée et réduite aux 2 dernières mesures - 14/ Pièce sans titre - 15/ "ardi cor mio…". L'air original provient du Nuove Musiche de Giulio CACCINI, 1601, Aria secunda sur un texte attribué à Ottavio RINUCCINI, ici, seul le texte est repris, la musique n'a rien à voir avec l'originale - 16/ (mais faisant peut-être suite au n° 15 car ils sont "collés" à la partition précédente) 2 Menuets - 17/ "La Retraite". C'est une pièce musicale - 18/ "Chantons sans crainte sans allarmes…". Texte non retrouvé mais ici greffé sur la musique de "Belle princesse que vos charmes" extrait de l'Amadis de LULLY - 19/ pièce de musique san titre - 20 / "Fra le tenebre del duolo…". Probablement extrait de "Il Gordiano" livret en trois actes de Adriano MORSELLI, musique de Domenico GABRIELLI, représenté au Teatro San Salvatore de Venise, le 21 janvier 1688, acte II scène 1 - 21/ Marche. Elle est extraite du Phaëton de LULLY, tragédie en musique. On y retrouve cette marche sous le titre de Prélude - 22/ Vous qui dans ce séjour devez me reconnoître…" - 23 " Que de tous côtés on entende le bruit de nos concerts…". Paraphrase de la fin du second acte du Phaëton de LULLY donné à Versailles en Janvier 1683 :" Que de tous côtés on entende le nom de Phaëton…", musique identique.

(Andrieu, Histoire de l'Agenais, II 208-209)(RISM)(IMSLP - Bibliothèque Musicale Petrucci)

800

6 - GLUCK (Christoph Willibald von) chevalier

Alceste. Tragédie. Opéra en trois actes. Représentée pour la première fois par l'Académie Nale de Musique le 30 Avril 1776. Paris, Deslauriers, s.d. (après 1789).

In folio entièrement gravé : t., 1f. (catalogue), 294pp.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   14

similaire:

Partitions du xviie au xxe, manuscrits et imprimés fonds Henri martelli iconLittérature & illustrés xixe : 21 42 histoire xixe xxe : 43 57 autographes...
«auteur(s)» : le titre et le contenu des chapitres sont manuscrits d’une écriture

Partitions du xviie au xxe, manuscrits et imprimés fonds Henri martelli iconI la musique russe fin xixe et xxe siècle
«ennemi du peuple». On lui retira ses cours au Conservatoire, on obligea ses confrères à le dénigrer et ses partitions furent interdites....

Partitions du xviie au xxe, manuscrits et imprimés fonds Henri martelli iconRésumé Au début du xxe siècle, un jeune aristocrate italien participa...

Partitions du xviie au xxe, manuscrits et imprimés fonds Henri martelli iconBibliographie : F. Feneon, «Les carnets de Henri Edmond Cross»
«Les carnets de Henri Edmond Cross», Bulletin de la Vie Artistique, 15 octobre 1922, p. 470

Partitions du xviie au xxe, manuscrits et imprimés fonds Henri martelli iconFonds raymond maillet (1927-1994)

Partitions du xviie au xxe, manuscrits et imprimés fonds Henri martelli iconRésumé Acte I
«Dom Juan» est l’orthographe du xviie siècle qu’on conserve pour le titre de la pièce tandis que le nom du personnage s’écrit «Don...

Partitions du xviie au xxe, manuscrits et imprimés fonds Henri martelli iconObjet d’etude 2 : Le texte théâtral et sa représentation, du xviie siècle à nos jours
«Perdican : vous m’avez demandé, Camille ( …)» à «(…) elle est morte. Adieu, Perdican»

Partitions du xviie au xxe, manuscrits et imprimés fonds Henri martelli iconQuelques Souvenirs, Henri Savatier

Partitions du xviie au xxe, manuscrits et imprimés fonds Henri martelli iconHenri sarla à ArtUp ! Lille 2016

Partitions du xviie au xxe, manuscrits et imprimés fonds Henri martelli iconMobilier – arts decoratifs du xxe siecle







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com