Iran : la collection cachée







télécharger 24.17 Kb.
titreIran : la collection cachée
date de publication19.10.2016
taille24.17 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > comptabilité > Documentos

Iran : la collection cachée

systeme:users:vmoisan:desktop:gabarit bnf:b2.gif


Iran : la collection cachée

Date de mise en ligne : 22/04/2016

Dossier : 480
L’Iran s’ouvre lentement et redécouvre une fabuleuse collection d’œuvres d’art.

Participer à un débat public sur le thème de la nudité dans l’art.


  • Thème : art

  • Niveau : B2, avancé

  • Public : adultes

  • Durée indicative : 50 min et 30 min pour la production

  • Extrait utilisé : reportage de France 2 du 15 avril 2016

Parcours pédagogique





Objectifs communicatifs / pragmatiques

  • Comprendre le reportage en détail.

  • Prendre des notes.

  • Argumenter et convaincre.


Objectifs linguistiques

  • Enrichir son lexique sur le thème de l’art.

  • Rapporter des propos.


Objectif (inter)culturel

  • Découvrir un pan de l’histoire de l’Iran.



Suggestions d’activités pour la classe

Mise en route

Mutualiser ses connaissances sur l’Iran


Production orale – petits groupes, groupe-classe (support : carte du monde)

Diviser la classe en petits groupes de travail.

En petits groupes. Que savez-vous de l’Iran ? Dites tout ce que vous connaissez de ce pays que ce soit au niveau géographique, politique ou culturel.

Laisser quelques minutes d’échange aux apprenants puis procéder à la mise en commun : chaque groupe s’exprime à tour de rôle. Noter les mots clés au tableau.

Si possible, projeter la carte du pays via le TBI afin que les apprenants le situent bien.

Pistes de correction / Corrigés :

L’Iran est un pays qui se trouve en Asie de l’Ouest. Elle est également connue sous le nom de Perse ou de République islamique d’Iran. La capitale est Téhéran. Ce pays est dirigé par un Hassan Rohani depuis 2013. Ce pays a connu une Révolution islamique en 1979 : la monarchie a été renversée et l’ayatollah Khomeini a pris le pouvoir […]

Activité 1

Retrouver le résumé du reportage


Compréhension orale – individuel (supports : fiche apprenant et reportage)

Distribuer la fiche et inviter les apprenants à lire les trois résumés proposés dans l’activité.

Montrer le reportage en entier, avec le son, mais en cachant les sous-titres.

Individuellement. Faites l’activité 1 : écoutez le reportage et choisissez le résumé qui convient le mieux.

Proposer ensuite aux apprenants de comparer leur réponse avec leur voisin(e) puis procéder à la mise en commun à l’oral en grand groupe : les apprenants expliquent les raisons de leur choix.

Pistes de correction / Corrigés :

Le résumé qui convient le mieux est le n°1

Le n°2 ne convient pas, car dans le reportage on ne dit pas qu’il s’agit d’une exposition temporaire

Le n°3 ne convient pas il ne s’agit pas de la plus grande collection du monde occidental.

Activité 2

Prendre des notes

Comprendre le reportage en détail


Compréhension orale – individuel (support : fiche apprenant)

Expliquer aux apprenants qu’ils vont devoir prendre des notes sur le reportage pour réaliser les deux activités suivantes. Leur préciser également qu’ils devront répondre aux questions par des phrases entières. Montrer le reportage avec le son, mais toujours sans les sous-titres.

Individuellement. Faites l’activité 2 : prenez des notes puis répondez aux questions suivantes. Ensuite, comparez vos réponses avec celles de vos voisin(e)s.

Mise en commun à l’oral : discussions et échanges sur les bonnes réponses.

Pistes de correction / Corrigés :

- Quel trésor les Iraniens ont-ils pu redécouvrir ? Les Iraniens ont pu redécouvrir la merveilleuse collection d’art contemporain de l’ancienne impératrice Farah Diba, collection qui était cachée depuis plus de trente ans.

- Qu’est-ce qui explique ceci ? Le pays s’ouvrant doucement sur le monde, les restrictions sur l’art diminuent.

- Pourquoi l’Iran possède-t-il une collection aussi incroyable ? L’ancienne impératrice aimait l’art et était l’amie d’artistes très célèbres comme Andy Warhold. Durant son règne, dans les années 1970, l’Iran roulait sur l’or grâce au pétrole et c’était la crise en Europe donc elle a acquis une grande collection d’œuvres.

- Pourquoi cette collection était-elle cachée depuis plus de trente ans ? Cette collection était cachée depuis l’arrivée au pouvoir, en 1979, de l’ayatollah Khomeini. 

- Qu’est-ce qui explique que les mollahs aient enfermé ce trésor à double tour ? Les mollahs ont enfermé cette collection à double tour dans les sous-sols du musée jugeant certaines de ces œuvres anti-islamiques voire pornographiques.

- Qui a veillé sur cette collection pendant tout ce temps ? C’est l’ancien gardien du musée devenu conservateur malgré lui, Firouz Shabazi qui a veillé sur ce trésor.

Activité 3

Rapporter des paroles au passé


Compréhension et production orales – binômes (support : fiche apprenant)

Inviter les apprenants à reprendre leurs notes et rappeler si besoin les règles pour rapporter les paroles de quelqu’un au passé. Si besoin, rediffuser les deux interviews du reportage avec le son, mais sans les sous-titres.

À deux. Faites l’activité 3 : rapportez les propos des personnes interviewées grâce à vos notes.

Pour la mise en commun, demander à un binôme de venir noter sa proposition au tableau et laisser les autres apprenants corriger les phrases proposées.
Pistes de correction / Corrigés :

- Majid Mollanoroozi a dit que les experts avaient acheté ces œuvres dans les années 1970 quand c’était la crise en Europe. Il a ajouté que c’était la crise en Europe, que le prix de l’art s’était effondré et qu’eux, en Iran, grâce au pétrole, roulaient sur l’or. Il a conclu en disant que, sans prétention, l’Iran avait constitué la plus belle collection de pop art et d’art moderne au monde.

- Firouz Shabazi a expliqué que tous les tableaux n’étaient pas référencés et que lui, il n’y connaissait rien. Il a ajouté qu’à cette époque il n’y avait pas d’Internet et qu’alors, tout seul, il avait cherché des œuvres ressemblantes, qu’il avait passé des heures dans cette bibliothèque. Il a poursuivi en disant qu’il avait la responsabilité de ces œuvres, qu’il voulait les protéger comme se enfants, qu’il les aimait et que quand il était seul, fatigué, il allait au coffre et il leur parlait. Il a conclu qu’il aimait vraiment ce moment.

Activité 4

Participer à un débat public

Savoir argumenter et justifier ses propos


Interaction orale – petits groupes, groupe-classe

Vérifier la bonne compréhension de la consigne par les apprenants. Constituer des petits groupes de travail.

En petits groupes. Faites l’activité 4 : en Italie, lors de la visite du président iranien au musée du Capitole de Rome en janvier dernier, certaines statues dénudées du musée ont été cachées derrière des paravents pour éviter de "froisser" le président. Que pensez-vous de cet événement ? Pensez-vous que la représentation du nu soit choquante ? Exprimer votre opinion lors d’un débat public.

Inviter les apprenants à donner leur opinion sur ce sujet et à chercher des arguments, des exemples et des contre-exemples pour répondre à ces questions.

Circuler dans la classe pour guider et aider les apprenants dans la réalisation de cette activité.

Mise en commun : inviter les apprenants à s’exprimer librement et à s’écouter pour ne pas répéter les mêmes idées, veiller à ce que la parole soit bien distribuée. N’interrompre la discussion qu’en cas de mauvaise compréhension. Relever les erreurs les plus significatives pour une séance de correction ultérieure. Si vous avez la possibilité de filmer cette scène, la vidéo pourra aussi servir de support pour la correction.

Pistes de correction / Corrigés :

La nudité ne date pas d’hier, elle fait partie intégrante de l’art, et ce depuis l'époque préhistorique. La nudité féminine était symbole de fertilité, d'érotisme, et symbole de la famille. On retrouve aussi la nudité masculine dans l'art, principalement chez les Grecs, comme standard esthétique. De tout temps, les peintres, les sculpteurs, les artistes ont représenté des hommes et de femmes dans leurs plus simples appareils et de tout temps ce sujet a provoqué des débats et des polémiques. Prenons l’exemple du tableau de Courbet « L’origine du monde » qui montre le pubis d’une femme.

À mon avis, les statues du musée du capitole ne doivent pas être cachées sous prétexte que le président iranien pourrait être froissé. L’art et les relations diplomatiques sont deux choses différentes, l’art ne doit pas être sacrifié au nom des intérêts commerciaux…

Fiche réalisée par : Magali Foulon-Delcombel

Page sur

http://enseigner.tv5monde.com

CAVILAM – Alliance française
22/04/2016



similaire:

Iran : la collection cachée iconIran : la collection cachée

Iran : la collection cachée iconIran : la collection cachée

Iran : la collection cachée iconVente de cartes postales – affiches – photographies
«CÉLÉbrités contemporaines» 3 albums oblongs incomplets (environ 800 images sur 1500 au total, certaines non collées) 1ère collection...

Iran : la collection cachée iconEn cours de route, regard sur Capitol Hill, le Mall où sont regroupées...
«petite collection» de grande qualité, plus connue en France depuis qu’elle fut exposée à Paris pendant la rénovation du musée :...

Iran : la collection cachée iconJazz pop art : Collection fontana. Montrouge-amsterdam 1964-1966
«orchestrée» par Boris Vian à la fin des années 50 (collection «Jazz pour tous» chez Philips). Le succès phénoménal des disques de...

Iran : la collection cachée iconDeuxième volet du cycle «musée et marché de l’art dans la peninsule arabique»
«Artistes, marchands et collectionneurs du «golfe» : sociologie politique de l’Iran postrévolutionnaire depuis Dubai»

Iran : la collection cachée iconCollection de monsieur X

Iran : la collection cachée iconÀ propos Nos ressources individuelles
«usine», mais également la face cachée et déchéance de la factory. Notre introduction explique d’ailleurs notre démarche

Iran : la collection cachée iconUne étude sur la face cachée de Théophile Gautier : le concepteur...
«un rythme muet, une musique que l’on regarde»2 et la danse comme «essentiellement païenne, matérialiste et sensuelle»3, une glorification...

Iran : la collection cachée iconAtelier : Vitry-Sur-Seine (94400) 83 Avenue Jean-Jaurès
«Un choix de livres d’artiste dans la collection du frac haute-Normandie», Déville lès Rouen







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com