RÉsumé liste des personnes consultées par le commissariat géNÉral du plan pour la relecture de la version provisoire du rapport







télécharger 3.13 Mb.
titreRÉsumé liste des personnes consultées par le commissariat géNÉral du plan pour la relecture de la version provisoire du rapport
page14/66
date de publication22.02.2017
taille3.13 Mb.
typeRésumé
a.21-bal.com > comptabilité > Résumé
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   66

CHAPITRE II


FORCES ET FAIBLESSES RELATIVES
DE L'ASSURANCE FRANÇAISEA LA VEILLE DU PASSAGE A LA MONNAIE UNIQUE


Dans quelle situation relative se trouvent globalement les groupes et sociétés d'assurance français avant la disparition de la monnaie nationale et dans le contexte du marché intérieur européen ?

On s'efforcera de répondre à cette question de manière comparative par le crible des critères classiques de l'analyse économique financière et boursière, permettant de mesurer la place et la densité, l'efficacité, la rentabilité, la solvabilité, le poids financier et économique des entreprises d'assurance française par rapport à leurs principales concurrentes, c'est-à-dire leur potentiel dans le regain de concurrence européenne et mondiale qui s'affirme.

I. MARCHÉ MONDIAL ET PAYSAGE EUROPÉEN DE L'ASSURANCE

A. CONFIGURATION DU MARCHÉ MONDIAL, STRUCTURE DES MARCHÉS RÉGIONAUX ET CLASSEMENT DES MARCHÉS NATIONAUX


En 1995, le volume mondial des primes s'est élevé à 2 143,4 G USD, réparti en 1 236,6 G USD (ou 57,7 %) primes d'assurance-vie et 906,8 G USD 42,3 %) de primes d'assurance non-vie. C'est la première fois que le " chiffre d'affaires " de l'assurance dépassait le niveau des 2 000 G USD. 90 % de ce chiffre sont réalisés par les pays industriels, qui représentent par ailleurs 15 % de la population mondiale et 75 % du PIB mondial.

L'évolution de la croissance réelle de l'assurance mondiale est assez cyclique comme en témoigne le graphique 1.

Graphique 1
Croissance réelle des primes par rapport à l'année précédente
(en %)



Source : Suisse de Ré, Sigma n° 4/1998.

Ce sont les Japonais qui ont dépensé le plus pour l'assurance cette même année, à savoir 5 088 USD par habitant, devant les Suisses qui ont dépensé 4 507 USD par habitant, loin devant la plupart des autres pays industriels qui dépensent entre 1 200 et 2 400 USD (comme la France avec 2 268 USD) par habitant, et très loin devant les pays en développement qui ont dépensé moins de 100 USD par habitant. Le niveau de vie se combine avec la place et le rôle national de l'industrie de l'assurance privée, notamment par rapport au niveau de protection sociale publique, pour expliquer des résultats si différents.

Tableau 7
Evolution comparée des parts de marché mondial de l'assurance
(1985-1996) 
65(*)



1985

1990

1991

1992

1993

1994

1995

1996

Ensemble des affaires (en %)

Japon(1)

17,4

20,5

21,8

21,8

30,4

31,1

29,7

24,7

Etats-Unis

47,7

35,6

34,4

35,6

31,3

30,5

29,1

31

Union européenne (2)

21,5

26,7

28,6

27,1

23,8

25,9

27,3

31,3 *

Total

86,6

82,8

84,8

84,5

85,5

87,5

86,1

87,0

Reste du monde

13,4

17,2

15,2

15,5

14,5

12,5

13,9

13

Assurance de dommages (en %)

Japon

9,1

11,6

12,3

12,0

14,7

15,2

14,0

n.c.

Etats-Unis

56,9

42,6

42,3

43,9

41,5

40,5

39,6

n.c.

Union européenne

22,4

29,1

30,6

28,9

26,8

29,2

31,8

n.c.

Total

88,4

83,3

85,2

84,8

83,0

84,9

85,4

n.c.

Reste du monde

11,6

16,7

14,8

15,2

17,0

15,1

14,6

n.c.

Assurance vie (en %)

Japon

27,2

28,7

30,3

30,8

42,6

42,5

41,3

n.c.

Etats-Unis

39,8

29,1

27,3

28,2

23,3

22,4

21,4

n.c.

Union européenne

20,5

24,6

26,8

25,6

21,4

23,6

24,2

n.c.

Total

87,5

82,4

84,4

84,6

87,3

88,5

86,9

n.c.

Reste du monde

12,5

17,6

15,6

15,4

12,7

11,5

13,1

n.c.

(1) Pour le Japon : inclus Kampo (service d'assurance de la Poste) et Zenkyoren (mutualité agricole) depuis 1993.

(2) Union européenne : évolution à périmètre courant (1985 à 10 ; à partir de 1986 à 12 ; à partir de 1995 à 15).

* Il s'agit vraisemblablement de l'Espace économique européen.

Source : Sigma n° 4/1997 et Sigma n° 4/1998.

Après avoir été largement dominé par les Etats-Unis, le marché mondial est à peu près également réparti entre Amérique du Nord, Asie et Europe. L'Europe (voir cependant la note (2) ci-dessus qui commente le changement de périmètre et donc de poids de l'Europe) pèse presque le même poids que les Etats-Unis qui ont été rejoints par le Japon grâce à l'assurance-vie.

Tableau 8
Structure régionale du marché mondial de l'assurance
en 1995 et en 1996




GUSD

en %



1995

1996

1995

1996

Amérique du Nord

661,1

689,2

30,8

32,7

Amérique latine

31,0

32,9

1,4

1,6

Europe

638,4

674,7

29,8

32,0

Europe de l'Ouest

626,4

658,3

29,2

31,3

Europe de l'Est

12,0

14,5

0,6

0,7

Asie

756,2

647,1

35,3

30,7

Japon

637,3

519,6

29,7

24,7

Asie du Sud et de l'Est

108,7

118,4

5,1

5,6

Asie antérieure

10,3

9,1

0,5

0,4

Afrique

25,1

24,7

1,2

1,2

Océanie

31,6

37,2

1,5

1,8

Monde entier

2 143,4

2 105,8

100,0

100,0

Source : Sigma n° 4/1997 et n° 4/1998.

Graphique 2
Parts nationales du marché mondial de l'assurance en 1995
(en %)



Source : Eurostat.

On notera que la structure de chaque marché régional est assez typique.

Grossièrement :

- le marché américain est dominé à 60 % (1993) par l'assurance dommages, l'assurance-vie y étant certainement plus faible à cause du poids des fonds de pension ;

- le marché asiatique et en particulier japonais est au contraire largement dominé par l'assurance-vie (près de 80 % du marché de 1993) en raison vraisemblablement de la faiblesse de l'Etat-providence et du niveau des fonds de pension ;

- le marché européen est à peu près également réparti entre assurance dommages (53 % en 1993) et assurance-vie pour des raisons similaires mutatis mutandis ;

- globalement le marché français de l'assurance est le quatrième marché mondial, loin derrière le Japon et les Etats-Unis (tableau 9).

Tableau 9
Classement mondial de l'assurance en 1995 66(*)



Total Assurances

Assurance-vie

Assurance dommages





Primes



Primes



Primes





G USD

%

G USD

%

G USD

%

G USD

%

Japon

1

637

29,7

1

510

41,3

2

127

14,0

USA

2

624

29,1

2

265

21,4

1

359

39,7

Allemagne

3

155

7,2

5

62

5,0

3

93

10,2

France

4

132

6,1

3

83

6,7

5

48

5,3

Grande-Bretagne

5

128

6,0

4

73

5,9

4

55

6,1

Corée du Sud

6

60

2,8

6

47

3,8

10

13

1,5

Italie

7

39

1,8

12

14

1,2

6

24

2,7

Canada

8

37

1,7

10

16

1,3

7

21

2,3

Pays-Bas

9

35

1,7

8

19

1,5

8

17

1,8

Suisse

10

32

1,5

7

20

1,7

13

11

1,3

MONDE

2 143

100,0

1 237

100,0

907

100,0

Source : BIPE à partir de Sigma.
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   66

similaire:

RÉsumé liste des personnes consultées par le commissariat géNÉral du plan pour la relecture de la version provisoire du rapport iconHistoire du sport I l'histoire en général, par rapport aux staps

RÉsumé liste des personnes consultées par le commissariat géNÉral du plan pour la relecture de la version provisoire du rapport iconRapport à la réalité ? Concepts, problèmes
«artefact»); 2) type d’objet : quelque chose de fabriqué par l’homme (œuvre). On distingue en général l’art du travail ou de la technique...

RÉsumé liste des personnes consultées par le commissariat géNÉral du plan pour la relecture de la version provisoire du rapport iconRésumé : Cette étude se propose de porter un regard sur l'offre des...

RÉsumé liste des personnes consultées par le commissariat géNÉral du plan pour la relecture de la version provisoire du rapport iconRéputation de sainteté et fécondité spirituelle : le cas de Jacques et Raïssa Maritain
«retourné comme un gant» lors de sa conversion est devenu, sur le plan ecclésial, selon la formule de Paul VI de 1973, «un maître...

RÉsumé liste des personnes consultées par le commissariat géNÉral du plan pour la relecture de la version provisoire du rapport iconAbsents ayant voté par procuration en application de l'article L...

RÉsumé liste des personnes consultées par le commissariat géNÉral du plan pour la relecture de la version provisoire du rapport iconRésumé : On distingue trois stades dans l’évolution des méthodes...
«traditional abc» (Kaplan et Anderson, 2004, 2007). Conscient des limites opérationnelles de l’abc, IL en a récemment proposé une...

RÉsumé liste des personnes consultées par le commissariat géNÉral du plan pour la relecture de la version provisoire du rapport iconI la politique instaurée par Napoléon III a Le plan du prince Louis Napoléon
«Ce n’était plus des bandes d’insurgés qui parcouraient la ville, mais des escouades de maçons, de charpentiers, d’ouvriers de toutes...

RÉsumé liste des personnes consultées par le commissariat géNÉral du plan pour la relecture de la version provisoire du rapport iconCe département fait beaucoup pour les camping cars, circuits et liste des accueils sur

RÉsumé liste des personnes consultées par le commissariat géNÉral du plan pour la relecture de la version provisoire du rapport iconDÉpartement du val-de-marne république française
«Le travail au féminin singulier», réalisée pour le Conseil général du Val-de-Marne par Lily Franey à l'occasion du 8 mars 2005

RÉsumé liste des personnes consultées par le commissariat géNÉral du plan pour la relecture de la version provisoire du rapport iconRésumé ‘’ La zone des feuillus tolérants’’ Rester couchés assez longtemps...
«ne plus comprendre ce que le propriétaire veut dire par ‘’payer le loyer’’» est l’objectif d’André et Nicole







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com