Table des matières







titreTable des matières
page5/21
date de publication22.02.2017
taille0.6 Mb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > économie > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   21

Chapitre 2 : L’alimentation des enfants en bas âge

d.Axe systémique


L'humain est un mammifère. Par conséquent, toute mère est, à priori, naturellement destinée à allaiter son enfant. Avec une nécessité de plus ou moins 90 kcal (377 kJ) par kilo de poids, le besoin énergétique du nourrisson est deux à trois fois plus élevé que ceux des adultes, ce qui est, bien entendu, du à ses besoins de croissance. Par conséquent, le nourrisson a des besoins alimentaires spécifiques: la part de matière grasse doit idéalement faire 35-50 % de la nourriture, la part des glucides environ 45 %, une part de protéines élevée, et un besoin d'hydratation élevé (les reins ne sont pas encore pleinement développés et il y a donc plus de liquide qui se perd via la respiration ainsi que via la peau) (Brockhaus Lexikon Ernährung, 1999). Aujourd’hui nous avons la certitude scientifique que le lait maternel est ce qu'il y a de mieux pour soutenir la croissance du nouveau-né. En effet, durant les six premiers mois de la vie d’un nouveau-né, l’allaitement exclusif est fortement recommandé par les spécialistes (OMS & UNICEF, 2003). Par la suite, l’allaitement devrait venir en complément des repas qui sont progressivement introduits dans le régime alimentaire. Cependant, la demande globale en lait en poudre comme substitut à l'allaitement maternel ne cesse de croître. Sa “success story” commence avec sa première commercialisation en Suisse en 1867. Motivé par le souhait de contribuer à la lutte contre la mortalité infantile, mortalité alors importante, et doté d’un esprit d’affaires aigu, c’était Henri Nestlé qui mit au point ce produit destiné à l’alimentation des nourrissons et le baptisa “farine lactée Nestlé”. Ce produit rencontra un succès impressionnant et s’exporta déjà en 1870 aux quatre coins du monde (Egypte, Mexique, Russie, Indonésie,..), faisant du lait en poudre un produit international et un phénomène mondial. Ceci est d’autant plus intéressant quand on considère les différences socio-culturelles en matière  d’allaitement.

En effet, les pratiques ainsi les perceptions de l'allaitement maternel diffèrent de manière significative d'un espace culturel à un autre et ont connu d'importantes transformations au fil du temps. C'est surtout le mouvant 20ème siècle, siècle de la mondialisation, de la technicisation, de l'urbanisation, et d'une recrudescente occidentalisation des cultures, qui a vu naître ces transformations.

e.Raisons socio-culturelles et économiques pour l’utilisation du lait en poudre


Dans beaucoup de sociétés „traditionnelles“ (opposée en sociologie à la société „moderne“) l'allaitement maternel s'accompagne d'une série d'interdits, de tabous. Ceux-ci influencent non seulement la forme de l'allaitement mais peuvent également favoriser le passage à l'allaitement artificiel. Dans beaucoup de sociétés africaines ou de culture islamique par exemple, la période de l'allaitement s'accompagne d'un interdit de tout rapport sexuel. L'allaitement artificiel permettrait alors de contourner cette restriction (Monléon de JV : 2002). Un autre mobile culturel pour le recours au lait en poudre peut se trouver dans certains milieux socio-économiques où le poids voir le surpoids de l'enfant est considéré comme un signe de prospérité et de richesse. Motivé par la peur et la fausse supposition que le propre lait ne soit pas assez riche, le recours au lait en poudre est alors perçu comme solution. Une étude anthropologique (Gussler J, Briesemeister LH : 1980) montre que cette pratique ainsi que le syndrome du „manque de lait“ (souvent  psychosomatique) est le plus rencontré le plus qu'on monte dans les milieux socio-économiques. De plus, le simple fait d'utiliser du lait en poudre peut être signe de richesse, car son achat représente une part significative dans les dépenses d'un ménage. En outre, dans les „pays en voie de développement“, beaucoup de parents appartenant aux nouvelles „classes moyennes“ percevraient l'allaitement maternel comme une pratique désuète, le biberon et le lait en poudre symbolisant la modernité et serait même souvent perçu comme un „moyen médical moderne“ (Monléon de JV : 2002).

f.Situations de marché


Aujourd’hui, la valeur du marché de lait en poudre destiné à l’alimentation des nourrissons est  estimé à une quinzaine de milliards d’euro, et certains estiment même une croissance de la valeur de son marché d'ici 2017 à 25 milliard de dollars. D'après une étude de marché de la société de conseil UBIC-Consulting (UBIC-Consulting : 2014), le marché asiatique est, avec une part de 53% du marché mondial, indubitablement le plus grand et, avec un taux de croissance d’au moins 11,7% (avant le scandale de mélanine il était même estimé à plus de 20%), le plus croissant. En ce qui concerne le marché européen, il aurait plus ou moins la même taille que celui des États-Unis. Les producteurs qui dominent le marché européen sont Nestlé et le groupe Danone (Nutricia, Milupa, Dumex, Cow & Gate).

g.Situation en Belgique


Pour ce qui se rapporte à la Belgique, une recherche de „l'Unité d'Éducation pour la Santé“ de l'Université catholique de Louvain constate qu’il  „ (...) n’existe actuellement pas, (en Belgique), de système de récolte de données relatives à l’allaitement maternel qui soit général, systématique et comparable. Les seules données qui couvrent l’ensemble de la population sont récoltées à la naissance. En outre, les distinctions entre « allaitement exclusif » et non exclusif ne sont pas définies dans les mêmes termes que ceux établis par l’OMS, ce qui a tendance à grossir les taux d’allaitement dits exclusifs et rend les comparaisons internationales caduques (Réseau Allaitement Maternel asbl 2003).“ (Noirhomme-Renard et al., 2006).

Malgré ce manque de données, l’Office de la Naissance et de l’Enfance (ONE) a publié dans sa dernière “Banque de Données Médico-Sociales”, son rapport statistique de 2010, des pourcentages précis quant à l’évolution du maintien de “l’allaitement maternel exclusif”. L’ONS conclut qu’il y a eu une “augmentation importante”: “l’allaitement maternel exclusif” serait passé de 68,5% en 1994 à 73,1% en 2000 et à 82,3% en 2010. En outre, on pourrait observer l’accroissement de “(...) l’abandon de l’allaitement maternel dans les jours qui suivent l’accouchement, alors que mère et enfant sont encore à la maternité. Il s’agit encore d’une augmentation très faible en termes de proportion mais lorsqu’on considère les nombres absolus, en 2010 il y a eu 8 fois plus de femmes qui ont abandonné l’allaitement au sein avant de quitter la maternité qu’en l’an 2000.” (BDM : 2010).

Il est intéressant de retenir qu’à l’échelle mondiale il y a une augmentation de l’utilisation du lait en poudre comme substitut au lait maternel alors qu’en Europe centrale la situation reste stagnante et la part de mères qui pratiquent l’allaitent exclusif durant les premiers six mois semble avoir augmenté significativement.

h.Cadre législatif


Au niveau international, le “code international de commercialisation des substituts du lait maternel” formule une série de recommandations qui ne sont pas légalement contraignant mais qui visent à restreindre la commercialisation des substituts du lait maternel et à encourager l'allaitement. Ces recommandations cherchent à contrer la tendance (observé dès les années 1970) des mères d'abandonner très vite l'allaitement ou de ne pas du tout le pratiquer. Le code et ses résolutions additionnelles visent entre autre l'interdiction totale de toute forme de publicité auprès du grand public des substituts du lait maternel. Cependant, d’après l’Organisation mondiale de la Santé, seulement 1 pays sur 5 ont pleinement réalisés les recommandations du code.  

Aujourd'hui, en Union européenne, les « préparations à base de céréales et les aliments pour bébés destinés aux nourrissons et aux enfants en bas âge » sont réglementées par la directive de la Commission européenne de 2009 (2006/125/CE). Le code stipule la mise en place des préceptes du Code international de commercialisation des substituts du lait maternel dans la législation des États membres et impose une composition qui s'oriente à celle du lait maternel. Celle-ci doit remplir un nombre d'exigences qui concernent sa teneur minimale et maximale des minéraux, vitamines, glucides, et matière grasse.

i.Conclusion


Nous avons vu que l’allaitement maternel est perçu et vécu différemment à travers le monde, ce qui peut, dans certains cas, amener à l’utilisation du lait en poudre comme substitut au lait maternel.  En effet, son marché mondial est en croissance. Dans les “pays en voie de développement” ce serait surtout les nouvelles classes socio économiquement fortes qui constituent ce marché. En Europe, nous observons une tendance inverse où un capital économique et culturel élevé irait de paire avec l’envie d’allaiter son enfant.

En attendant, la production du lait en poudre et son utilisation impliquent des impacts non négligeables sur l’environnement, et donc du ménage d’une famille qui décide de ne pas allaiter son enfant. Dans la partie suivante nous tenterons de faire une petite analyse de cycle de vie du lait en poudre.
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   21

similaire:

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matieres

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconTable des matières

Table des matières iconI. table des matières

Table des matières iconTable des matières
«L'impact du web 0 dans la Production, la Promotion, et la Consommation de Musique Live.»

Table des matières iconTable des matières
«témoignage exceptionnel de la continuité de l'installation urbaine sur plus de deux millénaires»

Table des matières iconCours de 2 heures Table des matières
«La conservation est l’ensemble des processus qui permettent de traiter un lieu ou un bien patrimonial afin de lui maintenir sa valeur...

Table des matières iconTable des matières
«le rôle du maître est de guider l'apprentissage, de fournir à l'élève des occasions d'expérimenter directement et de vérifier des...

Table des matières iconTable des matières
«l’apparence» à la «conception», a marqué le début de l’art «moderne» et celui de l’art «conceptuel». Tout art (après Duchamp) est...







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com