Otto, le gardien de l’art contemporain «Kaikai & Kiki» de Takashi Murakami







télécharger 28.2 Kb.
titreOtto, le gardien de l’art contemporain «Kaikai & Kiki» de Takashi Murakami
date de publication19.10.2016
taille28.2 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > histoire > Documentos





Otto, le gardien de l’art contemporain « Kaikai & Kiki » de Takashi Murakami

Thèmes

Arts, arts plastiques, artisanat



Le concept de la fiche pédagogique
L’émission : un programme court dédié à l'art contemporain présenté par Otto, gardien de musée, incarné par Tom Novembre.

Le principe : une minute, une œuvre, une citation.
L’objectif pédagogique : commenter une œuvre d’art dans son contexte d’exposition.
Le niveau des activités : B1



L’œuvre et la citation




Kaikai Kiki

Takashi Murakami



« Le beau est toujours bizarre. »

Charles Baudelaire


L’auteur de l’œuvre : Takashi Murakami est né en 1962 à Tokyo, au Japon. Docteur en peinture Nihonga de l’Université des Arts de Tokyo, Murakami développe un style unique et une œuvre protéiforme aux techniques les plus modernes associées à la précision et la virtuosité de l’art traditionnel japonais. Inspiré de la culture manga et kawaï (mignon), son monde irrésistible est peuplé de personnages monstrueux ou charmants, descendants facétieux des mythes passés.
L’auteur de la citation : Charles Baudelaire est un poète français (Paris, 1821 – 1867). « Dante d'une époque déchue » selon le mot de Barbey d’Aurevilly, nourri de romantisme, tourné vers le classicisme, à la croisée entre le Parnasse et le symbolisme, chantre de la « modernité », il occupe une place qui lui est propre dans l'histoire littéraire du XIXe siècle.

(D’après Wikipédia)
Pour lire le commentaire de Tom Novembre (transcription de la vidéo).



L’exploitation pédagogique
La liste des activités


B1

Du kawaï à Versailles

B1

« Bizarre ! Vous avez dit bizarre ?... Comme c'est bizarre ! »

B1

Kaikai, Kiki et Louis font salon



Du kawaï à Versailles

Niveau : B1


Diviser la classe en deux groupes et montrer la première partie de la vidéo sans le son : la caméra filme les deux éléments de l’œuvre de Murakami sous plusieurs angles. Effectuer un arrêt sur le plan d’ensemble des deux éléments de l’œuvre disposés de part et d’autre de la statue de Louis XIV.

Groupe 1 : Décrivez les différents éléments de cette œuvre.

Groupe 2 : Décrivez la salle d’exposition.

Mise en commun.
Montrer la vidéo avec le son. Arrêter le visionnage avant la citation.

À deux. Tom Novembre décrit l’œuvre comme une charade : mon premier…, mon deuxième… Complétez la charade par la description de la statue disposée dans la niche entre Kaikai et Kiki : « Mon troisième… »

Concluez la charade en exprimant votre impression sur l’effet produit par l’installation de cette œuvre dans ce contexte d’exposition : « Mon tout… »
Pistes de corrections / Corrigés :

L’œuvre : Ces deux personnages semblent sortir d’un manga : l’un est blanc avec de grandes oreilles, l’autre rose avec trois yeux. Sur les oreilles des deux personnages, sont inscrits des caractères japonais. Les deux personnages reposent sur une sphère composée de fleurs souriantes et multicolores. Ils brandissent chacun une lance, tels des gardiens en faction.

La salle d’exposition : La salle d’exposition est grande, avec des statues anciennes en marbre. Le salon est orné de peintures qui donnent l’effet d’être des statues. Etc.

Note culturelle : Le salon de Vénus est un salon du château de Versailles. Partie du Grand appartement du Roi, cette pièce décorée sur le thème de Vénus, déesse de la mythologie romaine, servait de salle de réception du temps de Louis XIV. Le décor reprend les grandes lignes du style romain encore à la mode dans les années 1670, avec abondance de marbres, de marqueterie, d'ornements antiques et de bronzes dorés. (D’après Wikipédia)

La fin de la charade : Mon troisième est une statue de Louis XIV en empereur romain disposée dans la niche centrale. Mon tout produit un effet de contraste saisissant et particulièrement intéressant.
Retour à la liste des activités



« Bizarre ! Vous avez dit bizarre ?... Comme c'est bizarre ! »

Niveau : B1


Montrer la vidéo avec le son et arrêter le visionnage avant que la citation n’apparaisse (00’48).

Relevez les adjectifs utilisés par Otto pour qualifier l’œuvre puis complétez cette liste à votre idée.
Pistes de corrections / Corrigés :

Bizarre, charmant, délicieux, audacieux, saugrenu...

Curieux, insolite, drôle, mignon, étrange, monstrueux, beau...
Montrer la fin de la vidéo.

Partagez-vous l’opinion de Charles Baudelaire ? Justifiez votre réponse à l’aide d’exemples.
Retour à la liste des activités


Kaikai, Kiki et Louis font salon

Niveau : B1


À deux. Et si les œuvres prenaient vie… Imaginez un improbable dialogue entre la statue de Louis XIV datant du XVIIème et Kaikai Kiki, gardiens d’un nouveau concept esthétique du XXIe siècle. Si possible, utilisez les adjectifs vus dans l’activité précédente.
Pistes de corrections / Corrigés :

La statue du roi Louis XIV : - Mais que faites vous dans mes appartements bizarres créatures ? Vous allez faire fuir les visiteurs avec vos couleurs criardes et vos sourires étranges et inquiétants !

Kiki : - Au contraire votre majesté, notre présence vous offre une nouvelle jeunesse plus audacieuse.

Kaikai : - C’est vrai votre majesté, le choc des cultures ne manquera pas d’amuser les visiteurs, d’attirer les amateurs curieux d’art contemporain et de déclencher des débats qui vous distrairont de votre solitude.

La statue du roi Louis XIV : - Bien, nous verrons… Et ce troisième œil, mon ami, vous est-il d’une quelconque utilité ? […]
Retour à la liste des activités


Le commentaire





Ces deux œuvres en fibre de verre colorée sont les personnages centraux de l’univers de l’artiste japonais Takashi Murakami. Mon premier, Kaikai, est tout de blanc vêtu avec de grandes oreilles. Mon deuxième, Kiki, casaque rose, est reconnaissable à ses trois yeux. Mon tout, Kaikai Kiki, est aussi le nom de l’atelier de production de Murakami. Il signifie bizarre mais charmant, délicieux mais audacieux. Ces deux gardiens d’un concept esthétique du XXIe siècle ont été placés autour de la statue de Louis XIV à Versailles. Saugrenu, surprenant, choc des cultures quand tu nous tiens… Charles Baudelaire affirmait : « Le beau est toujours bizarre. » … Tâchez d’y penser…
Retour à la liste des activités

Fiche réalisée par Frédérique Treffandier,

CAVILAM – Alliance française, Vichy - Décembre 2012

« Kaikai Kiki » de Takashi Murakami /




similaire:

Otto, le gardien de l’art contemporain «Kaikai & Kiki» de Takashi Murakami iconOtto, le gardien de l’art contemporain «Refuge» de Stéphane Thidet

Otto, le gardien de l’art contemporain «Kaikai & Kiki» de Takashi Murakami iconOtto, le gardien de l’art contemporain «The moving garden» de Lee Mingwei

Otto, le gardien de l’art contemporain «Kaikai & Kiki» de Takashi Murakami iconOtto, le gardien de l’art contemporain «Moon» de Not Vital
«Je ne sais pas si vous pouvez étudier l'art ( ) vous pouvez apprendre la technique, peut-être mais l'art ?»

Otto, le gardien de l’art contemporain «Kaikai & Kiki» de Takashi Murakami iconOtto, le gardien de l’art contemporain «L’Ombre blanche» de Huang Yong Ping
«Les magiciens de la terre» au Centre Pompidou, IL a représenté la France à la 48e Exposition internationale d'art visuel de Venise...

Otto, le gardien de l’art contemporain «Kaikai & Kiki» de Takashi Murakami iconOtto, le gardien de l’art contemporain «L’Ombre blanche» de Huang Yong Ping
«Les magiciens de la terre» au Centre Pompidou, IL a représenté la France à la 48e Exposition internationale d'art visuel de Venise...

Otto, le gardien de l’art contemporain «Kaikai & Kiki» de Takashi Murakami iconOtto, le gardien de l’art contemporain «Le carrosse» de Xavier Veilhan
«Les grands artistes sont ceux qui imposent à l’humanité leur illusion particulière.»

Otto, le gardien de l’art contemporain «Kaikai & Kiki» de Takashi Murakami iconOtto, le gardien de l’art contemporain «La sorcière» de Cildo Meireles
«dilemme cornélien» qu’on retrouve dans ses grandes pièces comme Le Cid, Horace, ou Rodogune

Otto, le gardien de l’art contemporain «Kaikai & Kiki» de Takashi Murakami iconOtto, le gardien de l’art contemporain «Manipulation» de Tony Cragg
«L’ordre est le plaisir de la raison, mais le désordre est le délice de l’imagination.»

Otto, le gardien de l’art contemporain «Kaikai & Kiki» de Takashi Murakami iconOtto, le gardien de l’art contemporain «Tracking Hapiness» de Mircea Cantor
«Lorsqu’on regarde sa vie passée, on croit voir sur une mer déserte la trace d’un vaisseau disparu.»

Otto, le gardien de l’art contemporain «Kaikai & Kiki» de Takashi Murakami iconOtto, le gardien de l’art contemporain «Gala chicken» de Laura Lima
«L'honnêteté n'est pas un habit des dimanches*, c’est un habit de tous les jours.»







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com