Synopsis page 1







télécharger 123.04 Kb.
titreSynopsis page 1
page4/4
date de publication21.02.2017
taille123.04 Kb.
typeSynopsis
a.21-bal.com > histoire > Synopsis
1   2   3   4

Annexe




De Molière, il ne reste ni manuscrit ni correspondance. Très tôt sa biographie s’est effacée derrière la légende. Alfred Simon cite : « Un paysan [serait] venu à Paris, conduisant une charrette pleine de manuscrits de Molière. Renvoyé de bureau en bureau par les fonctionnaires des ministères qui se déclaraient incompétents, le manant et sa charrette sont repartis le soir même pour disparaître à jamais. » La vie de Molière présente donc des zones d’ombre. L’une d’entre elles sert de point de départ au film.




En 1643, l’Illustre-Théâtre naît de la rencontre de Jean-Baptiste Poquelin, qui prend alors le nom de Molière, et de la famille Béjart. Au début de l’année 1644, la troupe présente au public des tragédies. Échec sur échec. Les comptes font apparaître un déficit considérable. Les chandelles dont on ne peut se passer pour éclairer la scène coûtent une fortune… qui part en fumée ! Le public boude cette nouvelle compagnie. Molière se retrouve en prison pour dettes, poursuivi par un blanchisseur et un fournisseur de chandelles. Les spectacles reprennent à sa sortie de prison. Hélas ! La situation se dégrade très rapidement et, à l’automne 1645, l’Illustre-Théâtre cesse d’exister.


« Malheureusement, on ne sait absolument pas ce que devint notre héros après ceci. Il fut comme effacé de la surface de la terre et on ne le vit plus à Paris. Pendant toute une année, il ne donna pas signe de vie… » (Mikhaïl Boulgakov, Le Roman de Monsieur de Molière, 1933).

Pour certains, Molière serait allé en Italie avec le duc de Guise mais rien n’est moins sûr. Une certitude toutefois : pendant l’été 1646, « un pauvre convoi avait quitté Paris par le faubourg Saint-Germain et avait pris la direction du sud de la France. »

L’Illustre-Théâtre commence alors une tournée en province qui durera douze années.


À son retour à Paris, en 1658, la troupe de l’Illustre-Théâtre s’est enrichie de nouveaux acteurs de talent et jouit d’une bonne renommée ; elle gagne la protection du Prince de Conti puis de Monsieur, frère du Roi. Molière, pendant ses années en province, a écrit des farces qui ont fait rire des salles entières. Il n’a pas pour autant renoncé à la tragédie et c’est une pièce de Corneille, Nicomède, qu’il présente le 24 octobre 1658 dans la salle du Vieux Louvre, en présence de Louis XIV. Les applaudissements sont maigres. Molière achève la représentation par une farce, qui remporte, elle, un grand succès. Une carrière d’auteur et d’acteur de comédie s’ouvre alors pour Molière avec Les Précieuses Ridicules (1659).

Elle s’achèvera sur scène en 1673 avec Le Malade Imaginaire.



« En lisant les biographies, nous sommes tombés sur le passage qui parle de la disparition de Molière en 1645… Nous avions envie de profiter de cette brèche dans sa vie. » (Laurent Tirard)

Mais le film ne se contente pas de raconter ce que Molière a pu faire pendant cette année mystérieuse : « Molière a opéré son passage d’acteur à auteur. Son humanité nous a beaucoup parlé, et particulièrement son drame intime : avoir ce talent qu’il ne reconnaissait pas au début (comédien) et avoir envie d’un autre talent (tragédien), pour lequel il n’était pas fait. Cette frustration lui a finalement permis d’aller puiser de la profondeur dans la tragédie, qu’il a introduite dans la comédie. » (Laurent Tirard) Le film mêle subtilement des figures sont des personnages de l’œuvre de Molière : M. Jourdain est autant Orgon, de « Tartuffe », que Arnolphe, le barbon dupé de L’École des femmes. Le réalisateur multiplie les clins d’œil en introduisant les formules qui font la saveur des textes de Molière (« Le petit chat est mort »). Il reprend des situations connues : Jourdain voulant écrire un billet doux à son amante. Le spectateur est emporté dans un tourbillon où il devient à la fois difficile et délicieux de démêler le vrai du faux, le théâtre de la réalité, l’œuvre de la vie.

Le film double le « drame intime »

Eh bien ! Jouez des comédies
1   2   3   4

similaire:

Synopsis page 1 iconDe ‘’À la recherche du temps perdu’’
«hommes-femmes» (page 46) l’analogie entre ce qui se passe dans la nature et ce qui se passe entre les homosexuels (page 46) la théorie...

Synopsis page 1 iconIntérêt de l’action (page 5), intérêt littéraire (page 12), intérêt...
«clés» ayant été proposées), Besançon (1775-1776), Valence (1777) avec mission d'installer l'école d'artillerie qui allait accueillir...

Synopsis page 1 iconBibliographie : page 35 Sitographie : page 36 Xavier Malbreil Title...

Synopsis page 1 iconSynopsis docmaticae theologiae, et Synopsis theologiae moralis et pastoralis

Synopsis page 1 icon• Recherche sur l’image tactile avec le Centre Amandine
«Je compte» : Ce livre aide à apprendre à compter de 1 à 5 grâce à des perles mobiles sur une ficelle, le nombre de perles augmentant...

Synopsis page 1 iconNotes de cours, de sites internet Conventions adoptées
«//») et les changements de page par «/p. Xx/», où XX est le numéro de la nouvelle page (par exemple : «/p. 25/»)

Synopsis page 1 iconSynopsis Court

Synopsis page 1 iconSynopsis ou thématique

Synopsis page 1 iconSynopsis Lamia Safieddine

Synopsis page 1 iconSynopsis & fiche technique







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com