Otto, le gardien de l’art contemporain «La sorcière» de Cildo Meireles







télécharger 28.19 Kb.
titreOtto, le gardien de l’art contemporain «La sorcière» de Cildo Meireles
date de publication22.10.2016
taille28.19 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > loi > Documentos





Otto, le gardien de l’art contemporain « La sorcière » de Cildo Meireles

Thèmes

Arts, arts plastiques, artisanat



Le concept de la fiche pédagogique
L’émission : un programme court dédié à l'art contemporain présenté par Otto, gardien de musée, incarné par Tom Novembre.

Le principe : une minute, une œuvre, une citation.
L’objectif pédagogique : Analyser le rôle de la caméra et du commentaire pour interpréter une œuvre.
Le niveau des activités : B1




L’œuvre et la citation




La sorcière

Cildo Meireles



« Il m'a fait trop de bien pour en dire du mal.

Il m'a fait trop de mal pour en dire du bien. ».

Pierre Corneille


L’auteur(e) de l’œuvre : Cildo Meireles, né à Rio de Janeiro en 1948, est un plasticien et sculpteur brésilien. Il est principalement connu pour ses installations dont la plupart expriment une résistance à l'oppression politique brésilienne. Ses œuvres, souvent de grande taille et denses, encouragent l'interaction du spectateur. Il a été le premier artiste brésilien à bénéficier d'une rétrospective à la Tate Modern, à Londres. Il vit et travaille actuellement à Rio de Janeiro. (D’après Wikipédia)
L’auteur(e) de la citation : Pierre Corneille (1606 - 1684) est un dramaturge et poète français du XVIIe siècle. Il a écrit 32 pièces au total : des comédies, mais aussi des tragédies. Son théâtre met souvent en scène des âmes fortes confrontées à des choix moraux fondamentaux : le fameux « dilemme cornélien » qu’on retrouve dans ses grandes pièces comme Le Cid, Horace, ou Rodogune.
Pour lire le commentaire de Tom Novembre (transcription de la vidéo).


L’exploitation pédagogique
La liste des activités


B1

Balayage visuel

B1

Balayage auditif

B1

Vers le bien ou vers le mal ?




Balayage visuel

Niveau : B1


Proposer aux apprenants la liste de mots suivante, en la notant au tableau par exemple :

petit – gigantesque – noir – blanc – bénéfique – maléfique

Montrer la première partie de la vidéo sans le son, quand la caméra filme l’œuvre. Effectuer un arrêt sur image avant l’apparition de la citation (00’45).

À deux. Choisissez quelques mots de cette liste pour décrire l’objet représenté dans cette œuvre.

Comment expliquez-vous le titre de cette œuvre : « La sorcière » ?
Dans quel sens cette œuvre est-elle filmée dans le document : des fils vers le balai, ou du balai vers les fils ? Pourquoi, selon vous ?

Mise en commun orale.
Pistes de corrections / Corrigés :

Cette œuvre représente un petit balai, avec des poils gigantesques : on voit des fils noirs très longs, ils remplissent le sol de toute la pièce. On dirait une force maléfique.

Je pense que cette œuvre s’appelle « La sorcière » parce que dans les contes pour enfants les sorcières ont souvent un balai pour voler.

La caméra filme surtout des fils vers le balai. C’est peut-être pour donner au téléspectateur la même impression que s’il visitait l’exposition : il voit d’abord les fils en entrant dans la pièce, puis comprend que les fils vont vers le balai. »
Retour à la liste des activités



Balayage auditif

Niveau : B1


Montrer la vidéo, cette fois-ci avec le son, et effectuer un arrêt sur image avant que la citation n’apparaisse (00’45). Laisser au tableau les mots de l’activité précédente.

À deux. Quels mots de la liste avez-vous effectivement entendus ?

Quelle est la relation entre le balai et la sorcière ?

Dans quel sens doit-on regarder l’œuvre, selon le commentaire ?
Pistes de corrections / Corrigés :

J’ai entendu les mots : petit, gigantesque, noir, maléfique.

Le pouvoir maléfique de la sorcière est dans son balai.

Selon le commentaire, il faut partir des fils noirs : ce sont eux qui nous mènent au balai de la sorcière.
Retour à la liste des activités



Vers le bien ou vers le mal ?

Niveau : B1


Montrer la suite du document et faire un arrêt sur image sur la citation (00’50).

En petits groupes. Quelle est la particularité de cette phrase ?

De quoi parle-t-elle ? Retrouve-t-on les mêmes éléments dans l’œuvre ?

Pensez-vous que la manière de filmer et le commentaire de l’animateur ont influencé votre regard sur l’œuvre ? 

Et vous ? Dans quel sens préférez-vous regarder cette œuvre ? Pourquoi ?
Pistes de corrections / Corrigés :

Cette phrase est symétrique, on ne sait pas comment la lire, on ne sait plus si c’est bien ou si c’est mal à la fin. Elle parle d’une personne qui a fait du bien et aussi du mal à une autre personne : elle ne sait donc plus si elle doit en dire du bien ou du mal.

La phrase parle du bien et du mal, mais dans l’œuvre on voit surtout du mal. On ne voit pas de symétrie dans la présentation.

Je pense que comme la caméra va dans un seul sens, et que dans le commentaire on parle du mal, et pas du bien, j’ai envie de penser que l’œuvre parle seulement du mal.

- Moi je pense que j’aurais envie de remonter vers le balai, mais après d’aller près du balai pour regarder vers quoi vont les fils.

- Pour moi, c’est mieux de partir du balai pour voir dans quelle direction et vers quoi nous amènent les fils.
Retour à la liste des activités





Le commentaire





Cette œuvre de l’artiste brésilien Cildo Meireles est une gigantesque installation constituée de 3000 kilomètres de fils noirs et d’un balai. 3000 kilomètres de fils noirs, vous imaginez ? Qui envahissent toute une salle du musée d’art contemporain de Lyon et qui nous mènent à ce petit balai. L’œuvre s’appelle « La sorcière » et représente, on peut l’imaginer, la puissance de son pouvoir maléfique à travers son balai. La force tentaculaire du mal. Pierre Corneille, auteur dramatique s’il en fut, a écrit au XVIIe siècle : « Il m'a fait trop de bien pour en dire du mal. Il m'a fait trop de mal pour en dire du bien. ». Alors, bien montrer le mal, c’est bien ou c’est mal ? Tâchez d’y penser.
Retour à la liste des activités

Fiche réalisée par Margot Bonvallet

CAVILAM - Alliance française, Vichy - Octobre 2012

« La sorcière » de Cildo Meireles /




similaire:

Otto, le gardien de l’art contemporain «La sorcière» de Cildo Meireles iconOtto, le gardien de l’art contemporain «Refuge» de Stéphane Thidet

Otto, le gardien de l’art contemporain «La sorcière» de Cildo Meireles iconOtto, le gardien de l’art contemporain «The moving garden» de Lee Mingwei

Otto, le gardien de l’art contemporain «La sorcière» de Cildo Meireles iconOtto, le gardien de l’art contemporain «Moon» de Not Vital
«Je ne sais pas si vous pouvez étudier l'art ( ) vous pouvez apprendre la technique, peut-être mais l'art ?»

Otto, le gardien de l’art contemporain «La sorcière» de Cildo Meireles iconOtto, le gardien de l’art contemporain «L’Ombre blanche» de Huang Yong Ping
«Les magiciens de la terre» au Centre Pompidou, IL a représenté la France à la 48e Exposition internationale d'art visuel de Venise...

Otto, le gardien de l’art contemporain «La sorcière» de Cildo Meireles iconOtto, le gardien de l’art contemporain «L’Ombre blanche» de Huang Yong Ping
«Les magiciens de la terre» au Centre Pompidou, IL a représenté la France à la 48e Exposition internationale d'art visuel de Venise...

Otto, le gardien de l’art contemporain «La sorcière» de Cildo Meireles iconOtto, le gardien de l’art contemporain «Le carrosse» de Xavier Veilhan
«Les grands artistes sont ceux qui imposent à l’humanité leur illusion particulière.»

Otto, le gardien de l’art contemporain «La sorcière» de Cildo Meireles iconOtto, le gardien de l’art contemporain «Manipulation» de Tony Cragg
«L’ordre est le plaisir de la raison, mais le désordre est le délice de l’imagination.»

Otto, le gardien de l’art contemporain «La sorcière» de Cildo Meireles iconOtto, le gardien de l’art contemporain «Tracking Hapiness» de Mircea Cantor
«Lorsqu’on regarde sa vie passée, on croit voir sur une mer déserte la trace d’un vaisseau disparu.»

Otto, le gardien de l’art contemporain «La sorcière» de Cildo Meireles iconOtto, le gardien de l’art contemporain «Gala chicken» de Laura Lima
«L'honnêteté n'est pas un habit des dimanches*, c’est un habit de tous les jours.»

Otto, le gardien de l’art contemporain «La sorcière» de Cildo Meireles iconOtto, le gardien de l’art contemporain «N°84 (Le poisson)» de Michel Huisman
«Je suis un animal, je vis dans l’eau, j’ai des écailles, et quand je vis dans un aquarium, je suis souvent rouge. Je suis…»







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com