Laurent de Médicis







télécharger 34.4 Kb.
titreLaurent de Médicis
date de publication20.02.2017
taille34.4 Kb.
typeBibliographie
a.21-bal.com > loi > Bibliographie
Laurent de Médicis

TABLE DES MATIERES

Introduction
1. Biographie : a) origines,famille,études
b) rôle dans son époque

c) idées
2. Evénements : a) Contemporains

b) Historiques
3. Sa personnalité
4. Sa mort
5. Photos, Images
Conclusion
Bibliographie


INTRODUCTION
Laurent de Médicis, Lorenzodi Piero de’ Medici ou Lorenzo il Magnifico (1449-1492), appartenait à une grande famille de banquiers, dirigeait la ville de Florence au XVe et XVIe siècle. Il était un homme d'Etat italien et dirigeant de facto de la république florentine pendant la Renaissance italienne. Sous son gouvernement, il fit de Florence la capitale de la première Renaissance artistique et se comporte en véritable mécène. Surnommé « Le Magnifique » en raison de sa générosité. En plus d'être un excellent diplomate et un homme politique, il a beaucoup côtoyé le monde artistique. Il était doué dans toutes sortes de domaines tels que la poésie, la joute, la chasse etc. Il constitua ainsi l'un des plus belles incarnations de l'idéal de l'Homme de la Renaissance.

1. Biographie :


  1. Origines,famille,études

Laurent est né le 1er Janvier 1449 à Florence (Italie) dans l’une des plus grandes familles florentines.
Son grand-père, Cosme de Médicis, il s’occupait de la gestion de la banque familiale. Il consacra aussi une grande partie de sa fortune aux arts et à la charité.

Le père de Laurent, Pierre de Médicis, dit l’Ancien, jouait un grand rôle dans les affaires florentines.

Sa mère, Lucrezia Tornabuoni, était poétesse et côtoyait Luigi Pulci, poète de la fin du Moyen-Age, et Ange Politien, humaniste italien et littérateur, était chargé de l’éducation des enfants de Laurent.

La femme de Laurent, était Clarisse Orsini
Il eut 7 enfants, 3 garçons, 4 filles ;

  • Pierre II

  • Jean

  • Julien

  • Madelaine (était promise à François Cibo)

  • Lucrèce (était promise à Jacob Salviati)

  • Contestina (était promise à Pierre Ridolfi)

  • Louise (était promise à Jean de Médicis, son frère mais mourut avant le mariage)


Le grand-père de Laurent vit en lui un énorme potentiel et il se chargea de lui donner une éducation digne d'un prince. Laurent a donc reçu une éducation humaniste. Gentile Becchi était son précepteur, il l’initia au latin et au grec. Il apprit aussi la littérature, la poésie, les sciences naturelles, les mathématiques et la philosophie. Il fut initié aussi aux contacts humains, à la gestion de la banque, à la vie politique ainsi qu’à la doctrine aristotélicienne et platonicienne. Contrairement à ce qu'on peut penser, Laurent n'était pas doué en économie. Il étudia aussi les arts, comme la musique, la danse et il fut aussi chorégraphe. Il fut surement initié à l’architecture.



  1. Rôle dans son époque

- Il a beaucoup soutenu les artistes, tels que Antonio Pollaiuolo, Andrea del Verrochio, Léonard de Vinci, Sandro Botticelli, Domenico Ghirlandaio, Filippino Lippi et bien sûr Michel-Ange qui a fait de Florence la capitale de la Première Renaissance. Ainsi il permit la constructif de villas médicéennes comme celles de la "Petraia" ou encore l'Eglise Santa-Maria della Carceri au Prato. Michel-ange a même vécu plusieurs années chez Laurent et faisait quasiment partie de la famille.

- Il a aussi, en 1472, lors de la révolte de Volterra, pu montrer ses talents militaires et reprit cette ville avec l’aide du compte d’Urbino mais il ne put préserver Volterra du pillage de ses propres soldats. Cette victoire fut une plaie pour la république.


  1. Ses idées

Laurent voyagea beaucoup dans le but d'observer les moeurs et les lois des peuples étrangers ainsi que pour juger le comportement des autres princes face à sa république.

2. Evénements


  1. Contemporains


1. 1481: Sandro Boticelli, un des protégés de Laurent de Médicis, est convoqué par le Pape Sixte IV, un des ennemis de Laurent, pour peindre trois fresques dans sa chapelle (Le Châtiment de Coré, de Datan et Abiram, Les Epreuves de Moïse et La Tentation de Jésus).
Le Châtiment de Coré, de Datan et Abiram: Cette œuvre est aussi appelée Soulèvement Contre La Loi de Moïse ou La Punition des Rebelles et elle est la dernière peinte par Sandro Boticelli à Rome. La fresque illustre trois scènes où apparait Moïse avec une longue barbe blanche et habillé d'un manteau vert et d'une tunique jaune.

La scène de droite illustre les juifs se révoltant contre Moïse et le menaçant de le lapider mais Josué de place devant lui pour le protéger. Derrière Moïse se trouve le Pape Paul III et Giulio Pomponio Leto.

Sur la scène centrale se trouve les fils d'Aaron et des Lévites après avoir pratiqué un encensement interdit et ceux-ci s'effondrent sous les yeux d'Aaron portant la tiare.

A gauche, les meneurs subissent la punition divine : la terre s'entrouvre sous leurs pieds ; au-dessus, les deux fils innocents de Coré sont épargnés et portés par un nuage ; en arrière-plan, l’homme en noir est un autoportrait de Botticelli.

2. 1459: L'Académie néoplatonicienne fut créée par Cosme de Medicis en l'honneur de Platon qu'il aimait tant. Cosme de Médicis a longtemps partagé son savoir sur Platon avec Laurent. Il crée donc cette académie et elle fut dirigée par Marsile Ficin. Elle regroupait Guido Cavalcanti, Jean Pic de la Mirandole, le Dr Fortuna, Ange Politien et Laurent de Médicis.



  1. Historique : La conjuration des Pazzi


La conjuration des Pazzi est un complot organisé par la famille Pazzi contre la famille de Médicis et elle se termina par un échec: les assassins ont été arrêtés et Laurent a échapper à l'attentat.

La famille Pazzi, une grande famille originaire de Valdarno, s'oppose à la famille de Médicis. La famille de Médicis était de "nouveaux riches" et leur pouvoir prenait de l'ampleur, cela énerva les Pazzi et une confrontation naquit ainsi entre les deux familles car les Pazzi estimaient que le pouvoir de leurs ennemis mettait en péril les libertés de la République de Florence.

Un complot va donc être organisé avec l'aide du pape Sixte IV, leur but étant d'exterminer Julien de Médicis et Laurent de Médicis lors d'un banquet organisé par Julien le 25 avril 1478. Julien, indisposé ne s'y rendit pas alors l'attaque se déroula le lendemain, le 26 avril 1478, lors de la messe de Pâques. Julien succomba à 19 coups de couteau mais Laurent survécut en se cachant dans la sacristie.

Justice fut immédiatement faite, tous les coupables furent arrêtés et exécutés. L'échec des Pazzi n'a fait que renforcer la popularité de Laurent de Médicis.

3. Sa personnalité
Laurent était un homme très intellectuel et il était connu pour avoir protégé un grand nombre d'artistes de son époque 
Laurent était aussi connu pour son charisme, sa fermeté et son énergie, partageant son savoir entre sa cité, sa famille, la religion et les arts. Laurent de Médicis était considéré comme quelqu’un doté de plus de force que d’élégance, il n’avait pas une très bonne vue sa voix était dure et désagréable, il ne sentait plus rien (odorat) mais avait beaucoup de charisme, ce qui donnait de la dignité à sa figure. Il était très adroit et on le remarquait lors des exercices chevaleresques. Sa gaieté animée inspirait de la confiance. On le surnommait le Magnifique non pas pour sa beauté car au contraire il n'était pas un bel homme mais pour le sens ancien du mot français qui signifiait "généreux, prodigue."

4. Sa mort
Laurent de Medicis décéda dans la nuit du 8 au 9 avril 1492 dans la propriété familiale de Careggi. Après sa mort, son fils Pierre l'Infortuné éparpilla sa fortune et par sa faute, la puissance des Médicis s'effondra provisoirement. Jean de Médicis, son frère, la restaura en partie mais c'est surtout grâce à Cosme de Médicis que la famille retrouva la totalité de sa puissance. A cette période, une dictature s'installe et la liberté morale que représentait la ville de Florence disparaît et c'est ainsi que se termine la période dite "Première Renaissance".
5. Photos,Images



Cosme de Médicis

Pierre de Médicis

Laurent de Médicis


Luigi Pulci

Clarisse Orsini




Lucrezia Tornabuoni





Clarisse Orsini


Ange Politien


Gentile Becchi


Florence, Italie



La Cathédrale de Florence, le Duomo




Villa Médicis





Eglise Santa-Maria della Carceri au Prato

Conclusion
En conclusion, Laurent de Médicis était un homme extrêmement brillant et plein de qualité. Il était généreux et très humain. Il a fait beaucoup pour les humanistes et les artistes mais son rôle en tant que gouverneur de l'Etat de Florence et membre de la famille de Médicis était plutôt d'assurer dans le domaine de la finance. Hélas, ceci était son point faible et il fit perdre beaucoup d'argent à sa famille à cause de ses mauvaises décisions économiques.

A nos yeux, Laurent de Médicis semblait être différent des autres dirigeants d'Etat. Il avait une réelle culture générale même s'il venait d'une famille très aisée. Grâce à lui, l'art pendant la Renaissance a pu totalement se développer et a laissé de magnifiques vestiges.


Bibliographie
- Jack Lang, Laurent le Magnifique

- Ivan Cloulas, Laurent le Magnifique, Fayard 1982

- http://fr.wikipedia.org/wiki/Conjuration_des_Pazzi

- http://fr.wikipedia.org/wiki/Sandro_Botticelli

http://fr.wikipedia.org/wiki/Académie_néoplatonicienne





similaire:

Laurent de Médicis iconMe Guy laurent – Commissaire-priseur

Laurent de Médicis icon2013 IL Retro del Manifesto, Villa Médicis, Rome, Italie, janvier. 2012
«Biennale de gravure en petits formats», Nuevo centro de Arte, Santo Domingo, République Dominicaine

Laurent de Médicis iconMes Guy et Etienne laurent – Commissaires-priseurs

Laurent de Médicis iconVersion du 24/08/11. Complétée par Séverine, Emmanuel, Corinne, Sophie, Laurent, Béatrice

Laurent de Médicis iconMarketing de résurrection
Monsieur Saint-Laurent De plus Valérie Hermann, pdg, assure une gestion étroite

Laurent de Médicis iconUn article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
«science de l'inconscient», selon Paul-Laurent Assoun et savoir sur les processus psychiques et thérapeutiques

Laurent de Médicis iconPhotos villa medicis
«Ville Fleurie 3 fleurs», Beausoleil bénéficie d'un ensoleillement constant et de températures agréables tout au long de l'année....

Laurent de Médicis iconEntretien d’Elisabeth Martini avec Laurent Ledoux1
«cela» tirer à travers moi. C’est-à-dire à m’effacer autant que possible pour devenir un canal, un instrument au travers duquel «cela»...

Laurent de Médicis iconVoyage culturel Les Amis du cne
«Prendre le repas au Fairmont Manoir Richelieu … ne constitue pas uniquement une expérience culinaire. Le cachet de ce prestigieux...

Laurent de Médicis iconSurtout ’’Les grands soleils’’, ‘’Contes du pays incertain’’
«des poèmes niaiseux» ! IL en fut renvoyé en 1936, passa au Collège Saint-Laurent, pour y revenir de 1937 à 1941, en être à nouveau...







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com