2011 Naissance d'une politique de la génétique. Dépistage, biomédecine, enjeux sociaux







télécharger 297.05 Kb.
titre2011 Naissance d'une politique de la génétique. Dépistage, biomédecine, enjeux sociaux
page2/8
date de publication20.02.2017
taille297.05 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8

2009

Réinventer l'état. Les réformes de l'administration françaises (1962-2008). Ouvrage

BEZES (P.) 2009. Paris : Presses Universitaires de France. Collection Le lien social. 519p.

Depuis les années 1960, les problèmes d'organisation, de contrôle et de financement des systèmes administratifs constituent des enjeux collectifs majeurs dans les démocraties occidentales. Ils alimentent les diagnostics de crise des bureaucraties et favorisent l'essor de réformes préconisant de nouveaux modes de fonctionnement, souvent inspirés du New Public Management. En dépit de l'importance historique de l'État, la France n'échappe pas à ces changements. L'administration est l'objet de nombreuses critiques et de réformes. Comment, pourquoi et avec quels effets les élites françaises ont-elles développé, à grand renfort de publicité, des politiques de réforme de l'État destinées à transformer les règles historiques du système administratif patiemment mises en oeuvre depuis le début du XIXe siècle ? Voilà la question centrale que pose cet ouvrage. Il analyse les réformes de l'administration française du début des années 1960 jusqu'à la présidence Sarkozy. Avec la perspective d'une sociologie historique de l'État, il retrace l'essor et le développement de ces réformes sous la Ve République et analyse les multiples configurations d'acteurs qui y participent : personnels politiques, hauts fonctionnaires, ministères, experts patentés, citoyens... Il donne à comprendre le tournant néomanagérial de l'administration française, ses limites et la spécificité des voies du changement dans le contexte hexagonal. Soulignant la singularité de la préoccupation des gouvernants pour l'organisation et la transparence de la machinerie administrative, l'auteur diagnostique finalement l'émergence d'une nouvelle rationalité politique marquée par l'impératif du «souci de soi de l'État».

SOC182
L'état des libertés. Fascicule

POUVOIR. n°130.. 2009. 218p.

La protection des libertés, dans les décennies récentes, connu en droit des progrès inespérés. Pourtant, loin d’être plus libres, nous le serions moins, toutes sortes de considérations amenant, sans que nul ne s’en émeuve, à multiplier les interdits, à peu près partout. La liberté, qu’aucune barrière ne protège plus, ne mobilise plus assez de défenseurs

SOC157

La santé. Fascicule

RUEFF-ESCOUBES (C.) / coor.. REVUE FRANCAISE DE PSYCHOSOMATIQUE. n°36.. 2009. 161p.

Croiser les points de vue est nécessaire pour rassembler une réflexion sur la santé, d’autant que ni la psychanalyse ni la psychosomatique n’en traitent sans y mettre des distances. C’est un objet pourtant qu’il convient de crées. Les nouveaux points de vue sur la pulsion de la mort nous ont aidés à justifier nos hésitations. Alors prudence inspirées par la langue, l’histoire : des migrations et des confusions de sens au cours du temps. Le mot même de santé… mentale, physique, sociale, morale recouvre mille réalités et mille sens.

SOC156
Questions sociales : analyses anglo-saxonnes : socialement incorrect ? Ouvrage

DAMON (J.)

2009. Paris : Presses Universitaires de France. Collection Major. 240p.

Les questions sociales en France sont généralement abordées à travers le seul prisme hexagonal. Un détour par les analyses anglo-saxonnes est donc riche d'enseignements et de surprises. Sur dix thèmes qui vont de l'exclusion et de la discrimination raciale au management en passant par la famille, le bonheur et l'insécurité, cet Ouvrage dresse un audacieux panorama des problématiques actuelles et donne accès à des œuvres majeures de l'expertise anglo-saxonne, via une reprise de commentaires d'Ouvrages parus dans la revue Sociétal. Certains de ces Ouvrages traitent de capital social, d'investissements pour la petite enfance, de police de proximité. D'autres, aux thèses plus inhabituelles, feront sursauter : ils plaident pour la réhabilitation du mariage, la libéralisation du port d'armes, le démantèlement du modèle social français ou encore la mise en place d'un revenu universel (à condition de mettre fin à l'État-providence). Les comptes rendus critiques, remaniés et actualisés, sont complétés par des encadrés resituant les positions des Anglo-Saxons dans le contexte français. Tableaux de données récentes, graphiques et recensions complémentaires d'Ouvrages parfont la cohérence du propos qui vise la mise à disposition d'informations et le traitement d'interrogations capitales. (4e de couv.)

SOC152
Suicide et travail : que faire ? Ouvrage

DEJOURS (C.), BEGUE (F.). 2009. Paris : Presses Universitaires de France. Collection Souffrance et théorie. 129p.

Pourquoi le travail conduit-il certains d'entre nous à se suicider ? Que signifient ces actes, quel message adressent-ils à ceux qui restent ? Que s'est-il passé dans le monde du travail pour que des suicides soient perpétrés jusque sur les lieux du travail ? En quoi consistaient les protections qui permettaient naguère de conjurer ce fléau ? Que faire après un suicide ? Quelles investigations convient-il de mettre en oeuvre pour élucider les étapes du processus conduisant à la mort ? Quelles transformations de l'organisation du travail peut-on envisager pour reconstruire le tissu social et les solidarités sans lesquelles il n'y a pas de prévention du suicide possible ? Ce livre rassemble les principales données cliniques et théoriques sur le suicide au travail. Prenant appui sur une intervention menée après plusieurs suicides sur un même site, les auteurs proposent une série de principes sur lesquels il est possible de fonder une action rationnelle. (4ème de couv.)

SOC180
Une pensée en mouvement. Ouvrage

HERITIER (F.). 2009. Paris : Odile Jacob. 453p.

Ce livre retrace à partir d'entretiens la carrière de celle qui a succédé à Claude Lévi-Strauss au Collège de France et a poursuivi et développé sa théorie et ses recherches sur la parenté. Françoise Héritier nous livre dans cet Ouvrage ses réflexions sur les problèmes politiques, sociaux et culturels d'aujourd'hui.

SOC151
Déchiffrer la société française. Ouvrage

MAURIN (L.), CLERC (D.) / préf. . 2009. Paris : Editions La Découverte. 366p.

Cet Ouvrage vise à dresser un état des lieux de la société française à travers les principales données actuelles et les grandes tendances historiques mais aussi à rendre plus lisible ses mécanismes et son fonctionnement. Quinze chapitres abordent les multiples facettes des évolutions sociétales : le dynamisme démographique, les métamorphoses de la famille, les Rapports hommes-femmes, la place des immigrés, la question des générations, l'éducation, le travail et le chômage, les niveaux de vie et les inégalités, les milieux sociaux, la consommation, l'information et les loisirs, le cadre de vie, la santé et la sexualité, l'insécurité, et enfin, les valeurs et le lien social. Pour chaque thème, le lecteur trouvera des repères bibliographiques ainsi qu'un glossaire des termes utilisés.

SOC158
Le travail des sociétés. Ouvrage

DUBET (F.). 2009. Paris : Seuil. 348p.

" Longtemps, j'ai cru vivre dans une société", dit F. Dubet, mais la représentation traditionnelle de la société s'épuise sous les coups de la mondialisation et de la modernité elle-même. Ainsi, la société n'est plus conçue comme le progrès de l'intégration d'une structure sociale, d'une culture nationale homogène et d'une souveraineté politique toute puissante. Désormais, les individus, de plus en plus mobilisés, sont chargés de faire ce que la société ne fait plus pour eux. Les sociétés ne disparaissent pas pour autant. Elles imposent des formes de domination. Elles continuent à déterminer les épreuves que les individus affrontent. Elles sont le cadre fondamental de la critique sociale et des mouvements sociaux. C'est ce " travail des sociétés" qu'il nous faut comprendre afin de construire les représentations et les forces politiques qui nous permettent de vivre ensemble. (4e de couv.)

SOC155
Médicaments et société : entre automédication et dépendance. Fascicule

VEDELAGO (F.) / coor., et al. . SOCIOLOGIE SANTE.n°30. 2009. 438p.

L'ensemble des analyses présentées par les différents auteurs de ce numéro nous montre combien le médicament, ce produit technique très sophistiqué et aussi socio-psychologique, constitue un point de convergence des multiples enjeux sociétaux au croisement des sciences dures et des sciences humaines. Entreprendre une sociologie du médicament nous conduit très rapidement à faire éclater nos frontières disciplinaires du fait qu'il se présente d'emblée, au chercheur, dans toute sa complexité et ses dimensions paradoxales. Ce numéro spécial est conçu autour de deux axes principaux, l'automédication et la dépendance aux médicaments qui constitueront la majeure partie des articles. Ces deux dimensions représentent les deux pôles de cette opposition.

SOC164
La montée des incertitudes. Travail, protection, statut de l'individu. Ouvrage

CASTEL (R.). 2009. Paris : Seuil. Collection La couleur des idées. 457p.

Les mutations du travail ont des effets sociaux et anthropologiques très profonds. Elles bouleversent l'identité des individus et fragilisent la cohésion sociale. Comment doit se redéployer, dans ces conditions, l'État social? Réformes libérales ou réformes de gauche? Comme toujours, dans ses analyses de la question sociale, l'auteur croise les regards et les interrogations. Il montre les conséquences diverses et multiples des transformations du travail, à la fois pour la vie des individus menacés de désaffiliation et pour la vie collective, la reconfiguration des Rapports de classe, l'effritement de la propriété sociale. Partout naît et se renforce une insécurité sociale aux visages multiples, parfois contradictoires. Il faut donc repenser la protection sociale dans une "société des individus", ce qui contraint l'État à redéfinir son rôle et le droit du travail à redéfinir ses principes. Autrement dit, forcément intervient le politique. Mais dans quel sens? Et d'abord, pourquoi choisir encore l'" État social"? (4ème couv.)

SOC154
Santé et liberté. Article

TABUTEAU (D.). POUVOIRS. n°130.. 2009. 13p.

Les évolutions récentes, tant médicales qu'économiques ou politiques, pourraient remettre en cause les données sur lesquelles se sont progressivement établis, dans notre société, les équilibres entre les libertés et la protection de la santé. Les dispositifs de santé publique comme de régulation économique de la santé se traduisent par une multiplication des normes sanitaires et des régimes d'interdiction. Le libre choix demeure le principe premier de l'organisation et du fonctionnement du système français de santé et d'assurance maladie. Toutefois des mécanismes de "conditionnement sanitaire" tendent, de manière insidieuse à se développer. L'émergence d'un véritable débat politique sur les questions de santé est, plus que jamais, une impérieuse nécessité. (R.A.)

SOC157
Psychologie sociale. Ouvrage

MEYER (T.) / coord., DELHOMME (P.), DRU (V.), FINKELSTEIN (R.), et al. 2009. Paris : Hachette Supérieur. Collection HU Psycho. 271p.

La collection HU psycho propose des ouvrages qui permettent de s'initier aux différentes disciplines de la psychologie et d'acquérir les connaissances de base : la discipline, son histoire, ses courants, ses méthodes, les notions principales à connaître sont exposés dans un langage simple, et illustrés par de nombreux exemples concrets. Sommaire : Qu'est-ce que la psychologie sociale ? ; Histoire de la discipline, modèles de l'individu et prédiction du comportement ; connaître, juger et expliquer le contexte social ; Le soi et la comparaison sociale ; influences sociales ; De la discrimination aux préjugés sociaux : relations et attitudes intergroupes ; Du sentiment de justice aux relations sociales dans les organisations.

SOC189
Hébergement, logement, et rétablissement en santé mentale. Pourquoi et comment faire évoluer les pratiques ?

PELLETIER (J.F.), PIAT (M.), COTE (S.), DORVIL (H.) 2009. Québec : Presses Universitaires du Québec. Collection Problèmes sociaux & interventions sociales. 151p.

Ce livre explore diverses formules d'hébergement et de soutien au logement pour des personnes aux prises avec des problèmes graves de santé mentale et cible les avantages et les inconvénients de ces formules quant à leur adéquation avec les valeurs du rétablissement en santé mentale. Originaire du monde anglo-saxon, le rétablissement (ou recovery) est un courant actuellement dominant qui répond au besoin de soutenir les personnes atteintes d'un trouble mental désireuses de réintégrer leur place dans la société à titre de citoyen. Bien que le rétablissement soit un processus très personnel, la planification et la programmation des services y jouent un rôle de soutien crucial. L'autonomisation et l'autodétermination constituent en effet des éléments clés permettant de réussir à vivre une vie satisfaisante, malgré la présence d'un trouble grave de santé mentale. Pourquoi et comment faire évoluer les modèles actuels d'hébergement et de loge-ment pour qu'ils s'inscrivent dans la perspective du rétablissement ? Dans le présent ouvrage, cette question incontournable trouvera réponse dans des chapitres venant aussi bien d'experts du monde universitaire et de la gestion que des personnes usagères des services de santé mentale faisant état de leur savoir expérientiel. (4e de couv.)

SOC192
2008

Sciences humaines et sociales. PCEM1. Ouvrage

BIMES-ARBUS (S.), LAZORTHES (Y.), ROUGE (D.), ARIES (J.), DUTOUR (O.), GRAND (A.), HERVE (C.), LEONETTI (G.), LUDES (B.), MARIE-CARDINE (M.), NAUDIN (J.), RAYNAUD (J.P.), LAZORTHES (G.) / préf. 2008. Paris : Masson. Collection. Abrégés PCEM1. 487p.

Cet ouvrage présente l'essentiel des connaissances dans cette matière incontournable et décisive pour le concours de PCEM1. Divisée en 8 grandes thématiques et 45 chapitres, la partie " Cours " aborde successivement : les métiers de la santé ; la santé publique et la protection sociale ; l'origine, l'évolution et la diversité de l'homme ; la psychologie de l'homme ; l'éthique et sa diversité ; la communication et le langage ; la déontologie et le droit ; les conduites et faits sociaux. Chaque chapitre se conclut par des points clés mettant en valeur les notions indispensables à retenir. Chaque partie de l'ouvrage comporte des sujets-types de concours (30 au total) dont les grilles de correction sont communiquées en fin d'ouvrage. Ces sujets émanent d'un grand nombre de facultés, afin de donner aux étudiants un bon échantillon de tout ce qui se pratique. Ces sujets peuvent être réels (vraiment donnés) ou fictifs (à la manière de). (4ème de couv.)

SOC181
Communication et médiatisation de l'état. La politique invisible. Ouvrage

MARCHETTI (D.) / dir.. 2008. Grenoble : Presses Universitaires de Grenoble. 200p.

L'actualité dominante vient régulièrement réactiver le thème classique des relations entre les médias et les politiques, mais elle relève les exemples les plus caricaturaux de "connivences", voire de "censures". Ces débats tendent à occulter l'essentiel : les interrelations du champ politique avec l'univers journalistique sont d'autant plus fortes qu'elles sont invisibles, prenant les formes apparemment neutres et dépolitisées de l'intervention des services d'État. La politique de sécurité routière fournit un cas idéal pour étudier les transformations des processus de communication et de médiatisation des activités étatiques les plus ordinaires depuis les années 1980. Ce livre restitue donc l'histoire de la constitution d'une cause universelle et la manière dont les pouvoirs politiques s'en saisissent pour promouvoir leur action et leur perception publique. Les enquêtes réunies ici montrent comment certaines fractions des champs politique et bureaucratique contribuent à imposer des visions du monde et de l'activité de l'État ajustées aux logiques journalistiques. Cette recherche fait voir le poids des intérêts politiques dans la communication des institutions, rompant, par là même, avec la fausse opposition entre la "propagande" ou la "communication politique", jugée politicienne, et la "communication institutionnelle ou sociale", perçue comme plus démocratique. (4e de couv.)

SOC132
Faire de la santé publique. Ouvrage

FASSIN (D.). 2008. Rennes : E.H.E.S.P. 69p. 2ème édition révisée

Qu'est-ce que la santé publique ? A cette question, de nombreuses réponses ont été apportées, souvent en termes de définitions ou de prescriptions. Plutôt que d'ajouter une pièce supplémentaire à ce catalogue normatif et de dire ce que devrait être la santé publique, Didier Fassin propose ici une lecture analytique en se demandant simplement : qu'est-ce que faire de la santé publique ? Deux voies sont explorées. La première, généalogique, s'intéresse à la constitution d'un gouvernement des corps et des populations dans le temps long de l'histoire. La seconde, sociologique, analyse la construction d'une politique sanitaire à partir du cas exemplaire de la lutte contre le saturnisme infantile. L'ambition de cet ouvrage est donc de montrer comment des idées naissent, des instruments se forgent, des acteurs se mobilisent pour faire exister et reconnaître des réalités qui sont ainsi inventées tout autant que découvertes : ce qu'on appelle des « problèmes de santé publique ». Insensiblement mais profondément, ces représentations et ces pratiques, ces concepts et ces méthodes transforment notre vision des choses et, avec elle, notre responsabilité à l'égard du monde et de ses citoyens. (4ème de couv.)

SOC172
Exilés de l'intime. La médecine et la psychiatrie au service du nouvel ordre économique. Ouvrage

GORI (R.), DEL VOGO (M.J.). 2008. Paris : Denoël. Collection Médiations.

La liberté du patient semble aujourd'hui une priorité pour les médecins et les psychiatres. Et pourtant, au nom de l'expertise scientifique et de la gestion rationnelle de la vie quotidienne, jamais on n'a soumis l'individu à autant de contrôles, jamais on n'a gardé autant de traces et d'archives des comportements privés, jamais les pratiques médicales n'ont à un tel point perdu le souci du malade. La notion de " santé mentale " véhicule désormais un nouvel état d'esprit, visant à réduire les " anomalies " du comportement dès le plus jeune âge, puis à quadriller les populations en croisant les nouvelles données neurobiologiques, économiques et génétiques. D'où vient ce modèle de société qui s'installe sournoisement sous nos yeux ? Roland Gori et Marie-José Del Volgo éclairent de nombreux dossiers de la médecine contemporaine : depuis la nouvelle gestion des hôpitaux jusqu'à la diffusion massive du Viagra, en passant par les simulacres actuels de l'information et du consentement. Et montrent la nouvelle alliance de la médecine et de l'économie, en train de construire un homme " neuroéconomique ". (4ème de couv.)

SOC176
La catastrophe d'AZF. L'apport des sciences humaines et sociales. Ouvrage

DE TERSSAC (G.) / coor., GAILLARD (I.) / coor. 2008. Paris : Lavoisier. Collection Sciences du risque et du danger. 276p.

Chaque Toulousain se souvient du coup de « tonnerre » du 21 septembre 2001 à 10 h17 lorsque l’usine AZF a explosé : la catastrophe a tué 30 personnes, (dont 22 sur le site de l’usine), a blessé, traumatisé, laissé des traces chez beaucoup d’autres. La crise, qui a suivi, a secoué les institutions et les acteurs comme en témoignent les contributions à cet Ouvrage qui en éclairent les différentes facettes. D’abord, il s’agissait de gérer l’urgence, de secourir, d’identifier les victimes, de mettre en sécurité l’usine. Pompiers, médecins, psychologues, assistantes sociales, secouristes ont tenté d’apporter les secours. Ensuite, la gestion de la crise a conduit les institutions et les acteurs à imaginer de nouvelles mesures, face à cette réalité inédite : restabiliser la vie quotidienne, structurer des réseaux d’aide. La réparation tente de « panser » les blessures, d’assurer le droit. Enfin, que reste-t-il? Une usine fermée, une industrie chimique qui se restructure, des institutions qui répondent à leurs inquiétudes par des expertises… , mais aussi une autre façon de « penser » les risques et la société, l’émergence d’une culture de sécurité industrielle, la concertation avec les publics (Loi Bachelot de Juillet 2003)... Que peuvent apporter les chercheurs en Sciences Humaines et Sociales ? Psychologues, juristes, psychiatres, sociologues, économistes, gestionnaires, géographes et spécialistes de la communication, ont fait de la catastrophe un véritable objet de connaissances, et exposés leurs travaux lors d’une journée d’étude (CERTOP-CNRS, Université Toulouse 2). Ils montrent que des enseignements théoriques et pratiques sont à tirer de la catastrophe et que les sciences humaines et sociales ont un incontestable apport pour les sciences du risque et du danger.

SOC121
La justice comme équité. Une reformulation de "Théorie de la justice". Ouvrage

RAWLS (J.). 2008. Paris: La Découverte. Collection La découverte poche. 288p.

" Dans ce travail, je poursuis deux objectifs. L'un consiste à rectifier les erreurs les plus graves de Théorie de la justice, qui ont obscurci les idées principales de la justice comme équité, ainsi que j'ai nommé la conception de la justice présentée dans ce livre. Comme j'ai toujours confiance en ces idées, et que j'estime que les difficultés les plus importantes peuvent être résolues, j'ai entrepris cette reformulation. J'essaie d'améliorer l'exposition, de corriger un certain nombre d'erreurs, d'inclure quelques révisions utiles, et d'esquisser des réponses à certaines des objections les plus communes. Je remanie également l'argumentation à de nombreux stades. L'autre objectif est de mettre en relation, dans le cadre d'une présentation unifiée, la conception de la justice présentée dans Théorie de la justice avec les principales idées qui figurent dans mes essais publiés à partir de 1974. Théorie de la justice est un livre de plus de six cents pages, et les essais les plus importants (qui sont à peu près une dizaine) portent le total à près de mille pages. De plus, les essais ne sont pas parfaitement compatibles entre eux, et les ambiguïtés de l'exposé de certaines idées - par exemple, celle d'un consensus par recoupement - rendent difficile d'y voir une position claire et cohérente. Le lecteur intéressé a droit à une aide pour comprendre la manière dont les essais et Théorie de la justice peuvent se compléter, pour déceler les endroits où les révisions interviennent, et pour apprécier le changement qu'elles représentent". (R.A.)

SOC128
La précarité : une relation entre travail, organisation et santé. Fascicule

DE TERSSAC (G.) / coor., SAINT-MARTIN (C.) / coor., THEBAULT (C.) / coor.. 2008. Paris : Octarès. Collection Le travail en débats. 226p.

Cet Ouvrage met en discussion l’interprétation selon laquelle le travail est aujourd’hui caractérisé par la « précarité » dans laquelle il se déroule : instabilité des situations d’emploi, incertitude sur le devenir des entreprises, relations de travail « bloquées », délocalisations qui menacent, droit du travail qui « s’effiloche », etc. Les auteurs concluent à un « processus de précarisation » que les personnes qui travaillent énoncent en terme de fragilité de leur situation, de vulnérabilité de leurs activités professionnelles, d’inquiétude et de craintes de ne pas pouvoir y arriver. Pour autant, ce processus n’est pas inéluctable et les acteurs luttent pied à pied, si ce n’est pour y échapper, du moins pour en limiter les effets. Différentes facettes de cette précarité sont présentées au travers d’études de cas ou de grandes enquêtes longitudinales, mais aussi au travers d’une théorisation intermédiaire qui donne à voir ce que sont les contenus du travail, les relations au travail et les Rapports de l’individu à l’entreprise et, finalement, la place du travail dans notre société. Les auteurs éclairent la détérioration de la relation entre santé et travail, tout en insistant sur « l’attachement » au travail que chacun(e) manifeste. En même temps, ils montrent que c’est bien au niveau des choix d’organisation qu’il faut en chercher les origines : ils nous invitent à déplacer notre regard du poste de travail vers la situation globale de travail et de cette situation vers l’activité organisationnelle qui structure le travail. (4ème couv.)

SOC130
Le crépuscule des catégories socioprofessionnelles. Article

PIERRU (E.), SPIRE (A.). REVUE FRANCAISE DE SCIENCE POLITIQUE. Vol 58. n°3.

2008. 25p.

En France, la nomenclature des catégories socioprofessionnelles a longtemps occupé une place centrale dans la représentation du monde véhiculé par l'Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE). A partir d'une étude exhaustive de deux publications statistiques (Insee Première et Données Sociales), les auteurs montrent que l'usage de la catégorie sociale se raréfie depuis quelques années au profit de deux autres variables, le diplôme et le revenu. Une telle évolution s'explique par la montée en puissance des modèles économétriques, mais aussi par la transformation des conditions de recrutement et de formation des statisticiens. Dans un pays où la statistique publique constitue une référence incontournable, une nouvelle représentation du monde social "social blind" tend ainsi à s'imposer. (R.A.)

SOC135
Les politiques de l'enquête. Epreuves ethnographiques. Ouvrage

FASSIN (D.) / dir., BENSA (A.) / dir.. 2008. Paris : La Découverte. Collection Recherches. 331p.

S'il fut jamais un temps où l’ethnographie allait de soi, tel n’est certainement plus le cas aujourd’hui. C’est de cette illusion perdue qu’est née l’idée de ce livre. Non pour regretter une époque qui a surtout existé dans l’imaginaire des anthropologues, ni pour ébaucher une chronique de la mort plusieurs fois annoncée de l’anthropologie. Plutôt pour en saisir les enseignements épistémologiques, éthiques, politiques. Et, peut-être aussi, pour s’en réjouir. Car, au fond, qui pourrait douter que ce qui constitue le socle de l’enquête mais aussi de l’expérience ethnographiques, à savoir l’immersion dans une altérité volontiers lointaine et souvent exotique, est éminemment problématique ? Fruit d’une réflexion collective conduite à partir de recherches empiriques menées sur trois continents, dans des lieux aussi variés que peuvent l’être un quartier vénitien et un village néocalédonien, un cabinet de psychanalyste et une brigade des mœurs, une zone aéroportuaire d’attente pour des étrangers et un meeting politique de partisans xénophobes, l’Ouvrage explore des questions qui se posent de plus en plus aux chercheurs. Comment le genre de l’enquêteur, ses préjugés, ses émotions, ses engagements influent-ils sur la compréhension que l’on peut avoir des sociétés ou des mondes sociaux que l’on étudie ? Comment les attentes, les exigences, les contestations de celles et ceux qui font l’objet de ces enquêtes informent-elles ou, même, transforment-elles le savoir anthropologique et sociologique ? Ce livre plaide ainsi pour une manière réflexive et critique de répondre de sa recherche, dans un contexte où la place des sciences sociales est devenue un enjeu crucial, mais souvent menacé, pour les sociétés contemporaines. (4ème couv.)

SOC142
Le langage social des émotions. Etudes sur les Rapports au corps et à la santé. Ouvrage

FERNANDEZ (F.) / dir., LEZE (S.) / dir., MARCHE (H.) / dir.. 2008. Paris : Economica – Anthropos. Collection Sociologiques. 424p.

Cet ouvrage propose une introduction vivante à un domaine de recherche longtemps délaissé par les sciences sociales : les émotions, qui loin de se réduire à une réalité exclusivement intérieure, sont aussi des composantes essentielles de notre vie sociale. Le champ de la santé est un observatoire privilégié pour déchiffrer, par létude des Rapports de force qui se glissent au cœur de notre vie intime, le langage social des émotions. Selon les situations et les interactions, comment sopère le contrôle des sensations et des expressions corporelles et quelles significations sont attribuées à nos émotions dévoilées ? Quel type de travail émotionnel est mis en oeuvre par les professionnels et par les profanes, et surtout quelle relation de pouvoir révèle-t-il, dans ces espaces où le corps nous rappelle sans cesse notre vulnérabilité (hôpitaux, maisons de retraite, pompes funèbres, etc.) ? S'appuyant sur des études de cas circonscrites, de situations diversifiées depuis la prise en charge du cancer, de la psychose ou de la vieillesse jusqu'aux expériences de sortie de toxicomanie ou du traitement de la mort, les contributrices et contributeurs de cet Ouvrage, sociologues et anthropologues, dévoilent, à partir de leurs matériaux de recherches respectifs, ce rôle pivot des émotions, révélateur des tensions qui parcourent la société toute entière. (4ème couv.)

SOC145
1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

2011 Naissance d\Essais et analyses 2 Enjeux, dispositifs et pratiques
«La médiation culturelle : Enjeux professionnels et politiques», dans Les sciences de l’information et de la communication : savoirs...

2011 Naissance d\Politique et vérité
«Écartons tous les faits» (le géré, l’idéologique) permet ainsi de poser la question de la politique : celle d’une distinction dont...

2011 Naissance d\Hème: analyser les évolutions du pouvoir politique depuis 1945, dans le monde
«Une communauté politique, liée à un territoire, fondée sur la conscience de caractéristiques communes et la volonté de vivre ensemble»...

2011 Naissance d\Analyse critique du champ socio-politique des risques techniques et sociaux
«comportemental» du risque a évolué. IL a été repris en tant que tel dans le vaste secteur des idéologies de masse pour situer moralement...

2011 Naissance d\Les enjeux d’une production cinématographique en France
«d’exception culturelle», notion qui a fait débat. La culture n’est pas un bien ou une marchandise comme les autres. Le cinéma fait...

2011 Naissance d\Introduction à la science politique – Jean-Marie Donegani
«cela est politique». Cela explique pourquoi le caractère politique n’est pas immédiatement repérable : la définition de chacun en...

2011 Naissance d\L’association Art Miromesnil, récemment créée, organise sa première...
«Art Miromesnil» le mardi 8 mars 2011, regroupant les galeries de la rue de Miromesnil à Paris, la galerie Nathalie Gas & Bernard...

2011 Naissance d\Surtout ‘’Boule-de-suif’’, ‘’La chevelure’’, ‘’Le Horla’’, ‘’Bel-Ami’’
«loué pour la circonstance», peut-être afin que, par ce subterfuge s’effacent les traces d’une naissance bourgeoise qui aurait plus...

2011 Naissance d\Les précurseurs de la sociologie politique contemporaine et les grandes...

2011 Naissance d\La Publicité, le Sponsoring et le Mécénat
Le parrainage est devenu l’une des principales sources de financement des manifestations ou événements, locaux, régionaux, nationaux...







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com