2011 Naissance d'une politique de la génétique. Dépistage, biomédecine, enjeux sociaux







télécharger 297.05 Kb.
titre2011 Naissance d'une politique de la génétique. Dépistage, biomédecine, enjeux sociaux
page6/8
date de publication20.02.2017
taille297.05 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8

2003

Analyse des données qualitatives. Ouvrage

MILES (M.B), HUBERMAN (A.M.). 2003. Bruxelles : De Boeck Université. Collection Méthodes en sciences humaines. 626p.

Comment établir des conclusions fiables à partir de données qualitatives ? Quelles méthodes d'analyse utiliser qui soient à la fois pratiques, communicables et objectives ? Cet ouvrage rassemble de manière cohérente et progressive un ensemble d'outils efficaces, encourage leur utilisation et surtout, leur perfectionnement. La démarche est aussi directe et concrète que possible. Chaque chapitre débute par une réflexion sur des méthodes spécifiques. Pour chacune des méthodes proposées, des illustrations sont présentées, assez détaillées pour permettre au lecteur d'en comprendre le fonctionnement, de les mettre en pratique et de les adapter au cours de travaux ultérieurs. L'accent est mis sur les modes de présentation des données, tels les matrices, les diagrammes, les graphiques ou les tableaux, qui ignorent les limites du texte narratif. L'ordre chronologique des étapes d'une recherche qualitative est, dans son ensemble, respecté : l'élaboration d'une conceptualisation et d'un canevas de recherche initiale favorise le recueil des données, la codification, l'élaboration d'innombrables formats de présentation, l'émission de conclusions et la réalisation d'un rapport. A l'application systématique et scrupuleuse des méthodes suggérées doivent être préférées la création, la vérification et la révision des méthodes d'analyse. Ce livre intéressera tout particulièrement les professeurs, les chercheurs et les étudiants de 3ème cycle en sciences humaines et sociales, en sciences de gestion, ainsi que les consultants spécialistes de la recherche-intervention au sein d'organisations très diversifiées, publiques ou privées. Il concerne tous ceux qui s'intéressent aux méthodologies de recherche au service d'une meilleure compréhension des théories et des organisations.

SOC138
La société du risque. Sur la voie d'une autre modernité. Ouvrage

BECK (U.). 2003. Paris : Flammarion. 521p.

C'est en 1986, peu de temps après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, que paraissait en Allemagne "La Société du risque". Livre pionnier, traduit en plusieurs langues, sa publication en français intervint au lendemain des attentats du 11 septembre 2001 et de l'explosion d'une usine chimique à Toulouse. Alors que l'on s'interroge plus que jamais sur le « risque zéro », l'assurance, la responsabilité et la prévention, l'ouvrage d'Ulrich Beck fournit des clés pour penser ce que l'auteur diagnostique comme un véritable changement de société. Car si nous ne vivons pas dans un monde plus dangereux qu'auparavant, le risque est désormais beaucoup plus qu'une menace : il est devenu la mesure de notre action. A une logique de la répartition des richesses a succédé une logique de la répartition des risques : contrainte dès lors de poser continuellement la question de ses propres fondements, la « société du risque » fait de l'avenir la question du présent. (R.A.)

SOC122
Critique des réseaux. Ouvrage

MUSSO (P.). 2003. Paris : Presses Universitaires de France. Collection La politique éclatée. 374p.

Une nouvelle divinité s'installe, une divinité technicienne dont Internet n'est qu'une des lumineuses apparitions : le Réseau. Partout la figure du réseau s'impose pour réenchanter la vie quotidienne et réinterpréter le monde contemporain. Objet fétiche pour le culte contemporain du mouvement, du passage et de la connexion, le réseau relie le présent et l'avenir. Le parcours dans l'invention du réseau, auquel ce livre invite, permet de suivre le travail de formalisation d'un réseau, considéré comme une forme artificielle, celle du filet et du tissu, avant d'envahir toutes les représentations au siècle des Lumières, et de devenir aujourd'hui un mode de représentation de l'ensemble de la société. L'invention du réseau introduit à la recherche des structures réticulées observées ou imaginées, pour expliquer le corps humain, notamment le cerveau, éclairer la nature, ou analyser la société. (4e de couv.)

SOC82
Les nouvelles alliances médicales Ouvrage

HOERNI (B.). 2003. Paris : Flammarion. 243p.

La médecine connait, depuis ces dernières années, une profonde évolution, plus particulièrement dans les domaines des techniques d'exploration et des thérapeutiques. Dans cet Ouvrage l'auteur apporte sa contribution à cette réflexion sur la médecine, sa pratique et son avenir. Les trois parties de cet Ouvrage envisagent successivement ce qu'offre la médecine, ce que lui demande la société et ce qui en résulte en pratique ; l'auteur aborde ainsi des problèmes aussi importants que la relation médecin-malade, l'humanisation des hôpitaux, les nouveaux droits des patients, l'importance de la prévention, la responsabilité médicale, le rôle des familles des malades, etc., autant de questions qui nous concernent tous. (4ème couv.)

SOC51
Le pouvoir gris. Sociologie des groupes de pression de retraités. Ouvrage

VIRIOT DURANDAL (J.P.). 2003. Paris : Presses Universitaires de France. Collection Le lien social. 514p.

Depuis les années 1980, les tensions sur les systèmes de retraite et de santé ont conduit des organisations de retraités à se constituer autour de la défense de leurs droits sociaux. En France et en Europe, on observe uen radicalisation de leurs répertoires d'action (manifestation, procès, vote-sanction...). Certaines ont même fondé des partis politiques spécifiques. Doit-on, pour autant, y voir un péril démocratique ? Au delà des peurs, l'auteur nous invite à découvrir l'univers de ces groupes de pression à travers leurs structurations et leurs stratégies d'influence. Ce livre révèle aussi de façon remarquable la relation complexe entre l'âge et le pouvoir dans la société contemporaine. (extrait 4e de couv.))

SOC52
Bien mourir : sociologie des soins palliatifs. Ouvrage

CASTRA (M.). 2003. Paris : Presses Universitaires de France. 365p.

Cet Ouvrage fait le point sur le travail effectué autour de l'accompagnement des mourants dans les services de soins palliatifs. Cette analyse sociologique décrit l'évolution de la représentation de la mort à travers les situations concrètes vécues par les patients en fin de vie. Cette évolution résulte du désir de "bien mourir" manifesté de manière croissante par les patients. L'apparition des soins palliatifs en est une illustration. En effet, par leur approche de la mort et le travail des professionnels, ces services répondent au désir d'écoute, de respect et de relation entre soignants et soignés. Il s'agit d'une des premières enquêtes sociologiques sur ce sujet, qui s'appuie notamment sur le témoignage des médecins et soignants, mais aussi sur l'observation ethnographique des lieux de fin de vie et des pratiques de soins. Il permet ainsi de mieux comprendre la réalité quotidienne du travail à l'approche de la mort et les stratégies déployées par les professionnels confrontés à la souffrance des patients et à la nécessité d'humaniser les derniers moments de chacun.

SOC58
L'insécurité sociale : qu'est-ce qu'être protégé ? Ouvrage

CASTEL (R.) 2003. Paris : Editions du Seuil. 95p.

L'association de l'Etat de droit et de l'Etat social devait permettre de construire "une société de semblables" où, à défaut d'une stricte égalité, chacun serait reconnu comme personne indépendante et prémuni ne contre les aléas de l'existence (chômage, vieillesse, maladie, accident du travail...) ; "protégé", en somme. Ce double pacte - civil et social - est aujourd'hui menacé. D'un côté, par une demande de protection sociale sans limites, de nature à générer sa propre frustration. De l'autre, par une série de transformations qui érodent progressivement les digues dressées par l'Etat social : individualisation, déclin des collectifs protecteurs, précarisation des relations de travail, prolifération des "nouveaux risques" ... Comment combattre cette nouvelle insécurité sociale ? Que signifie être protégé dans des "sociétés d'individus" ? C'est à ces questions que tente de répondre Robert Castel.

SOC61 2ex
Le culte de la performance. Ouvrage

EHRENBERG (A.). 2003. Paris : Hachette Littératures. 323p.

Le culte de la performance prend son essor au cours des années 1980 à travers trois déplacements. les champions sportifs sont des symboles d'excellence sociale alors qu'ils étaient signe de l'arriération populaire. La consommation est un vecteur de réalisation personnelle alors qu'elle connotait auparavant l'aliénation et la passivité. Le chef d'entreprise est devenu un modèle de conduite alors qu'il était l'emblème de la domination du patron sur l'ouvrier. Ce culte inaugurait ainsi de nouvelles mythologies permettant à chacun de s'adapter à une transformation majeure : le déclin de la discipline au profit de l'autonomie. Epanouissement personnel et initiative individuelle sont les deux facettes de cette nouvelle règle sociale. Dans cet Ouvrage, l'auteur entreprend une vaste enquête sur les figures de l'individualisme contemporain, qui se poursuivra, dans l'individu incertain, par l'examen de l'individu souffrant.

SOC78
Analyser les situations éducatives. Ouvrage

FUMAT (E.), VINCENS (C.), ETIENNE (R.). 2003. Issy-les-Moulineaux : Editions ESF. 126p.

Ce livre répond à la demande de concret formulée par les professionnels lors de leur formation - initiale ou continue - dans les métiers de l'éducation, du soin, du travail social. A partir de l'exposé oral de situations éducatives singulières, cet Ouvrage propose une démarche qui associe un travail en groupe - soutenu par un cadre rigoureux et des modèles d'intelligibilité permettant aux participants de comprendre et d'expliquer des situations complexes et difficiles. En repérant les savoirs implicites - méconnus ou inconscients - mobilisés dans l'action mais aussi en convoquant les concepts savants comme des réponses aux pratiques professionnelles, il cherche à relier les théories aux pratiques et répond au défi de la formation en alternance. Ce livre concerne tous les métiers de l'éducation et de la formation et même tous les "métiers de l'humain" confrontés à la complexité des situations où interviennent différents partenaires. (4e de couv.)

SOC85
Risques collectifs et situations de crise. Apports de la recherche en sciences humaines et sociales. Ouvrage

GILBERT (C.), et al.. 2003. Paris : L'Harmattan. 340p.

Les risques susceptibles d'affecter les collectivités humaines (risques naturels, technologiques, sanitaires, alimentaires, liés à la rupture de grands systèmes...) et les crises qu'ils suscitent sont au cœur des débats contemporains. Les sciences humaines et sociales ont, depuis une dizaine d'années, développé des recherches nombreuses et diverses sur ces questions considérées comme des problèmes de société cruciaux. Elles ont ainsi introduit de nouveaux cadres d'analyse susceptibles de changer assez radicalement la compréhension voire la gestion des risques et des crises. Cet Ouvrage est issu d'un colloque organisé par le Programme Risques Collectifs et Situations de Crise du CNRS (1994-2000) qui a été l'occasion de prendre mesure et acte de ces changements. II est construit autour de cinq questions centrales dans le champ des risques et des crises : les modes d'émergence des risques comme problèmes publics ; l'impact des configurations d'acteurs et organisations sur la gestion des risques ; le rôle des hommes et des organisations dans les accidents et catastrophes ; les nouvelles modalités d'expertise et de concertation en matière de risques ; les perspectives de recherche sur les situations de crise aujourd'hui. Les contributions rassemblées relèvent d'approches disciplinaires variées et s'appuient sur différents cas de risques et de crises : risques naturels, nucléaires, alimentaires, de santé-environnement, OGM, "vache folle", saturnisme, pollution industrielle des sols, boues d'épuration urbaines, risques liés aux transports, aux grands systèmes sociotechniques, etc.

SOC93
2002

Pour un catastrophisme éclairé. Quand l'impossible est certain. Ouvrage

DUPUY (J.P.). 2002. Paris : Seuil. 214p.

Le temps est venu de mener une réflexion sur le destin apocalyptique de l'humanité : avec le siècle qui s'achève, nous avons en effet acquis la certitude que l'humanité était devenue capable de s'anéantir elle-même, soit directement par les armes de destruction massive, soit indirectement par l'altération des conditions nécessaires à sa survie. Le pire n'est plus à venir mais déjà advenu, et ce que nous considérions comme impossible est désormais certain. Face à cette situation inédite, la théorie du risque ne suffit plus : il nous faut apprendre à affronter la catastrophe, à ne plus l'imaginer dans un futur improbable mais à la penser au présent. Et pourtant nous refusons de croire à la réalité du danger, même si nous en constatons tous les jours la présence. C'est au caractère inéluctable de la catastrophe et non à sa simple possibilité que nous devons désormais nous confronter.

SOC137
L'hôpital aux prises avec le "retour" du malade et du social. Communication

DRULHE (M.). Coopération, conflits et concurrences dans le système de santé. colloque international. Résumés. 29 & 30 Novembre 2001, Faculté de Médecine Toulouse-Purpan, Université Paul Sabatier.

2002/11/29-30. Toulouse : UPS. p.167-170

Colloque Internationale sur les coopérations, les conflits dans le système de santé. Au nombre, trente six intervenants traitent différents sujets et thèmes concernant la santé.

SOC48
Les "solidarités familiales" dans les travaux du CREDOC. Rapport

MESSU (P.). Centre de Recherche pour l'Etude et l'Observation des Conditions de Vie. (C.R.E.D.O.C.). Paris. FRA. 2002. 193p.

"La perspective théorique dans laquelle s'inscrit ce travail est de repérer et analyser la manière dont le thème des "solidarités familiales" a été traité dans les sciences sociales au cours des dernières décennies. Cela pour essayer de dégager, d'une part, les contextes d'énonciation dans lesquels il se trouvait mis en œuvre et, d'autre part, d'analyser les thèmes problématiques ou analytiques qui lui étaient associés. En somme il s'agit de produire une sorte de cartographie sémantique diachronique susceptible de fournir les bases d'une économie des paradigmes sociologiques intégrant la thématique des "solidarités familiales". Le CREDOC offre de ce point de vue des ressources importantes pour ne pas dire inestimables, puisque ces réalisations en termes d'études, de recherches théoriques et de préconisations auprès des commanditaires en font un témoin privilégié des variations des paradigmes théoriques en usage dans les sciences sociales." (Extrait du texte)

SOC49
Quelle médecine voulons-nous ? Ouvrage

BASZANGER (I.) / dir., et al.. 2002. Paris : La Dispute. 249p.

Face au malaise et aux revendications des personnels de santé, aux interrogations des malades et de leurs familles, face aux développements des progrès médicaux, scientifiques et techniques et aux problèmes éthiques et juridiques qui les accompagnent, face à l'accroissement continu des coûts, à la diversification des modes d'organisation, face à la pluralité et à l'incertitude des objectifs de la médecine, comment penser les missions et le mandat de la médecine ? Et qui doit en décider ? En mettant à disposition des connaissances et des analyses issues des sciences sociales, cet Ouvrage souhaite rendre plus intelligibles ces évolutions, leurs enjeux, et les choix de société qui sont à faire. Ces choix de société cruciaux, dont la nature politique demeure trop souvent masquée, nous concerne tous. Ils ne doivent donc pas relever des seuls milieux experts. Ce livre est, en ce sens, une invitation à discuter - autrement - de la médecine. (Extrait 4ème couv.)

SOC53
La disqualification sociale. Essai sur la nouvelle pauvreté. Ouvrage

PAUGAM (S.). 2002. Paris : Presses Universitaires de France. 256p.

Les populations en situation de précarité économique et sociale, connues des travailleurs sociaux, font l'expérience de la disqualification sociale en ce sens qu'elles ont conscience de l'infériorité de leur statut et qu'elles se savent désignées comme des "pauvres", des "cas sociaux" ou des "inadaptés" de la civilisation. La disqualification sociale est donc avant tout une épreuve, non pas seulement en raison de la faiblesse des revenus ou de l'absence de certains biens matériels, mais surtout en raison de la dégradation morale que représente dans l'existence humaine l'obligation de recourir à l'appui de ses semblables et des services d'action sociale pour obtenir de quoi vivre dans des conditions décentes.

SOC62
1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

2011 Naissance d\Essais et analyses 2 Enjeux, dispositifs et pratiques
«La médiation culturelle : Enjeux professionnels et politiques», dans Les sciences de l’information et de la communication : savoirs...

2011 Naissance d\Politique et vérité
«Écartons tous les faits» (le géré, l’idéologique) permet ainsi de poser la question de la politique : celle d’une distinction dont...

2011 Naissance d\Hème: analyser les évolutions du pouvoir politique depuis 1945, dans le monde
«Une communauté politique, liée à un territoire, fondée sur la conscience de caractéristiques communes et la volonté de vivre ensemble»...

2011 Naissance d\Analyse critique du champ socio-politique des risques techniques et sociaux
«comportemental» du risque a évolué. IL a été repris en tant que tel dans le vaste secteur des idéologies de masse pour situer moralement...

2011 Naissance d\Les enjeux d’une production cinématographique en France
«d’exception culturelle», notion qui a fait débat. La culture n’est pas un bien ou une marchandise comme les autres. Le cinéma fait...

2011 Naissance d\Introduction à la science politique – Jean-Marie Donegani
«cela est politique». Cela explique pourquoi le caractère politique n’est pas immédiatement repérable : la définition de chacun en...

2011 Naissance d\L’association Art Miromesnil, récemment créée, organise sa première...
«Art Miromesnil» le mardi 8 mars 2011, regroupant les galeries de la rue de Miromesnil à Paris, la galerie Nathalie Gas & Bernard...

2011 Naissance d\Surtout ‘’Boule-de-suif’’, ‘’La chevelure’’, ‘’Le Horla’’, ‘’Bel-Ami’’
«loué pour la circonstance», peut-être afin que, par ce subterfuge s’effacent les traces d’une naissance bourgeoise qui aurait plus...

2011 Naissance d\Les précurseurs de la sociologie politique contemporaine et les grandes...

2011 Naissance d\La Publicité, le Sponsoring et le Mécénat
Le parrainage est devenu l’une des principales sources de financement des manifestations ou événements, locaux, régionaux, nationaux...







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com