Veille media







télécharger 451.88 Kb.
titreVeille media
page2/20
date de publication19.10.2016
taille451.88 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   20

TURQUIE



Turquie : Un maire destitué pour avoir fait de l’Arménien une langue municipale
mercredi 20 juin 2007, Stéphane/armenews

Le conseil d’Etat turc a décidé de destituer jeudi un maire kurde de Diyarbakir, la principale ville du sud-est anatolien à la population majoritairement kurde, pour avoir proposé la langue kurde dans les services municipaux, a rapporté l’agence Anatolie.

Abdullah Demirtas, maire de Sur, petite commune du centre de Diyarbakir, avait prôné au début de l’année des "services multilingues à la population" de sa communauté, utilisant le kurde.

Pour atténuer la colère des autorités et de la justice, il avait aussi fait distribuer des brochures en syriaque, anglais et arménien.

Une cour du conseil d’Etat a statué à l’unanimité que l’usage d’une langue outre que le turc dans les écrits "officiels" était contraire à la Constitution et aux lois.

La plus haute cour administrative du pays a également décidé de dissoudre le conseil municipal de la commune qui a donné son feu-vert à la décision du maire.

M. Demirtas, membre du principal parti pro-kurde de Turquie, le parti pour une société démocratique (DTP), avait déjà été jugé et acquitté pour cette affaire par une cour pénale.

La Turquie a octroyé des droits culturels à la communauté kurde dans le cadre de ses efforts pour intégrer l’Union européenne. Le kurde est toléré dans la vie quotidienne mais le turc reste la langue officielle dans les établissements publics, dont les municipalités.
http://armenews.com/article.php3?id_article=32689


Au tour d'ING d'investir la Turquie
Philippe Galloy

Mis en ligne le 20/06/2007
- - - - - - - - - - -

Après Fortis et Dexia, ING acquiert elle aussi une banque turque, Oyak Bank.
Le prix ? 2 milliards d'euros. Pas de quoi modifier le plan d'achat d'actions propres.

La Turquie ! Certains la voient mal entrer dans l'Union européenne mais la mondialisation économique semble devancer les considérations politiques. Hier, le groupe ING a fait part de l'acquisition d'Oyak Bank, une institution financière turque, pour un montant de 2,673 milliards de dollars, soit environ 2 milliards d'euros. L'opération, qui doit encore recevoir l'approbation des autorités compétentes, devrait se clôturer dans la seconde moitié de 2007, indique ING dans un communiqué publié hier. En pratique, le groupe néerlandais, qui occupe la quatrième place sur le marché belge, va acquérir 100 pc des parts d'Oyak Bank. La transaction sera payée en cash et entièrement financée par les ressources internes du groupe. Mais elle "n'aura pas d'impact sur le programme de rachat d'actions en cours" , assure ING.

"Voici quelques mois, le bancassureur néerlandais avait signalé qu'il disposait de 20 milliards d'euros pour son financement, qu'il s'agisse de croissance interne, d'acquisitions renforçant les activités existantes ou encore d'acquisition d'actions propres" , rappelle Dirk Peeters, analyste chez KBC Securities. Le plan de rachat d'actions s'élevant à 5 milliards d'euros, le trésor de guerre d'ING permettait encore de profiter des belles opportunités qui se présenteraient.

Mais Oyak Bank peut-elle être qualifiée de "belle opportunité" ? "Le marché turc est en forte croissance , souligne Dirk Peeters. Le pays est très peuplé et son potentiel est grand." Mais deux milliards d'euros, n'est-ce pas cher payé ? "ING paie 3,26 fois la valeur comptable , constate l'analyste. Dexia avait payé 3,4 fois la valeur comptable de DenizBank l'an dernier. Les prix sont donc comparables. Ce n'est pas bon marché mais le montant peut être jugé honnête. C'est le prix pour entrer sur le marché turc." Comme on peut le voir dans l'infographie ci-contre, Fortis, qui avait acquis Disbank en 2005, semble quant à elle avoir fait une meilleure affaire.

Reste que "tout dépend de l'évolution du marché" , comme le rappelle Bertrand Veraghaenne, analyste chez Petercam Asset Management. "Actuellement, le marché bancaire turc est très cher mais en cas de succès, on peut se rembourser très rapidement. La croissance y est supérieure à 30 pc. Peut-être considérera-t-on, dans cinq ans, que cette transaction était bon marché !"

Adéquation ou dispersion ?

Oyak Bank aurait pu aboutir entre d'autres mains européennes. Elle semblait promise au français Crédit agricole mais la position tranchée du président Nicolas Sarkozy sur l'entrée de la Turquie dans l'UE semble avoir incité le groupe à renoncer. Ensuite, on avait marié la banque turque à l'italienne Intesa mais l'opération avait capoté, le montant évoqué - un milliard d'euros - étant jugé trop faible.

Le patron du groupe ING, le Belge Michel Tilmant, s'est réjoui d'accéder à un nouveau marché à forte croissance, précisant que cette acquisition est en ligne avec la stratégie du groupe qui consiste à soutenir la croissance organique par des acquisitions complémentaires adéquates. Mais certains craignent que le bancassureur se disperse trop, étant déjà présent aux Etats-Unis, en Asie et en Australie.
http://www.lalibre.be/article.phtml?id=3&subid=85&art_id=355284


Turquie: Opération contre la guérilla kurde
International 20/06/2007 - 11:04

Le Premier ministre turc, Tayyip Erdogan, a déclaré mercredi que son gouvernement autoriserait si nécessaire l'armée à intervenir dans le nord de l'Irak pour une opération contre la guérilla séparatiste kurde du PKK.

"Nous poursuivons les discussions avec les forces armées. Si besoin est, nous prendrons les mesures nécessaires (pour une opération transfrontalière) car nous ne pouvons laisser le PKK réaliser ses attentats", a dit Erdogan.

Ankara demande à l'Irak et aux Etats-Unis d'agir dans le nord de l'Irak contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) qui a réalisé des attaques à l'intérieur de la Turquie depuis ses bases dans les montagnes irakiennes.
http://www.lejdd.fr/cmc/scanner/international/200725/turquie-operation-contre-la-guerilla-kurde_30919.html?popup


Trois militants kurdes et un soldat tués dans des combats
Trois militants kurdes et un soldat turc ont été tués mardi dans des accrochages dans l'est et le nord-ouest de la Turquie,  a-t-on indiqué de source officielle.

Les trois militants ont été abattus à Erzincan (est). Une opération de l'armée avait été lancée lundi soir après que des militants du PKK eurent ouvert le feu sur une patrouille, blessant 4 soldats, a précisé à l'agence Anatolie le gouverneur d'Erzincan, Ali Güngör.

Deux autres militants du PKK ont été capturés lors de cette opération, a-t-il ajouté.

Un militaire a été tué et un autre blessé par ailleurs mardi matin lorsque des militants du PKK ont ouvert le feu sur une patrouille militaire qui rentrait d'une mission de ratissage dans la province de Gümüshane (nord-est), ont indiqué les autorités locales cités par Anatolie.

Cette province n'est pourtant pas l'un des théâtres traditionnels de combats entre les rebelles et les forces de sécurité.  (AFP, 19 juin 2007)
http://www.info-turk.be/346.htm#Trois


Turquie: Fausse alerte à la bombe
International 20/06/2007 - 12:32

L'avion de ligne reliant Istanbul et Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie, qui a été dérouté mercredi en raison d'une alerte à la bombe, a finalement repris son trajet. La compagnie Onur Air, propriétaire de l'appareil, a affirmé qu'aucun engin explosif ne se trouvait à bord et qu'il se poserait comme prévu à Istanbul.

Une chaîne de télévision turque avait préalablement annoncé le détournement de l'avion vers Ankara. "Nous avons découvert que l'alerte venait de l'épouse d'un passager qui était en retard pour (prendre) le vol. Nous pensons que l'alerte était destinée à retarder le vol", a déclaré plus tard un porte-parole de la compagnie.
http://www.lejdd.fr/cmc/scanner/international/200725/turquie-fausse-alerte-a-la-bombe_30906.html?popup


Turquie - Pas de bombe à bord de l'avion, selon Onur Air
ANKARA (REUTERS) - Un avion de ligne reliant Diyarbakir et Istanbul, dans le sud-est de la Turquie, a reçu mercredi une alerte à la bombe mais la compagnie Onur Air, propriétaire de l'appareil, a affirmé qu'aucun engin explosif ne se trouvait à bord et qu'il se poserait comme prévu à Istanbul.

La chaîne de télévision CNN Turk avait dans un premier temps annoncé que l'avion avait été dérouté vers Ankara.

Les autorités turques sont en état d'alerte en raison de la multiplication des attaques de la guérilla séparatiste kurde, établie dans le sud-est de la Turquie.

Publié le: 20/06/2007 à 09:09:23 GMT
Source : Reuters
http://www.avmaroc.com/actualite/turquie-pas-bombe-a86832.html


Arrestation de 23 membres présumés d'Al-Qaïda en Turquie
La police turque a arrêté mercredi vingt-trois personnes accusés d'appartenir au réseau Al-Qaïda dans la province de Bursa (nord-ouest).

La rafle a été opérée par la police et les gendarmes dans plusieurs localités de la province, précise un communiqué. Une enquête est en cours, ajoute le texte, sans autre précision. Les forces de sécurité turques procèdent régulièrement à des arrestations dans les milieux islamistes soupçonnés d'être proches du réseau Al-Qaïda.

Les autorités turques ont imputé à une cellule turque de ce réseau terroriste quatre attentats suicide contre deux synagogues, le consulat britannique et la banque britannique HSBC qui ont fait 63 morts et des centaines de blessés en novembre 2003 à Istanbul. Un tribunal de la ville a condamné en février sept membres de cette cellule à la prison à vie pour leur implication dans ces attentats. Il a condamné 41 autres suspects à des peines allant de trois ans et neuf mois à 18 ans de prison. (afp)
http://www.7sur7.be/hlns/cache/det/art_499347.html?wt.bron=homeArt17


1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   20

similaire:

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media
«procès qui n’est pas sans rappeler ceux menés par la junte militaire turque au début des années 80» selon cinq associations françaises...

Veille media iconDéfinition "intelligence économique"/"veille"

Veille media iconMuseum communication and social media : the connected museum

Veille media iconMuseum communication and social media : the connected museum

Veille media iconAnvers & Bruxelles 18 & 19 janvier 2011 cv1 Print et Multi-Média Anvers et Bruxelles







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com