Sommaire







télécharger 233.34 Kb.
titreSommaire
page3/3
date de publication19.10.2016
taille233.34 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3

Directrice générale de l'Opéra -Grand Théâtre de Genève


1999

Portrait de Jean-Denis Malclès


Vu par Roger Bouillot

Jean-Denis Malclès avant les trois coups...
...Chaque œuvre est la conjonction singulière d'un rêve, sur le point de devenir réalité théâtrale, avec des éléments bien ancrés dans la réalité, le Souffleur, le Metteur en scène, de dos, ou les Comédiens en civil alors que les figurants circulent costumés. Il en résulte un climat de magie quotidienne, de féerie légère, d'harmonie fluctuante entre deux mondes, peut-être l'existence et ce qui est au-delà de la vie.
De beauté prenante et de présence envoûtante, car Jean-Denis Malclès a puisé dans ses souvenirs visuels autant que dans ses rêves les plus spéculatifs, et souvent sa pensée plastique ouvre des portes sur l'inconnu, ou un monde parallèle où le temps ne s'écoule qu'au ralenti, voire dans un futur indéfini.
Il y aurait beaucoup à dire (...), de ses œuvres dont la poésie est d'un charme très français, voilé de nostalgie, d'une délicatesse musicale qui m'évoque le clavecin de Couperin, et précisément "les barricades mystérieuses" ou plus généralement l'esprit de PARIS, comme disait Sacha Guitry.
Tous ces "tableaux" rappellent que Jean-Denis Malclès qui a signé tant d'éclatantes réussites au théâtre, est avant tout un grand peintre.
Roger Bouillot

Extrait de la revue L'Œil n° 439. Mars 1992

Entretien avec Michel Lengliney (1/4)

- Jean-Denis Malclès : « Je ne fais pas d’effort pour voir la vie gaie… »

- Michel Lengliney : « Vous appelez votre dernière exposition: « Divertissements » Que vous évoque ce titre? »

- « L'idée d'un spectacle de cour comme en raffolaient le XVIIème ou le XVIllème siècle. Un lever de rideau, un intermède dansé et chanté. Je vois des fleurs, beaucoup de fleurs. Je découvre un vaste et généreux buffet où se pressent des personnages chamarrés inondés de lumière. J'entends des bouffées de musique, j'ai le sentiment d'une très grande légèreté. Bref, un subtil mélange de plaisirs et de jeux raffinés.

- « Et dans cette ronde de couleurs et de rythmes, on retrouve parfois un personnage austère, haut-de-forme et redingote noirs, toujours de dos… »

- « Je sens votre question pointer du nez : « pourquoi cette gravité soudaine...? » A dire vrai, je n’en sais rien ! La psychanalyse peut-être y trouverait une hypothétique réponse mais je me garderai bien de l'interroger... Non, pour être plus sérieux, j'aime bien les dissonances, l’opposition entre l’ombre et la lumière. Une rue mal famée par exemple, très sombre, avec un hôtel borgne et au milieu un marquis louis XV dans un costume très chatoyant… »

- « Le costume, la mise en scène, le théâtre…toujours! »

- « J'ai tellement fréquenté cet univers, j'en suis tellement imprégné... Oui mon étiquette, mon fil à la patte c’est le théâtre. Les gens aiment bien me retrouver sur ce terrain. Mon souci est de les étonner par ce qu’ils connaissent déjà ! Néanmoins, j’adore aborder d'autres univers comme la nature morte ou le paysage. C’est d'ailleurs en travaillant d’après nature qu’on se renouvelle, qu'on s'enrichit. Quitter un moment l'atelier pour se retrouver seul dehors : quelle excitation ! D’abord on fait prendre l'air à sa solitude... Ensuite, il y a une pulsion, une urgence à peindre.

Entretien avec Michel Lengliney (2/4)


On prend un plaisir fou à s'imprégner du paysage, à rentrer dans le décor, à lutter avec la lumière qui se modifie, avec le modèle qui bouge, vous écrase et que vous devez apprivoiser sur la toile. Oui j'adore ce jeu de ping-pong très stimulant entre le vrai et le transposé… »

- « Vous pratiquez ce "ping-pong" depuis longtemps ? »

- « Oui j'ai été familiarisé très jeune avec cette discipline. Mon père et ma mère faisaient de la peinture. Nous vivions dans le Midi. Le temps des vacances connaissait toujours le même rituel : adolescent, avec mes deux soeurs je partais dans la nature avec musette et chevalet... C'était réglé : invariablement on ramenait le soir un paysage.

Et parfois même une insolation ! »

- « Avez-vous été tenté un jour par l'abstraction? »

- « Non, exception faite de quelques dessins pour des tissus, je me sens incapable de faire de l'abstrait. Je n'y aurais aucune sincérité. Vous savez, on ne peut pas se pousser...On est naïf ou non. Même chose pour l'abstrait. C'est un long, très long processus, une disposition de l'esprit à schématiser à force d'épurer.

- « Comment vous est venue l'idée de votre affiche? »

- « Pour mon exposition précédente, j'avais peint la façade du théâtre de l’Atelier et sa petite place si pittoresque. On m’a encouragé à renouveler l’entreprise en me demandant de peindre le théâtre du Rond Point. Cette toile d'ailleurs doit rejoindre le Musée Jacquemart-André pour le temps d’une exposition organisée par le musée Carnavalet et qui a pour thème lequartier des Champs-Elysées. Cette fois-ci j'ai choisi le théâtre de l’Odéon en fond de tableau. Au centre j’ai imaginé un metteur en scène qui règne sur son petit monde dont il dirige les pas sur un damier. Vous voyez : le théâtre toujours… »

Entretien avec Michel Lengliney (3/4)


-« De même que l'on parle du vert Véronèse, on parle du rouge Malclès. Dites-moi, c'est très gratifiant pour un peintre de laisser son nom à une couleur... »

- « Arrêtez, je vais rougir...si j'ose dire ! La comparaison s’arrête là… »

- « C'est indiscret de vous demander la composition du rouge Malclès »

- « Un carmin dans lequel, je projette un peu de rouge vermillon foncé. Bien sûr la longue fréquentation du théâtre est venue exacerber ce rouge... Il y a aussi le vert Malclès : un vert mousse mélé d'un fond de vert bouteille. Avec deux variantes : plus ou moins d'ocre pour le réchauffer et un peu de bleu de prusse pour le rendre plus froid. Mais ne le répétez pas : tout ceci est entre nous bien sûr ! C'est ma petite cuisine… »

- « Comment travaillez-vous ? »

- « Il y a d'abord un temps plus ou moins long pour m’échauffer le temps des interrogations sur la composition, sur l’harmonie de l’ensemble. Ce n'est pas toujours aisé : il y a des personnages que je déplace ou que je fais disparaître. Des personnages qui viennent très tard aussi. Et puis peu à peu l’édifice s'échafaude. Et finalement le meilleur moment c'est quand je dois m'arrêter… »

- « Vous est-il arrivé de rêver vos tableaux ? »

- « Une fois oui. Je me suis réveillé un matin avec l'idée exacte d'un tableau que j'avais visité la nuit dans un rêve... À peine levé, je me suis précipité dans mon atelier. Mais quelle déception : devant ma table de travail, le crayon en main, le rêve s'était évaporé… »

- « Qu'est-ce qu'un tableau raté pour vous ? »

- « Un tableau dans lequel je ne m’amuse plus à peindre… »

-« Les notions d'amusement, de jeu, de théâtre, de divertissement reviennent toujours... Vous êtes si gai que ça ? »

Entretien avec Michel Lengliney (4/4)


- «  En tout cas, je ne fais pas d’effort pour voir la vie gaie… L’idée ne me viendrait même pas de faire triste. Mélancolique rêveur, oui…Quand j’étais très jeune peut-être avais-je une disposition pour voir les choses d'une façon un peu plus triste. Vous savez, je crois qu'on devient plus gai en vieillissant ! L'âge a ses privilèges…
Propos recueillis par Michel Lengliney

Auteur
(Extrait du catalogue d’exposition « Théâtre »

édité par la Bibliothèque historique de la Ville de Paris - 1990)

Plus de 300 créations artistiques (1/10)

www.jean-denismalcles.com


Jean-Denis Malclès a réalisé des décors et des costumes pour de nombreux théâtres aussi bien en France qu’à l’étranger.
À la Comédie Française

"Fantasio" d'Alfred de Musset - Mise en scène de Pierre Bertin - 1941

"Léopold le Bien-Aimé" de Jean Sarment - Mise en scène de Jean Sarment - 1941

"La Farce de Maître Patelin" d'après un anonyme du XVe siècle - Mise en scène de Denis D'Ines

- 1941

"Tartuffe" de Molière - Mise en scène de Pierre Bertin - 1942

"Vidocq chez Balzac" d'Émile Fabre - Mise en scène d'Émile Fabre - 1943

"L'ami Fritz" d'Erckmann-Chatrian - 1945

"Les Espagnols en Danemark" de Prosper Mérimée - Mise en scène de Jean Meyer - Musique de

Louis Beydts - 1948

"Les Sincères" de Pierre de Marivaux - Mise en scène de Véra Korène - 1950

"Les Caves du Vatican" d'André Gide - Mise en scène de Jean Meyer - 1950

"Monsieur le Trouhadec saisi par la débauche" de Jules Romains - Mise en scène de Jean Meyer -

1953

"Poil de Carotte" de Jules Renard - 1953. (Reprise le 12 juin 1960 pour la représentation

exceptionnelle de "l'Hommage à Jules Renard", dans une mise en scène de Jean Mercure)

"Crainquebille" d'Anatole France - Mise en scène de Louis Seigner - 1953

"Feu la mère de Madame" de Georges Feydeau - (Reprise) - 1954

"Les Fâcheux" (Comédie-Ballet) de Molière - Mise en scène de Jacques Charon - Chorégraphie de

Jacques Chazot - Musique d'André Cadou - 1956

"Les Plaideurs" de Jean Racine - Mise en scène de Robert Manuel - 1956

"L'Île des Esclaves" de Pierre de Marivaux - Mise en scène de Jacques Charon - 1964

"Becket ou l'Honneur de Dieu" de Jean Anouilh - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri

- Réalisation sonore de Fred Kiriloff - 1971

"Le Voyage de M. Perrichon" d'Eugène Labiche et Édouard Martin - Mise en scène de Jean Le

Poulain - Musique de Michel Frantz - 1982.

"Peter Pan" de Sir John Barrie - Adapt. de Cl.-A. Puget (non représenté)

Pour la Compagnie Grenier-Hussenot - (théâtre)

"La Parade" de Jean-Pierre Grenier, Olivier Hussenot et les Frères Jacques - Théâtre de la

Gaîté Montparnasse -1946

"Liliom" de Ferenc Molnar - Mise en scène de Jean-Pierre Grenier - Théâtre de la Gaîté

Montparnasse - 1947

"L'Escalier" d'Yves Farges - Mise en scène de Jean-Pierre Grenier - Théâtre de la Gaîté

Montparnasse - 1948

"La Fête du Gouverneur" d'Alfred Adam - Mise en scène de Jean-Pierre Grenier - Théâtre de la

Renaissance - 1949

"Les Gaîtés de l'Escadron" de Georges Courteline - Mise en scène de Jean-Pierre Grenier -

Théâtre de la Renaissance - 1949

"Les Trois Mousquetaires" d'après Alexandre Dumas - Mise en scène de Jean-Pierre Grenier -

Théâtre de la Porte Saint-Martin - 1951

Plus de 300 créations artistiques (2/10)

www.jean-denismalcles.com

"Philippe et Jonas" d'Irwing Shaw - Adaptation Marcel Duhamel - Mise en scène de Jean-Pierre

Grenier - Théâtre de la Gaîté Montparnasse - 1952 - Reprise au Théâtre de Boulogne-Billancourt.

"Azouk" d'Alexandre Rivemale - Mise en scène de Jean-Pierre Grenier - Théâtre Fontaine - 1954

"Responsabilité Limitée" de Robert Hossein - Mise en scène de Jean-Pierre Grenier - Théâtre

Fontaine - 1954

"L'Amour des Quatre Colonels" de Peter Ustinov - Adaptation de Marc-Gilbert Sauvajon - Mise en

scène de Jean-Pierre Grenier - Théâtre Fontaine - 1954

"L'Hôtel du Libre Echange" de Georges Feydeau - Mise en scène de Jean-Pierre Grenier - Théâtre

Marigny - 1956

"Romanoff et Juliette" de Peter Ustinov - Adaptation de Marc-Gilbert Sauvajon - Mise en scène

de Jean-Pierre Grenier - Théâtre Marigny - 1957

"Tessa" de Jean Giraudoux" - Mise en scène de Jean-Pierre Grenier - Théâtre Marigny - 1958

"L'Huître et la Perle" de William Saroyan - Mise en scène de Jean-Pierre Grenier - Théâtre

Fontaine - 1959

"Le Mobile" d'Alexandre Rivemale - Théâtre Fontaine - Mise en scène de Jean-Pierre Grenier -

1961

Pour la compagnie Grenier Hussenot - (Cabaret),"Chez Gilles"

"Les Harengs terribles" d'Alexendre Breffort - Mise en scène de Jean-Pierre Grenier - 1950

"Un petit air de trempette" de Jean Bellahger - Mise en scène de Jean-Pierre Grenier - 1950

"La Tour de Nesle" d'après Alexandre Dumas - Mise en scène de Jean-Pierre Grenier - 1950

"Les Mariés de la tour Eiffel" de Jean Cocteau (Tournée en Amérique du Sud avec les Frères

Jacques - 1951)

À La Fontaine des Quatre Saisons - Directeur : Pierre Prévert

"Les Images d'Épinal" d'Albert Vidalie - Mise en scène de Jean-Pierre Grenier 1953

"Les Petites Filles Modèles" d'Albert Vidalie et Louis Sapin - Mise en scène de Jean

Pierre-Grenier - 1955

"Justine est refaite" - Mise en scène de Jean-Pierre Grenier.

Pour le théâtre de Jean Anouilh

À Paris

"Ardèle ou la Marguerite" - Mise en scène de Roland Piétri - Comédie des Champs-Elysées - 1948

"Episode de la vie d'un Auteur" - Mise en scène de Roland Piétri - Comédie des Champs-Elysées

- 1948

"La Valse des Toréadors" - Mise en scène de Roland Piétri - Comédie des Champs-Elysées - 1952

"La Répétition ou l'Amour Puni" - Mise en scène de Jean-Louis Barrault - Théâtre Marigny -

1950* - Reprise au théâtre Édouard VII - Mise en scène de Bernard Murat - 1986 (Décors)

"I'Alouette" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri - Théâtre Montparnasse - 1953

"L'École des Pères" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri - Comédie des

Champs-Elysées - 1954

"Ornifle ou le Courant d'Air" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri - Comédie des

Champs-Elysées - 1955

Plus de 300 créations artistiques (3/10)

www.jean-denismalcles.com


"Pauvre Bitos ou le Dîner de Têtes" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri – Théâtre

Montparnasse - 1956

"L'Hurluberlu ou le Réactionnaire Amoureux" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri- Comédie des Champs-Élysées - 1959

"Becket ou L’Honneur de Dieu" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri - Théâtre

Montparnasse - 1959

"La Grotte" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri - Théâtre Montparnasse - 1961

"L'Orchestre" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri - Comédie des Champs-Élysées -

1962

"La Foire d'Empoigne" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri - Comédie des

Champs-Élysées - 1963

"Le Boulanger, la Boulangère et le Petit Mitron" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland

Piétri - Comédie des Champs Elysées - 1968

"Cher Antoine ou l'Amour Raté" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri - Comédie des

Champs-Élysées. - 1969

"Les Poissons rouges ou Mon Père, ce Héros" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri -

Théâtre de l'Œuvre - 1970.

"Ne Réveillez pas Madame" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri Comédie des

Champs-Élysées - 1970

"Tu étais si Gentil quand tu Etais Petit" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri -

Théâtre Antoine - 1972

"Le Directeur de l'Opéra" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri Comédie des

Champs-Élysées - 1972

"L'Arrestation" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri - Théâtre de l'Athénée - 1975

"Le Scénario" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri - Théâtre de l'Œuvre - 1977

"Chers Zoiseaux" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri - Comédie des ChampsÉlysées

- 1977

"La Culotte" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri - Théâtre de l'Atelier - 1978

"Le Nombril" - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri - Théâtre de l'Atelier - 1981

"Le Voyageur sans Bagage" (Reprise) - Mise en scène de Nicole Anouilh - 1973

"Antigone" (Reprise) - Mise en scène de Nicole Anouilh - Théâtre des Mathurins - 1975

"Richard III" de William Shakespeare - Adaptation de Jean Anouilh - Mise en scène de Jean

Anouilh et Roland Piétri - Théâtre Montparnasse - 1964

"L'Ordalie ou la petite Catherine d'Heilbronn" de Heinrich von Kleist - Adaptation de Jean

Anouilh - Mise en scène de Jean Anouilh et Roland Piétri - Théâtre Montparnasse - 1967

À l 'étranger

"L'Hurluberlu" - Mise en scène de Roland Piétri - Théâtre de Francfort (R.F.A.)

"Colombe" - Mise en scène de Roland Piétri - Théâtre de Berlin - (R.F.A.)

"La Répétition ou l'Amour puni" - Mise en scène De Roland Piétri - Thalia Théâtre de Hambourg

- (R.F.A.)

"Becket" Mise en scène de Roland Piétri - Residenz Theater Munich - (R.F.A.)

"La Grotte" - Mise en scène de Roland Piétri - Residenz Theater de Munich (R.F.A.)

"L'École des Pères" - Mise en scène de Roland Piétri - Cuvillier Theatre de Munich. (R.F.A.)

"Ardèle ou la Marguerite" - Mise en scène de Roland Piétri - Grand théâtre de Vienne - (Autriche)

Plus de 300 créations artistiques (4/10)

www.jean-denismalcles.com


Pour les Théâtres parisiens

Cabaret-Théâtre de "La Rose Rouge"


"Fantomas" de Guillaume Hanoteau d'après Marcel Allain - Mise en scène d'Yves Robert – 1951. "Ciné-Massacre" de Boris Vian - Mise en scène d'Yves Robert - 1952

Au Théâtre du Châtelet


"Monsieur Carnaval" de Frédéric Dard et Charles Aznavour - Mise en scène de Maurice Lehmann -

1965


Au Théâtre des Ambassadeurs


"Le Miroir" d'Armand Salacrou - Mise en scène Henri Rollan - 1956

"L'impasse de la Fidélité" d'Alexandre Breffort - Musique de J. P. Mouttier - Mise en scène de

Jean-Pierre Grenier - 1960

"La Reine Galante" d'André Castelot - Mise en scène de J.P. Grenier - 1962


Au Théâtre de la Porte Saint-Martin


"La Belle Arabelle" de Marc Cab et Francis Blanche - Musique de Pierre Philippe et Guy Lafarge

- Mise en scène d'Yves Robert - Décors de Rémy Hétreau - Costumes de Jean-Denis Malclès. Avec

les Frères Jacques - 1956


Au Théâtre de la Comédie des Champs Élysées


"Le Chandelier" d'Alfred de Musset - Mise en scène Roland Piétri - 1948

"Clérambard" de Marcel Aymé - Mise en scène de Claude Sainval - 1954

(A l'exception des pièces de Jean Anouilh qui sont répertoriées plus haut)

"Amphytrion 38" de jean Giraudoux - Mise en scène de CI. Sainval - 1957

"Gorgonio" de Pinelli Tullio - Adapt. de CI. Santelli - Mise en scène de CI. Sainval - 1961

"L'Acheteuse" de Steve Passeur - Mise en scène de J. Anouilh - 1965

"Le Mal de Test" de Iza Wallach - Adapt. A. Husson - Mise en scène de Pierre Dux - 1965

"A vos Souhaits" de P. Chesnot - Mise en scène de CI. Sainval - 1976

(A l'exception des Pièces de Jean Anouilh)

Au Théâtre des Variétés


"Extra-Muros" de Raymond Devos - Mise en scène de Raymond Devos - 1967


Au Théâtre de l'Atelier


"La Tête des autres" de Marcel Aymé - Mise en scène d'André Barsacq - 1952

"Les Quatre Vérités" de Marcel Aymé - Mise en scène d'André Barsacq - 1954

"Siegfried 78" de François-Régis Bastide - Mise en scène de Pierre Franck - 1980.


Au Théâtre de l’Athénée


"La Chasse au dahut" de Frank Hamon - Mise en scène de Nicole Anouilh - 1974


Au Théâtre des Bouffes-Parisiens


"Le Minotaure" de Marcel Aymé - Mise en scène de Jean Le Poulain - 1963

Plus de 300 créations artistiques (5/10)

www.jean-denismalcles.com

Au Théâtre Edouard VII


"L'Enfant du Dimanche" de Pierre Brasseur - Mise en scène de Pierre Valde 1959

Au Théâtre Antoine


"Nekrassov" de Jean-Paul Sartre - Mise en scène de Jean Meyer - 1955


Au Théâtre Gramont


"Plainte contre inconnu" de Georges Neveux - Mise en scène de Jean Mercure - 1946

"La Fugue de Caroline" d'Alfred Adam - Mise en scène de Pierre Dux - 1947

"Monsieur Providence" d'Albert Husson - Mise en scène de Christian Gérard - 1949

Au Théâtre du Lucernaire


"La Poube" d'Israël Horovitz - Mise en scène de Nicole Anouilh - 1980


Au Théâtre de Paris


"Das Kapital" de Curzio Malaparte - Mise en scène de Pierre Dux - 1949


Au Studio des Champs Elysée


"L'Exil" d'Henry de Montherlant - Mise en scène de Bernard Ristroph - 1974


Au Théâtre des Arts-Hébertot


"L'Exil" d'Henry de Montherlant - (Reprise et nouvelle production) - Mise en scène de Bernard

Ristroph - 1983

"Ardèle ou la Marguerite" de Jean Anouilh (Reprise) - Mise en scène de Pierre Mondy.

"L'Ours" d'Anton Tchekhov - Mise en scène de Jean-Luc Moreau.


Au Théâtre de la Madeleine - Compagnie Valère-Desailly


"Les Pieds dans l'Eau" de Michel Lengliney - Mise en scène d'Éric Civanyan - 1987

"La Foire d'Empoigne" de Jean Anouilh (Reprise) - Mise en scène de Nicole Anouilh - 1988.


Au Théâtre Michel


"La Reine Blanche" de Pierre Barillet et Jean-Pierre Gredy - Mise en scène de Jean Meyer -

1953


Au Théâtre de L’Oeuvre


"L'Ecole des Femmes" de Molière - Mise en scène de Pierre Dux - 1962

"Le Misanthrope" de Molière - Mise en scène de Pierre Dux - 1962

"L'Ecole des Autres" d'André Roussin - Mise en scène de Pierre Dux - 1962


Au Théâtre Saint-Georges


"La Grande Roue" de Guillaume Hanoteau - Mise en scène de Roland Piétri - 1952

"Histoire de Rire" d'Armand Salacrou (Reprise) Mise en scène de Jean Meyer - 1965

"Lucienne et le Boucher" de Marcel Aymé - Mise en scène de Nicole Anouilh - 1976

Plus de 300 créations artistiques (6/10)

www.jean-denismalcles.com

Aux Blancs-Manteaux (Café-Théâtre)

"Les Sardines Grillées" de Jean-Claude Danaud - Mise en scène de Nicole Anouilh - 1981

Au Point Virgule (Café Théâtre)

"Casanovas Baby" de Jean-Claude Danaud - Mise en scène de Nicole Anouilh - 1983


Au Théâtre de Boulogne-Billancourt


"Et la fête continue" - Spectacle conçu par Jean-Pierre Grenier - 1977

Au théâtre Les Petits Mathurins


« La Confession de Rousseau » - Création de Roger Vrigny – Mise en scène de Gérard Caillaud – Jean-Denis Malclès était assisté de Nils Zachiariasen – 1990

« Gustave et Louise » d’après les textes de Gustave Flaubert et Louise Colet – Mise en scène Gérard Caillaud - – Jean-Denis Malclès était assisté de Nils Zachiariasen – 1991

Au théâtre de la Michodière


« La fille à la trompette » - Création de Jacques Rampal – Mise en scène de Gérard Caillaud – Jean-Denis Malclès était assisté de Nils Zachiariasen – 1994
Pour la Compagnie Renaud-Barrault

"Occupe-toi d'Amélie" de Georges Feydeau - Mise en scène de Jean-Louis Barrault - Décors de

Félix Labisse - Costumes de Jean-Denis Malclès - Théâtre Marigny - 1948

"La Répétition ou l'Amour Puni" de Jean Anouilh - Mise en scène de Jean-Louis Barrault -

Théâtre Marigny - 1950

"Malbrough s'en va-t-en Guerre" de Marcel Achard - Mise en scène de Jean-Louis Barrault -

Théâtre Marigny – 1950

"On ne badine pas avec l'amour" d'Alfred de Musset - Mise en scène de Jean-Louis Barrault -

Théâtre Marigny - 1950

"Le Chien du jardinier" de Felix Lope de Vega - Adaptation de Georges Neveux - Mise en scène

de Jean-Louis Barrault - Théâtre Marigny - 1955

"La Vie Parisienne" de Jacques Offenbach - Mise en scène de Jean-Louis Barrault - Théâtre du Palais Royal - 1958

"Le Voyage" de Georges Schéhadé - Mise en scène de Jean-Louis Barrault - Odéon - Théâtre de

France - 1961

"Le Barbier de Séville" de Pierre de Beaumarchais - Mise en scène de Jean-Louis Barrault -

Odéon - Théâtre de France - 1966

Au Théâtre des Célestins de Lyon - Directeur artistique : Jean Meyer 1968 à 1986.

"Le Paysan parvenu" de Pierre de Marivaux - Adaptation d'Albert Husson - Mise en scène de Jean

Meyer.

"Les Misérables" d'après Victor Hugo - Mise en scène de Jean Meyer.

"La Dame de chez Maxim's" de Georges Feydeau - Mise en scène de Jean Meyer.

"Le Colonel Chabert" d'après Honoré de Balzac - Adaptation et Mise en scène de Jean Meyer.

"Le Chandelier" d'Alfred de Musset - Mise en scène de Jean Meyer

Plus de 300 créations artistiques (7/10)

www.jean-denismalcles.com


"On ne badine pas avec l'amour" d'Alfred de Musset - Mise en scène de Jean Meyer.

"L'Arlésienne" d'Alphonse Daudet - Mise en scène de Jean Meyer.

"Boule de Suif" d'après Guy de Maupassant - Adaptation de Jean Meyer - Musique d'Henri Sauguet

- Mise en scène de Jean Meyer.

"Le Malade imaginaire" de Molière - Mise en scène de Jean Meyer.

"Le Mariage de Figaro" de Pierre de Beaumarchais - Mise en scène de Jean Meyer.

"Les Fausses Confidences" de Pierre de Marivaux - Mise en scène de Jean Meyer.

"L'Héritage" d'après Guy de Maupassant - Adaptation et Mise en scène de Jean Meyer.

"Le Marchand de Venise" de Williams Shakespeare - Mise en scène de Jean Meyer.

"Intermezzo" de Jean Giraudoux - Mise en scène de Jean Meyer.

"À chacun sa vérité" de Luigi Pirandello - Mise en scène de Jean Meyer.


Pour les Théâtres de Province et tournées




À la Maison de la Culture de Loire Atlantique

"Chantecler" d'Edmond Rostand - Mise en scène de Jean-Luc Tardieu - 1983

Au Théâtre Montansier de Versailles

"La Parisienne" d'Henry Becque - Mise en scène de Marcelle Tassencourt - 1967

"L'Homme, la Bête et la Vertu" de L. Pirandello - Adaptation de P. Sabatier et Thierry

Maulnier - Mise en scène de Marcelle Tassencourt - 1975

Pour les Tournées BARET

"La Cuisine des Anges" d'Albert Husson - Mise en scène de Francis Joffo, avec les Charlots.

"Marius" de Marcel Pagnol - Mise en scène de M. Valois.

Pour les Tournées Marie BELL

"Bérénice" de Jean Racine - Mise en scène de Jean Chevrier.

Pour les Tournées Pierre FRANK

"Leocadia" de Jean Anouilh - Mise en scène de Pierre Franck.

Pour les Théâtres étrangers

Au Residenz Theater de Munich

"Le Malade Imaginaire" de Molière - Mise en scène de Roland Piétri "Don Juan" de Molière -

Mise en scène de M. Sierek - 1963

"L'Emigré de Brisbane" de Georges Schéhadé - Mise en scène de Meisel - 1966 "L'Ecole des

Maris" de Molière - Mise en scène de M. Heindrix.

Pour les Théâtres Lyriques et les Festivals d'Art Lyrique en France

À l'Opéra de Paris

"L'heure Espagnole" de Maurice Ravel - Mise en scène de Maurice Crochot - (Réalisation de la

Scala de Milan) - 1952

"Obéron" de Carl Maria von Weber - Mise en scène de Maurice Lehmann - 1954

Plus de 300 créations artistiques (8/10)

www.jean-denismalcles.com

"Soir de Fête" (Ballet) de Léo Delibes - Chorégraphie de M. Aveline - 1956
À l'Opéra-Comique

"Les Mamelles de Tirésias" d'après Guillaume Apollinaire - Musique de Francis Poulenc - Mise

en scène de Louis Ducreux - Chorégraphie de Lazzini - 1972 (Création à la Piccola Scala -

Milan - 1963)

"Colloquio Col Tango" de R. de Banfield - Mise en scène de L. Ducreux – 1968

« Lulu » d’Alban Berg – Mise en scène de Louis Ducreux – 1969 (décors et costumes) – Grand prix de la critique en juin 1969.
Au Théâtre des Champs-Elysées

"La Fiancée du Diable" (Ballet) de Boris Kochno pour les Ballets des Champs Elysées -

Chorégraphie de Roland Petit - Musique de Jean Hubeau - 1945

À l'Opéra de Marseille

"Colloquio col Tango" de Rafaello de Banfield - Mise en scène de Louis Ducreux. Reprise à

l'Opéra Comique et à l'Opéra de Monte-Carlo - 1963

"Les Mamelles de Tirésias" d'après Guillaume Apollinaire - Musique de Francis Poulenc - Mise

en scène de Louis Ducreux - Reprise à l'Opéra Comique en 1972 et à l'Opéra de Monte-Carlo - 1965

"Lulu »- d'Alban Berg - Mise en scène de Louis Ducreux - (Costumes) - 1955

"Orphée aux Enfers" de Jacques Offenbach - Mise en scène de Louis Ducreux (Costumes) - 1965

"La Veuve Joyeuse" de Franz Lehar - Mise en scène de Pierre Héral - 1968

"Andrea del Sarto" d'après Alfred de Musset - Musique de Daniel Lesur - Mise en scène de

Roland Monod - 1969

A l'Opéra d'Avignon

"L'Opéra de Poussière" (Création) de M. Landowsky - Mise en scène de Marcel Lamy - 1962

Au Grand Théâtre de Nancy

"Mignon" d'Ambroise Thomas - Mise en scène de Louis Ducreux - 1973

Au Mai de Bordeaux

"Colombe" de Jean Anouilh - Musique de Jean-Michel Damase - Mise en scène de M. Lalande - 1962

Au Festival d'Aix-en-Provence

"Orphée" de C.W. Gluck - Mise en scène de Jean Meyer - 1955

"Platée" de Jean-Philippe Rameau - Mise en scène de J.P. Grenier - 1956

"La Flûte Enchantée" de Wolfgang Amadeus Mozart - Mise en scène de Jean-Pierre Grenier - 1958

"Il Mondo della Luna" de Joseph Haydn - Livret de Carlo Goldoni - Mise en scène de Michel

Sarrazin - 1959

"Les Malheurs d'Orphée" de Darius Milhaud - Mise en scène de Michel Crochot - 1962

Au Festival de Carpentras

"La Périchole" de Jacques Offenbach - Mise en scène de Jean-Jacques Etchevery - 1980


Plus de 300 créations artistiques (9/10)

www.jean-denismalcles.com


Au Grand Théâtre de Tours

"La Peur des Coups" d'après Courteline - Musique de Jack Ledru - Mise en scène de Jean-Jacques

Etchevery - 1977

"L'Affaire Foffp" (Création) - de Patrice Sciurtino - Mise en scène de Marc Cheiffez

"La Parisienne" de Jack Ledru - Mise en scène de Jean-Jacques Etchevery (Costumes) 1982

"La Poule Noire" de Marcel Rosenthal - Mise en scène de Michel Jarry - 1984

"Comment Causer" - Texte de Jean Tardieu - Musique de P.M. Dubois - 1983

"Mozart" de Sacha Guitry - Musique de Reynaldo Hahn - Mise en scène de Jacques Toja - 1986 -

(Reprise à l'Opéra de Nancy et au casino de Genève)

"Don Pasquale" de Donizetti - Mise en scène de L. Masson – 1988
Au Théâtre de Paris

"Barbe-Bleue" de J. Offenbach - Mise en scène de Jean Le Poulain - 1970

À l'Opéra de Rouen

"Juliette ou la Clef des Songes" de Martinu, d'après Georges Neveux - Mise en scène de

Jean-Jacques Etchevery 1974.

Au Festival d'Enghien

"L'Aboyeur" (Ballet) - de Boris Vian - Musique de Georges Delerue - Chorégraphie de Christian

Foy.
À la Gaïeté Lyrique

« Orphée aux Enfers » de Jacques Offenbach – Mise en scène Louis Ducreux (costumes) – 1974.
Pour les Théâtres Lyriques à l'étranger
Au Covent Garden de Londres

"Cinderella" (Ballet) de Sergueï Prokofiev - Chorégraphie de Frederick Ashton - Danseuse

étoile Margot Fonteyn - 1948

"Le Barbier de Séville" de Giocchino Rossini - Direction d'orchestre de M. Giulini - Mise en

scène de Maurice Sarrazin - 1954

"Le Bal des Voleurs" (Ballet) - d'après Jean Anouilh - Chorégraphie de Léonide Massine -

Musique de Georges Auric. (La création eut lieu au Festival de Nevil) - 1965

« Thèmes et variation » - Ballet - 1957.
A la Scala de Milan

"L'Heure Espagnole" de Maurice Ravel - Mise en scène de M. Crochot - 1952

"Adrienne Lecouvreur" de Cilea - Mise en scène de Pierre Bertin - 1952

À l'Opéra de Dusseldorf

"La Traviata" de Giuseppe Verdi - Mise en scène de Louis Ducreux - 1968

Au Théâtre-Opéra de Cologne

"La Vie Parisienne" de Jacques Offenbach par la Cie Renaud-Barrault - 1959

Plus de 300 créations artistiques (10/10)

www.jean-denismalcles.com


Au Grand Théâtre de Genève

"La Mère coupable" d'après P. de Beaumarchais - Musique de Darius Milhaud - Mise en scène de

Louis Ducreux.

À l'Opéra de Hambourg

"La Flûte Enchantée" de W.A. Mozart - Mise en scène de Peter Ustinov - 1968

Au Théâtre municipal de Lausanne

"La Vie parisienne" de Jacques Offenbach - (Costumes) - Mise en scène de Bernard Broca - 1986

"Viva la Marna" de Donizetti - (Costumes pour les solistes) - Mise en scène d'André Battedou -

1988

"La Chauve-Souris" de Johann Strauss fils - Mise en scène de Jacqueline Marcos Kanal (Décors

et costumes pour les solistes) – 1989

A l’Opéra de Cardiff

« Orphée aux Enfers » de Jacques Offenbach – (Costumes) – Mise en scène de Louis Ducreux - 1976

Pour le Cinéma

"Le Rideau Rouge" de Jean Anouilh et André Barsacq, tourné au théâtre de l'Atelier.

"Le Pays d'où je viens" de Marcel Carné - Scénario et dialogues de Marcel Achard - avec

Gilbert Bécaud - 1956

Pour la Télévision

"Les Empaillés" de Jeanine Worms - Mise en scène de Cavalcanti - avec les Frères Jacques -

1969

"Humulus le Muet" de Jean Anouilh - Mise en scène de Nicole Anouilh - 1984

Un site pour retrouver toutes les œuvres réalisées par Jean-Denis Malclès

www.jean-denismalcles.com (en cours l’élaboration)

Les Journaux officiels – leur espace public


Les Journaux officiels, éditeurs et diffuseurs des textes législatifs et réglementaires de la République française disposent d’un espace d’accueil du public qu’ils mettent, pendant un mois, à disposition des œuvres du peintre décorateur, Jean-Denis Malclès.
Un lieu public situé en plein cœur de Paris, près de la Tour Eiffel n’est-t-il pas un endroit idéal pour exposer des œuvres d’art ?
Cette rencontre provoquée entre les publics des Journaux officiels et la création artistique rentre dans la même logique que la Journée portes ouvertes annuelle de l’Institution JO. Les Journaux officiels souhaitent faire connaître davantage leur lieu d’accueil, la librairie, ainsi que les informations qu’ils mettent à disposition des citoyens sur support papier ou numérique.

La librairie des Journaux officiels


Près de 500 personnes fréquentent quotidiennement la librairie des Journaux officiels et son espace de consultation.

Dans ce pôle d’accueil et de renseignements, des agents sont chargés, en utilisant un système spécifique de recherche documentaire sur Intranet, d’analyser chaque demande et de donner les références des textes et ouvrages recherchés.

Tous les documents édités par les Journaux officiels sont consultables dans une salle réservée à cet effet, au niveau 2 de la librairie, l’espace consultation.

Au cœur de la librairie, des bibliothèques pivotantes présentent en libre service l’ensemble des ouvrages législatifs et réglementaires édités par les Journaux officiels. Ces documents sont classés par thèmes : culture, travail, administration, statuts de la fonction publique...

Les derniers numéros des 40 périodiques des Journaux officiels sont également accessibles dans cette zone.

Situé au niveau 1, en surplomb, un pôle multimédia est destiné à la présentation des nouveaux produits cédéroms et services Internet.

Enfin, un espace spécifique est dédié aux publications des Communautés européennes. Le public peut se renseigner ou consulter les textes parus au JOCE, assister à une démonstration numérique ou se procurer les ouvrages mis en vente. La Direction des Journaux officiels est le représentant officiel de ces publications pour la France.
La librairie est située au 26, rue Desaix Paris 15ème. Elle est ouverte du lundi au vendredi de 8h30 à 17h15.



Contact presse : Françoise Manzagol

Tél : 01 40 58 75 04 – télécopie 01 45 78 99 39

francoise.manzagol@journal-officiel.gouv.fr


Direction des Journaux officiels, 26, rue Desaix, 75727 PARIS CEDEX 15
1   2   3

similaire:

Sommaire iconSur le site de la manifestation, les internautes trouveront le programme...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com