Essai de faq pour fr. Lettres. Langue. Chinoise groupe de discussion ci-après dénommé «fllc»







télécharger 278.69 Kb.
titreEssai de faq pour fr. Lettres. Langue. Chinoise groupe de discussion ci-après dénommé «fllc»
page1/5
date de publication20.10.2016
taille278.69 Kb.
typeEssai
a.21-bal.com > loi > Essai
  1   2   3   4   5


ESSAI DE FAQ POUR FR.LETTRES.LANGUE.CHINOISE

(groupe de discussion ci-après dénommé « fllc »)

han fa xinwen taolun zu changjian wenti ji

chinois français nouvelles discussion organisation (de) souvent communes questions collection

LA FAQ DE FLLC EN LIGNE :

http://jvgruat.free.fr/Chine/faqfllc/ - http://www.jvgruat.com/Chine/faqfllc/

Vous n'êtes probablement pas venu(e) chez nous par hasard...

Bienvenue, donc, lecteur, lectrice, contributrice ou contributeur, fût-ce potentiel(le) de fllc.

Le sommaire ci-après vous fournira accès à différentes questions (avec éléments de  réponse) qui peut-être vous turlupinent ou que l'on peut vous poser sur la langue chinoise et sa périphérie.

Ce répertoire est divisé en huit parties (Qu'est-ce que fllc, qu'est-ce que la langue chinoise, comment lire, écrire, compter en chinois, l'apprentissage de la langue, des rudiments de grammaire, un vernis culturel, accéder aux ressources Internet, voyager vers la Chine).

FLLC espère que cet ensemble ne vous semblera pas trop désagréable à parcourir, et qu'il vous sera même de quelque utilité ...

Version du 28 novembre 2007.

Sommaire 

I – Qu’est-ce que le forum fllc ?

1. Constats

a.   D’où vient-il ?

b.   Est-il bien fréquenté ?

c.   Peut-on consulter les archives ?

2. Comment publier sur fllc ?

3. fllc est-il seul de son espèce ?

II- Qu’est-ce que la « langue chinoise » ?

1Généralités

        a. la langue n'est pas l'écriture

        b. une des plus anciennes écritures humaines

        c. des dialectes, une graphie

        d. la simplification des caractères

        e. la langue nationale (le "putonghua")

        f. les rapports avec d'autres langues asiatiques … et le français

        g. d'autres formes d'écriture (curiosité)

2.   Les caractères

        a. combien y en a-t-il ?

        b. d'où viennent-ils ?

        c. comment sont-ils composés ?

        d. la transcription des noms propres

3.   Comment prononcer ?  

        a. phonétique et phonologie

        b. les tons

        c. la transcription alphabétique

        d. langue orale / langue écrite

III – Comment fait-on pour lire, écrire, compter, être muet en chinois ?

 1. Reconnaître les caractères 

         a. les clefs (radicaux)

         b. simplifié, ou traditionnel ?

         c. la composition graphique

         d. la prononciation

2. Écrire les caractères

         a. de gauche à droite, de haut en bas

         b. le nombre et l'ordre des traits

         c. la calligraphie

         d. les méthodes de saisie sur ordinateur  

         e. passer automatiquement des caractères simplifiés aux traditionnels

(et vice versa)

         f. les polices  de caractères

3. Compter en chinois

4. Si l'on ne parle pas ...

       a. le langage des signes

        b. tracer dans la paume de la main

IV – L’apprentissage est-il difficile ?

1. Quelle langue apprendre ? A quel niveau ?

2. Comment apprendre ?

a.  Sur Internet

b. En France

c. A l’étranger

3.   Les bonnes librairies

4.   Les ouvrages de référence

V – Le chinois a-t-il une grammaire ?

1.   Le chinois N’EST PAS une langue indo-européenne

2.   Une langue mono-, di- voire polysyllabique

3.   Les classificateurs

4.   Masculin – féminin

5.   Singulier – pluriel

6.   Passé – présent – futur

7.   Néologismes

8.   Les sigles (contractions de mots)

9.   Les expressions idiomatiques (« chengyu »)

10. Les onomatopées

VI - Qu’est-ce qui caractérise le mieux la « culture chinoise » ?

1.   Le Yin et le Yang (Confucius et Lao Tseu)

2.   L’espace

3.   La médecine

4.   La poésie

5.   La musique

6Les arts graphiques

7.   Les us et coutumes

8.   Le thé

9.   Le calendrier

10. Le zodiaque

11. La divination

12. La Chine contemporaine

VII – Où trouver, par Internet, des renseignements sur la Chine et le chinois ?

1.   En chinois

2.   En français

3.   En anglais

VIII - Comment se rendre en Chine, et y vivre ?

IX – Les Jeux Olympiques de Pékin

-------

I.  Qu’est-ce que le forum fllc ?

1.      Constats

a. D’où vient fllc ? Comment y accéder ?

FLLC est un forum non modéré (c’est-à-dire libre d’accès en publication) de discussion de la hiérarchie usenet.fr . En tant que tel, il est doté d’une charte qui figure sur charte.htm . Cette charte est désormais accompagnée de la présente faqfllc.

Comme le précise Tatie Francette, une faqfllc ou Foire aux Questions (l'abréviation d'origine est étrangère, « Frequently Asked Questions ») est une liste de «questions fréquement posées avec leurs réponses. Si vous débarquez sur un groupe, il est fort probable que la question que vous voulez poser existe déjà dans la faqfllc. Trouvez-la et consultez-la d'abord, les faqfllc sont publiées régulièrement (15 jours ou un mois) et sont disponibles sur différents sites ».

Pour vous connecter essayez l'URL (Universal Resource Locator – c’est l’adresse de connexion) suivante: news:fr.lettres.langue.chinoise  

Si votre fournisseur d’accès Internet ne prévoit pas l’accès à fllc comme forum de discussion, vous pouvez envisager de vous connecter via (par exemple)  http://www.aioe.org/ - également mis à contribution pour le bon fonctionnement du portail discussions/ sur Extraits & Sucs.

Accès indirect, c'est-à-dire par Internet, pas par lecteur de nouvelles:

http://groups.google.fr/group/fr.lettres.langue.chinoise?hl=fr

news://news.usenet-edu.net/fr.lettres.langue.chinoise   (lecture seule)

Faut-il le préciser, les règles de bon usage (la Nétiquette) s’appliquent en principe sur fllc. En cas de doute, consultez le forum news:fr.bienvenue ou sollicitez Tatie Francette

Fllc a été officiellement créé le 19 décembre 2000, à l’issue d’un vote, comme tout forum Usenet.  Il a fallu deux essais pour que cette création soit acquise. Entre deux tentatives, la nébuleuse NiouZeNet

http://www.niouze.net/niouzenet/ServeursNiouZeNet.htm a permis aux pionniers de se rôder.

 

b.   Est-il bien fréquenté ?

Qualitativement, certes, et l’on y est en général fort aimable sinon disert. 

Quantitativement, les statistiques d’utilisation qui figurent sur

 http://www.crampe.eu.org/statfr/fr.lettres.langue.chinoise.html recensent 983 auteurs depuis la date de création, et une moyenne de 3 articles publiés par jour mi-2006, un peu plus de 8.200 au total.

      c.   Peut-on consulter les archives ?  

Les archives de fllc sont accessibles par l'engin de recherches Google 

http://groups.google.fr/group/fr.lettres.langue.chinoise?hl=fr  

(Pour lire l'UTF 8, choisir "Original Format" ).

Pour des archives limitées dans le temps ou aux derniers messages, avec enfilades respectées : news://news.usenet-edu.net/fr.lettres.langue.chinoise

2.      Comment publier sur fllc ?

Fllc est libre de toute censure, mais pas de toute technique. 

Le chinois s’y écrit en effet parfois en caractères, ce qui requiert certains réglages pour lire et poster.

Les détails se trouvent sur  charte.htm#CONFIGUR

Les messages encodés pour reproduire des caractères sont (normalement) signalés par une « balise ». L’indication la plus fréquente est [u8], qui signifie « UTF8 » (Unicode standard transformation format). D’autres balises rencontrées sont [GB], [HZ], [Big5] qui correspondent à des encodages spécifiquement chinois.

La présence d’une de ces balises dans le titre signifie donc que le message contient des lettres ou caractères non usuels en alphabet latin. 

La plupart des logiciels de nouvelles récents permettront de lire les caractères directement. En cas de difficultés, ne pas hésiter à poser la question en forum. Vous obtiendrez une réponse technique de l’un ou l’autre des contributeurs-connaisseurs, qui sont excellents pédagogues.

Le chinois peut s’écrire évidemment en transcription phonétique. La méthode la plus répandue s’appelle le pinyin. Elle obéit à des règles très précises (comme bien entendu les autres méthodes).  Voir ci-après, II.3 – Comment prononcer

Merci, lorsque vous publiez en caractères, d’ajouter la transcription en pinyin. Dans l’autre sens (pinyin - caractères) c’est plus difficile, mais apprécié. En savoir plus sur les caractères : ci-après, point II.2  

3.  fllc est-il seul de son espèce ?

Oui, et non ... fllc était demeuré (après le sabordage du pilote nzn) le seul forum public de langue française traitant spécifiquement de la Chine ou de la langue chinoise, jusqu'à la création de fr.soc.culture.chine au printemps 2002. Les deux forums fonctionnent en fait pratiquement en tandem.

Existe également sur Usenet  un forum de langue japonaise , avec lequel, au fil du temps, fllc a tissé certains liens (japonais et chinois partagent en effet un grand nombre de caractères - voir ci-après, point II.1.f).

De nombreux sites francophones sont consacrés à des thèmes connexes, y compris bien entendu Extraits et Sucs de la langue chinoise "site associé" de fllc, dont il reprend les extraits qu'un Compilateur tout puissant juge les plus dignes d'intérêt.

La page apparentes.htm recense un certain nombre de sites personnels dont les auteurs ont publié sur fllc.

Il existe également, par exemple sur Yahoo, plusieurs groupes non ouverts de discussions sur la Chine auxquels on peut se joindre facilement. 

Plusieurs pages spécialisées ont également des espaces de conversation (parfois en ligne, "chats"). Celui du site de Michel Parent, "Apprendre le chinois"

 http://pages.infinit.net/mrp/chinois/chinois.html est assez fréquenté.

Sinon, une recherche par Google sur le Net francophone avec comme mots clefs "Chine ou chinois ou chinoise" fournissait, le 13 avril 2002, 137.000 références – et plus de 32 millions en octobre 2006.

7.100.000 pages francophones portaient un titre contenant l'un de ces mots clefs.

Un portail fort bien fait: http://jolvil.free.fr/

II - Qu'est-ce que la "langue chinoise" ?

1. Généralités  

Le père jésuite Matteo Ricci à sa hiérarchie, il y a quatre siècles:

"Je me suis appliqué à la langue chinoise et j'assure Votre Révérence que c'est une autre chose que le grec ou l'allemand (...) La langue parlée est sujette à tant d'équivoques que beaucoup de sons signifient plus de mille choses et parfois il n'y a d'autre différence entre l'une et l'autre que de prononcer le son avec la voix plus élevée ou plus basse en quatre espèces de tons. C'est pourquoi, parfois, quand ils parlent entre eux, ils écrivent pour faire comprendre ce qu'ils veulent dire, car les choses sont différentes par l'écriture l'une de l'autre.

Quant aux caractères, c'est une chose à laquelle on ne peut croire si on ne l'a pas vu ou expérimenté comme je l'ai fait. Il y a autant de lettres que de paroles et de choses (...) Leur manière d'écrire est plutôt une manière de peindre et c'est pourquoi ils écrivent avec un pinceau comme nos peintres. Il en découle cette utilité que toutes les nations qui ont cette écriture peuvent se comprendre au moyen des lettres et des livres bien que leurs langues soient très différentes."

a. La langue n'est pas l'écriture

La langue chinoise est une des rares où l'écriture est  entièrement dissociable de l'oral. En d'autres termes, et comme l'explique fort bien Laurent Neyret sur tons.htm 

"Il existe en fait (sauf depuis le début du 20ème siècle) deux langues chinoises, chinois mandarin s'entend, l'écrite et l'orale. Dans ce sens, le chinois n'a pas de « tradition » orale très ancienne.  Le chinois écrit était quelque chose du genre  A nr, E bc, I re, U vt, O bu : W dire futur naître latent, etc.  (toutes mes excuses à Rimbaud), et c'est seulement si vous étiez très lettré que vous arriviez à comprendre. Je ne saurais, dans un simple article tout clarifier (ni d'ailleurs la relation à la tonalité), je n'affirme donc pas que c'était imprononçable, puisqu'il y avait des poèmes... Mais ce n'était pas vraiment prévu pour être dit. Tout cela est bien mieux expliqué dans le "Dictionnaire de la civilisation chinoise", E.U. / Albin Michel, ISBN 2-226-10092-X, 22,87 €, qui n'évoque pas uniquement la langue chinoise ou dans le 'Que sais-je' d'André Lévy sur "La littérature chinoise ancienne et classique", 6,50 € seulement et pas un sinogramme.

À côté de cette langue écrite, on utilisait la langue parlée, que la Révolution de 1911 a fait monter en grade,

 1. en décidant qu'on l'écrirait ;

 2. avec les sinogrammes, jusque-là réservés (ou pratiquement réservés) à la langue écrite;

 3. en décidant que ce serait la langue nationale (parlée)."

b. Une des plus anciennes écritures humaines

  1   2   3   4   5

similaire:

Essai de faq pour fr. Lettres. Langue. Chinoise groupe de discussion ci-après dénommé «fllc» iconThèse présentée à la Faculté des Lettres pour le Doctorat ès-Lettres
«l’influence réelle des circonstances géographiques et climatériques sur l’homme»

Essai de faq pour fr. Lettres. Langue. Chinoise groupe de discussion ci-après dénommé «fllc» iconNotes d’après nature
«Quand un radis et une chaussure s’unissent aux lettres, tout est possible», Journal de Saint-Bruno, 11 novembre 2006, p. 22

Essai de faq pour fr. Lettres. Langue. Chinoise groupe de discussion ci-après dénommé «fllc» iconGroupe d'Etude et de Recherche dans les domaines de la Vibration et de l'Acoustique
«Nous investissons 20% de notre chiffre d’affaires en R&D ce qui illustre la volonté du groupe d’apporter à nos clients une réponse...

Essai de faq pour fr. Lettres. Langue. Chinoise groupe de discussion ci-après dénommé «fllc» iconLa langue corse : un pari pour demain

Essai de faq pour fr. Lettres. Langue. Chinoise groupe de discussion ci-après dénommé «fllc» iconLa peinture chinoise au musée guimet

Essai de faq pour fr. Lettres. Langue. Chinoise groupe de discussion ci-après dénommé «fllc» iconOuvrages
«Cahiers». Paris, Lettres Modernes, 1983 (Archives des Lettres Modernes 207, collection «Archives Paul Valéry», n° 5). 134 p

Essai de faq pour fr. Lettres. Langue. Chinoise groupe de discussion ci-après dénommé «fllc» iconDocument snuipp : le texte intégral et les ajouts, retraits et commentaires
«ateliers d'étude de la langue» ont disparu, ainsi que la notion de transversalité de l'apprentissage de la langue. Le «dire, lire,...

Essai de faq pour fr. Lettres. Langue. Chinoise groupe de discussion ci-après dénommé «fllc» iconCette séquence sur l’objet d’étude «Poésie» a été réalisée par Evelyne...
...

Essai de faq pour fr. Lettres. Langue. Chinoise groupe de discussion ci-après dénommé «fllc» icon«Rencontres avec l’art contemporain»
A ces premières questions élémentaires, des réponses très variées fusent et deviennent l’amorce d’une discussion enrichie par les...

Essai de faq pour fr. Lettres. Langue. Chinoise groupe de discussion ci-après dénommé «fllc» iconEn cours de lettres, étude de l’œuvre poétique intégrale
«l’âge des lumières» IL se donnait une vocation pédagogique : IL réunissait les chefs d’œuvres pour







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com