Pourquoi écrire aujourd’hui ?







télécharger 1.85 Mb.
titrePourquoi écrire aujourd’hui ?
page28/28
date de publication14.12.2016
taille1.85 Mb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > littérature > Documentos
1   ...   20   21   22   23   24   25   26   27   28

cainew


Alors, qui es-tu ? Qui veux-tu être ? Tu ne sais pas trop, plus trop. Trop tard. Taré ? Il y a beaucoup de monde. Ils te regardent. Te regardent-ils vraiment ou leurs yeux vont-ils dans ta direction ?
PI Baraque pas normée. Ration pas formatée. Attitude pas réglo. Rigolards.
Baraque propre, standard. Nourriture contrôlée. Argent.
Papiers gras.
PD L’accident. Météo folle. Nouvelles règles : sécheresse ou inondations. L’excès, plus de climat tempéré, le trop. Reconfiguration des paysages, bouleversements des activités économiques. Modérer ? Prévoir ? Réguler ? Ici, tout bouge et moi je ne sais plus où j’en suis.
Surtout, ne me comprenez pas. Rien à foutre. S’adapter ?
Quoi, idéologie de la durée contre intensité comparée ? Ennui, paralysie panique contre foutraque ?
Foutraque. Et durer un peu, dit le colomzoloatien.

capmex

Il pleuvait. Les appartements alentour étaient à vendre. Pourquoi cette odeur âcre ? Pourquoi étaient-ils tous deux désespérés ? Pourquoi pareille propension à se détruire ?
L’horizon semblait granuleux. Enfants gâtés ?
Amers. Ils étaient assis là, amers. Dans une tambouille mentale cynocéphale vert-de-gris. Ils attendaient, en silence.
La vacuité. Factice. Le goût de craie des rues.
Non, ils ne feraient pas encore de connerie aujourd’hui.

shanin


Ils bossent, foncent de porte en porte. C’est un ballet fébrile. Ils sillonnent. Ils soulèvent leurs petites marchandises. Les architectures se sont accumulées de façon absolument irrationnelle, empirique, constructions, destructions, juxtapositions. C’est un capharnaüm. Ils se remuent dans tous les sens, gigotent en amour.
Passé et non-passé. Leur langue a bougé.
Nous concernent-ils ?

bombrio


encoreunebagarrebiblagitoexamentaogratttttendirectetpuislàaucoinyoooooomtexateboblyasuivrecesgrandscircuitstuantpourdesidéesvieillesdemilleansouquerellesinventéesentroissecondesruttsennuiraientsinoncaracotcertainsàbombrioprofitentdeleurtempssegaventdetempsllamooonebloetelemangentejouissendécorwanofgoûtusexpa

pasid


Nous voilà revenus dans cette bonne vieille Pasid, à regarder les centrales d’énergie et les banques. Un jour, une instance supérieure coupe le robinet en appuyant sur une touche. Pouvoir digital des puissants. Doigts d’or des nouveaux rois.
Qui sommes-nous pour en parler ? Quelles prises avons-nous sur cet océan, ses tempêtes ampoulées, ses profondeurs englouties, ses rocs acérés ? Niet. Toucouleur. Le monde n’est pas une scène pour des rôles convenus. Non. Zito, toi, aspiré devant ton miroir-écran, en apesanteur. Et ta maison, une yourte au dôme cosmique ? Zob : passage hasardeux à travers les nébuleuses. Mes mots, des dalles pour paver la route ? Bof, roches éparses que je rassemble à grand-peine.
Les animaux eux-mêmes ne sont plus semblables. Dans le zoo terrestre.
Sortir.
Se fondre. Oublier. Tenir un caillou en surveillant l’astéroïde.

Epilogue : 10 conseils

de navigation planétaire


  1. Ne crois rien.

  2. Tu disparaîtras, mais les autres aussi.

  3. Ne t’occupes ni de l’infiniment petit, ni de l’infiniment grand, ils ne te concernent pas. Choisis ton horizon.

  4. De corps, d’esprit, tu es une boule compacte. Efforces-toi de construire ta responsabilité sur ton mode d’existence, ailleurs ou ici.

  5. Dis-toi que les reflets sociaux sont partiels et mouvants, comme l’amour absolu vit de tendresse relative. Le savoir te nourrit –et se déroule sans fin. La technique ne résout rien. Passionne les instants.

  6. Il existe toujours une morale individuelle pour une vie collective. Tu n’y échappes pas. Ton attitude détermine la survie de la planète.

  7. L’histoire ne se répète jamais à l’identique, elle ne s’arrête pas, attends ton heure.

  8. La cruauté sociale ou personnelle est sans issue. Parfois, la souffrance s’avère un point de vue.

  9. La moyenne n’existe nullement sur la planète des exceptions mutantes.

  10. Résiste toujours et survis parfois pour vivre après. Défends le divers.

1 « divs » s’écrit sans majuscule et toujours au pluriel, car les « divs » estiment qu’en chaque individu existent « des » diversités. Par ailleurs, ce pluriel leur rappelle leurs liens collectifs.
1   ...   20   21   22   23   24   25   26   27   28

similaire:

Pourquoi écrire aujourd’hui ? icon1 Pourquoi croire est-il devenu difficile ?
...

Pourquoi écrire aujourd’hui ? iconAujourd’hui : Le caes

Pourquoi écrire aujourd’hui ? iconL’exposition intitulée «Les cultures d’hier et d’aujourd’hui au Québec»

Pourquoi écrire aujourd’hui ? iconConservateur(trice) de l’art québécois et canadien (de 1945 à aujourd’hui)

Pourquoi écrire aujourd’hui ? iconL’essence de mb&F, l’esprit Can-Am
«tout était permis» aujourd’hui disparu et qui aurait célébré ses 50 ans en 2016

Pourquoi écrire aujourd’hui ? iconAujourd'hui, l'apparition de travaux fondés sur les technologies...

Pourquoi écrire aujourd’hui ? iconSurtout ‘’La jeune Tarentine’’, ‘’La jeune captive’’
«Rien n'est fait aujourd'hui, tout sera fait demain.» Anticipation et procrastination l'habitèrent toujours

Pourquoi écrire aujourd’hui ? iconOn distingue trois types de focalisations
«Beaucoup de personnes se donnent encore aujourd'hui le ridicule de rendre un écrivain complice des sentiments qu'il attribue à ses...

Pourquoi écrire aujourd’hui ? iconVous êtes engagée sur la scène artistique depuis les années 70, avec...

Pourquoi écrire aujourd’hui ? iconExposition exceptionnelle des peintures d’Aksouh et des bijoux sculptures de Philippe Moallic
«Aksouh, Jardin des toiles»,(Imagenèse Paris). Aujourd’hui, IL vit et travaille toujours à Ivry-sur-Seine







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com