L’art engagé contre le racisme et les discriminations







télécharger 19.62 Kb.
titreL’art engagé contre le racisme et les discriminations
date de publication15.12.2016
taille19.62 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > littérature > Documentos

Français HdA au Brevet 3e1


Objet d’étude : L’art engagé contre le racisme et les discriminations


rectangle à coins arrondis 1rectangle à coins arrondis 2rectangle à coins arrondis 3



Étape 1 : Présentation générale de l’œuvre





Présenter l’œuvre


« Afrique » est un poème engagé de David Diop, publié dans le recueil Coups de pilon en 1956.


Présenter l’artiste

David Diop (1927-1960) est un poète sénégalais, également professeur de lettres classiques.

De son nom complet David Léon Mandessi Diop, il est né le 9 juillet 1927 à Bordeaux, d’un père sénégalais et d’une mère camerounaise.

David vit une partie de son enfance dans les hôpitaux en France (à cause de sa santé fragile) et notamment pendant la période d’occupation et de guerre. Il se découvre alors une passion pour la littérature et ne tarde pas à écrire pour exprimer ses sentiments.

Il entre d’abord en Faculté de Médecine, puis se tourne vers les lettres modernes. Au cours de ses études, David a Léopold Sédar Senghor, un grand poète, comme professeur. Après avoir obtenu sa licence, il part pour le Sénégal où il enseigne au lycée.

En 1958, comme beaucoup d’autres, David Diop part enseigner à Kindia (Guinée), où il accepte en tant que membre du Parti africain de l’indépendance (PAI) d’assurer les fonctions de directeur de l’École normale, qui forme les enseignants.

Alors qu’il était en vacances administratives, il meurt prématurément au large des côtes du Sénégal dans un accident d’avion le 29 août 1960.

Présenter contexte


Poète de la révolution africaine, artiste et écrivain engagé dans le cadre de la décolonisation de l’Afrique et la recherche de la dignité du peuple noir, les premiers poèmes de David Diop sont publiés aux éditions « Présence Africaine » en 1956, dans un recueil intitulé Coups de pilon.

Diop est un militant anticolonialiste radical.



Étape 2 : Description détaillée de l’œuvre

Vocabulaire à connaître :
anticolonialiste : opposé à l’idée d'occupation et de domination de territoires étrangers (le colonialisme)
radical : extrême
la prosopopée : figure de style qui consiste à faire parler un être inanimé
psalmodié : récité de façon monocorde
ancestral : très ancien, venant des ancêtres
implicitement : de façon sous-entendue

Description technique

La forme de vers employé est le vers libre, c’est-à-dire qu’il ne répond pas aux règles de poésie classique. Comme la plupart des poèmes contemporains, il n’y a pas de ponctuation pour symboliser cette liberté.

Les caractéristiques du poème qui le rapprochent d’un chant sont :

  • l’anaphore du mot « Afrique » aux vers 1, 2, 3, 12 et 21 ;

  • les répétitions (aux vers 6 à 11 et aux vers 21 et 22 par exemple) ;

  • le jeu sur la musicalité des sonorités (« courbe » et « couche » aux vers 14 et 15).



Observation




Étape 3 (la plus personnelle) : Analyse de l’oeuvre

Expliquer le sens de l’œuvre

La figure de style employée aux vers 7 à 16 est la personnification.

Les vers 8 à 11 sont construits sur un enchaînement créé par la répétition d’un même groupe nominal en fin de vers et au début du vers suivant.

Le poète dénonce ainsi l’enchaînement symbolique de l’Afrique que les colons ont réduite à l’esclavage.

La voix du vers 17 est probablement la voix de l’Afrique.

Le poète emploie la prosopopée pour donner l’impression que l’Afrique est un être vivant.

L’anaphore « Afrique » rythme le poème qui ressemble ainsi à un chant psalmodié.

Le poère évoque l’Afrique du passé dans les quatre premiers vers du poème, celle des « savanes ancestrales » (vers 2) « que chante sa grand-mère » (vers 3). Dans les quatre derniers vers, il parle de l’Afrique du présent et de l’avenir.

Ce poème apparaît implicitement comme un chant de révolte, une proclamation de la libération de l’Afrique des fers de l’esclavage. Le dernier mot du poème est significativement le mot « liberté ».

Le poète appelle à la révolte de l’Afrique contre ceux qui l’ont réduite à l’esclavage, les colons européens.

Exprimer ses émotions et donner son avis


Exprimer des émotions personnelles et un jugement à la lecture de ce texte :

Comparer / Élargir

Slave auction de Jean-Michel Basquiat
(voir autre fiche Histoire des Arts – œuvre étudiée en français)







similaire:

L’art engagé contre le racisme et les discriminations iconL’art engagé contre le racisme et les discriminations
«Le reflet» est une nouvelle contemporaine de Didier Daeninckx, publiée dans le recueil Main courante en 1994

L’art engagé contre le racisme et les discriminations iconContre le conformisme, contre l'engagement politique et même contre...

L’art engagé contre le racisme et les discriminations iconBanksy Beach Boys
«Banksy» comme pseudonyme. IL appartient au mouvement artistique du Street Art. Banksy utilise son art pour faire passer des messages,...

L’art engagé contre le racisme et les discriminations iconLittérature presse linguistique p. 57 Sciences p. 61 Informations...
«La Conjuration contre les carpes» : enquête sur les origines du décret de dessèchement des étangs du 14 frimaire an II, Paris, Librairie...

L’art engagé contre le racisme et les discriminations iconExposé Histoire de l’art
«atelier» du monde. Le pays s’engage ainsi dans une période de prospérité. Les conditions de vie de la société évoluent, avec la...

L’art engagé contre le racisme et les discriminations iconParcours : l’art de rue : espace de liberté ou contre-culture ?

L’art engagé contre le racisme et les discriminations iconLe Pop-art fut le premier mouvement à prendre la photographie comme...
«consommateurs», en retournant les armes de la société de consommation contre elle(1). IL pense conscientiser plus efficacement le...

L’art engagé contre le racisme et les discriminations iconCommuniqué de presse
«Le parcours d’un artiste engagé» est une opportunité pour la population régionale de découvrir ce personnage légendaire de la scène...

L’art engagé contre le racisme et les discriminations iconAujourd'hui les catégories artistiques sont cloisonnées institutionnellement....
«bon art» et un art de second plan, voire de troisième plan IL y a les stars de l'Art Contemporain, les petits artistes, et les artistes...

L’art engagé contre le racisme et les discriminations iconLe réalisme se définit, dans les diverses esthétiques littéraires,...
«pouvoir» esthétique et un système institutionnel que l'on considère inadapté, plus ou moins consciemment, à la fonction essentielle...







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com