Marges : Haut 2,5 cm, Bas 1,5 cm, Gauche 2 cm, Droite 2 cm







télécharger 38.56 Kb.
titreMarges : Haut 2,5 cm, Bas 1,5 cm, Gauche 2 cm, Droite 2 cm
date de publication20.02.2017
taille38.56 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > littérature > Documentos


Marges : Haut 2,5 cm, Bas 1,5 cm, Gauche 2 cm, Droite 2 cm

Image : Habillage = Haut et bas


WordArt (au choix)



guitare



Table des matières automatique – Uniquement niveaux 1 et 2


Table des matières

1Les différents éléments d’une guitare 4

1.1Guitare acoustique 4

1.2Guitare électrique 5

1.3Guitare électro-acoustique 5


Saut de page
Références et liens externes


Impératifs : Le document doit tenir sur six pages – Le style Normal doit être dupliqué en TexteCourant.

Attention : Pied de page différent sur première page ! Mettez-le avant de mettre le texte en forme pour qu’il soit intégral sur tout le texte




Le texte « La guitare… » débute sur une nouvelle page



Hyperlien sur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Plectre

TexteCourant (création – basé sur Normal) : Garamond, Taille 11 ; Justifié ; Paragraphe Espacement après 6 pt
L


Lettrine
a guitare est un instrument à cordes pincées joué avec les doigts ou avec un plectre (ou médiator). La guitare est un instrument dont la popularité, déjà établie aux siècles derniers, s’est accentuée avec la diffusion internationale des musiques anglo-saxonnes au XXe siècle (jazz, blues, pop, rock). La guitare est utilisée dans la bossa nova, la musique classique, le country, certaines musiques traditionnelles latines ou celtiques. Avec le piano et le violon, c’est probablement l’instrument le plus diffusé au monde.

Il existe différents types de guitares (acoustique, électrique, électro-acoustique…), tous issus de la guitare classique, et qui partagent des caractéristiques et des techniques de jeu communes tout en apportant une richesse sonore propre à cette famille d’instruments. Certaines guitares possèdent une caisse de résonance qui amplifie la vibration des cordes. La hauteur des notes est modifiée par appui d’un doigt sur la corde jusqu’à ce qu’elle rentre en contact avec le manche de l’instrument, réduisant ainsi la longueur de la partie susceptible de vibrer. Plus la partie vibrante est courte, plus le son est aigu.

Par son encombrement réduit, son faible poids, sa richesse harmonique, son coût modique et son adaptation à de nombreux genres musicaux, elle est l’instrument favori de beaucoup pour l’accompagnement du chant. Comme elle permet de chanter en même temps qu’on en joue, elle est aussi prisée par beaucoup d'auteurs-compositeurs-interprètes contemporains, surtout à leurs débuts.


Titre1 : Verdana, 16, Gras, espacement avant 24pt après 12pt, Numération (au choix)
Les origines


Note
Les premières traces connues d’instruments similaires à la guitare remontent à 3000 av. J.-C. environ en Perse. Étymologiquement, le mot « guitare » est une combinaison de deux mots : Guit qui provient du sanskrit Sangîta [réf. nécessaire] signifiant « musique », et la seconde partie târ, purement persan et qui signifie « corde ». Le sanskrit était initialement une langue des Aryens, habitants de l’Iran et du Nord-Ouest de l’Inde. Malgré des sonorités proches, le mot « guitare » n’est pas dérivé du mot sitar, qui désigne un instrument à cordes, mais est peut-être passé par le mot grec kithara κιθάρα, et de façon presque certaine par l’arabe qîtâra, puis l’espagnol guitarra.


Note
Dans le dictionnaire Escudier (1854)1, il est écrit à « Guitare » (p. 289) : (…) « On ne sait rien de certain sur l'origine de cet instrument. On pense généralement qu'il est aussi ancien que la harpe (renvoi au mot), et que les Maures l'ont apporté en Espagne, (Cf.ci-dessous) d'où il s'est ensuite répandu en Portugal et en Italie. Du temps de Louis XIV, il était fort à la mode en France ; mais la vogue qu'il eut fut de courte durée, et après avoir brillé d'un éclat tout nouveau, il y a quelques années, sous les doigts d'artistes forts habiles, il est aujourd'hui presque complètement abandonné comme le plus ingrat et le plus monotone des instruments ».


Texte sur 2 colonnes, largeur identique

Saut de colonne à provoquer sur « Quant… » (onglet Mise en page>Sauts de pages)

Pied de page : Numéro du poste – Nom et prénom (à gauche) - Numéro de page / Nombre de page (à droite)
Quant à l'origine du mot, le dictionnaire d'Alain Rey2 indique à propos de ce nom : « Est emprunté au XIIIe siècle (1275-1280 quitarre), à l'espagnol guitarra morisca (guitare moreshe en français, 1349) (…) Le mot espagnol remonte au grec kithara (cf. cithare) peut-être par l'intermédiaire de l'arabe kittàra. Le rapport avec le persan sih tar « trois cordes », nom d'instrument, et des mots apparentés (égyptien, chaldéen), n'est pas clair. Le nombre de cordes variant (sept en Grèce), plusieurs instruments sont désignés par ce nom. L'espagnol médiéval connaît la guitarra latina, proche de notre guitare actuelle, et la moresca à trois cordes proche du luth et de forme ovoïde. ».

Ce sont les Maures qui apportèrent les premières guitares en Europe, en Espagne au Xe siècle. La forme moderne est apparue dans ce pays, après différentes évolutions des guitares latines et mauresques, sans doute en passant par la vihuela. Bien que voisine du luth, elle constitue une famille différente et leurs évolutions sont distinctes.

La Joueuse de guitare de Jan Vermeer van Delft (avant 1670). La guiterne était un instrument populaire durant le XIVe siècle. Elle est restée en usage jusqu’à la moitié du XVIIe siècle. La guiterne était jouée avec un plectre, avait un corps plat, le corps et le manche étaient construits d’une même pièce de bois et avait habituellement quatre cordes simples. Pour le guitariste espagnol Paco de Lucía, l’inventeur de la guitare telle qu’on la connaît s’appelle Zyryab. Né à Bagdad, il a vécu à la fin du VIIIe siècle à la cour de Cordoue. Il a ajouté une cinquième corde au Oud (le luth arabe) et a fondé une école de musique qui eut une influence considérable sur la musique arabo-andalouse.


Une Tab (entre Terme et description) puis un Retrait de 1è ligne de 2 cm.

Terme : En gras ; Trier par ordre alphanumérique sur les Textes.
C’est le luthier espagnol Antonio de Torres, en 1874, qui donna à la guitare la forme et les dimensions de la guitare classique actuelle. De nombreuses déclinaisons ont été créées au XXe siècle (folk, jazz, électrique) à partir de cette guitare Torres.

1Les différents éléments d’une guitare


Les principaux éléments d’une guitare classique sont les suivants :

Corde : Le cordage (l'ensemble des cordes) est la partie de la guitare qui détermine les notes : mises en mouvement par le musicien par frottement, par pincement ou par percussion, les cordes vibrent et la guitare produit une onde sonore, d'autant plus aiguë que la corde est fine et tendue, et que la longueur vibrante de la corde est courte. […]

Corps : C’est une partie fondamentale en ce qui concerne l’émission des sons et qui, par conséquent, conditionne en grande partie la qualité de l’instrument. […]

Fond : Comme la table, il est obtenu au moyen de deux moitiés symétriques en palissandre ou en acajou ou d'autres bois, souvent reliées au centre par un filet de marqueterie. Le bois utilisé influe sur les sonorités produites, en particulier en fonction de sa dureté et de son élasticité.

Manche : Le manche est une pièce essentielle, puisqu’il sert au guitariste à déterminer quelles notes il va jouer, et de quelle manière (et parfois à les jouer directement, grâce à des techniques comme le legato). […]

Tête : Située, comme son nom l’indique, à l’extrémité du manche, c’est sur elle que viennent s’attacher les six cordes (en nylon ou en métal). […]

Touche : La touche, fine planche de bois dur – souvent en ébène, en palissandre ou en érable – fixée sur le manche, ou pouvant être partie intégrante de celui-ci dans le cas d’un manche en érable sans touche rapportée (procédé utilisé notamment par Fender) est la partie sur laquelle le guitariste pose les doigts de sa « main gauche » pour modifier la hauteur des sons produits par les cordes. […]


Texte qui suit sur Nouvelle page



Paragraphes Retrait droite 5 cm (ce qui permet de placer les images) – Choix libre de placement (affichage du quadrillage pour les placer finement)
Les différents types de guitares

1.1Guitare acoustique


La guitare acoustique possède une caisse de résonance servant à amplifier les vibrations des cordes, ce qui la distingue de la guitare électrique dite solid body au corps plein et à l'amplification électrique.d:\z_bureautiq\bureautiq\s54styles\00slexec-02guitare\fichiers\classique.jpg

1.1.1Guitare classique


La guitare classique est une guitare acoustique. Elle est légère, au manche large et plat possède douze cases hors table. Les cordes sont en nylon pour les plus aiguës (Sol, Si, Mi), avec une âme com posée de multiples fibres de nylon entourée de bronze pour les trois plus graves (Mi, La, Ré). Les barrages ou pièces de renfort internes de la table d'harmonie sont en éventail.

1.1.2Guitare folk


La guitare folk est aussi une guitare acoustique, plus massive, aux six cordes métalliques. Les deux plus fines sont simplement en acier, les quatre plus grosses ont une âme d'acier entourée d'un fil de bronze. La touche du manche est légèrement bombée et présente généralement quatorze cases hors table. Les barrages sont en X. d:\z_bureautiq\bureautiq\s54styles\00slexec-02guitare\fichiers\folk.jpg

Le terme semble s'être répandu en français dans les années 1970. Dans d'autres pays également, le terme a été étendu à la musique folklorique et traditionnelle. Il y a trois sortes de guitare folk : les dreadnoughts, avec un corps aux formes assez carrés, les jumbos, avec un corps aux formes nettement plus rondes et les auditoriums qui est un compromis des deux autres.

1.2Guitare électrique


La guitare électrique est un type de guitare pourvue d'un corps le plus souvent plein (solid body) et qui produit des sons via des microphones captant et transformant les vibrations des cordes en signal électrique. Ce signal peut ensuite être modifié par divers accessoires comme des pédales d'effets avant d'être amplifié et converti en signal sonore par un amplificateur de guitare, ce qui augmente significativement la puissance et la richesse de l'instrument.d:\z_bureautiq\bureautiq\s54styles\00slexec-02guitare\fichiers\electrique.jpg

Contrairement à la majorité des instruments à cordes, la guitare électrique ne doit pas sa sonorité uniquement à ses caractéristiques acoustiques – même si elles demeurent importantes pour la qualité globale du timbre. Grâce aux microphones de cet instrument électromécanique, on a vu se développer un nouvel art de la lutherie amenant des formes de guitare originales voire excentriques. D'ailleurs, en théorie, une guitare au corps le plus réduit possible aura un excellent sustain.

La guitare électrique est massivement utilisée dans des styles musicaux très divers, les plus représentatifs étant le rock, le heavy metal, le blues et le jazz.d:\z_bureautiq\bureautiq\s54styles\00slexec-02guitare\fichiers\electro.jpg

1.3Guitare électro-acoustique


Une guitare électro-acoustique est une guitare acoustique à laquelle on a implanté un ou plusieurs micros, dans le but de pouvoir l’amplifier ou l’enregistrer dans les meilleures conditions. En règle générale, elle est soumise aux mêmes contraintes acoustiques qu’une guitare électrique.


Puces
(au choix)
Les bois […]

  • Longueur et qualité des cordes […]

  • Précision des assemblages et des pièces […]

Mais en plus elle est contrainte aux règles acoustiques des guitares du même nom.

  • Résonance de la caisse […]

  • Dureté du vernis […]

Le but recherché est avant tout d’éviter l’effet Larsen qui se produit lorsque l’on utilise un micro de chant pour amplifier une guitare acoustique.


Tableau 4 colonnes -- Format automatique (simple ou autre) – Tri sur les noms – Centré sur la page -- Ajusté sur les contenus
Comparaison de prix

Marque

Modèle

Prix 2012 TTC

Prix 2013 TTC

Cort

Earth 100

227

251

Cort

MR 710 F

317

349

Cuenca

Cuenca 10

299

322

Fender

Sonoran Sce

258

275

Guild

GAD-50

737




Ibanez

AW-40

293




Ibanez

AW-15

222




Lag

100-TD

230

279

Takamine

EG 523 SC

621

651

Takamine

TAN10C

1105





Saut de section page suivante (onglet Mise en page)



Mode paysage pour cette page.

Graphique produit sur Tableur et inséré en tant qu’image dans le document




1 Les Frères Escudier, Dictionnaire de Musique, Michel-Levy, Frères, Libraires-éditeurs, 1854, 302 pages

2 Sous la Direction d'Alain Rey, Dictionnaire historique de la langue française en trois volumes, format réduit, Le Robert, 2000.

similaire:

Marges : Haut 2,5 cm, Bas 1,5 cm, Gauche 2 cm, Droite 2 cm icon1907-1985 «Les toreros» Gouache sur papier signée en bas au centre. 44 X 62 cm
«Nu debout et visages» Dessin au fusain sur papier signé en bas à droite. 98 X 63 cm

Marges : Haut 2,5 cm, Bas 1,5 cm, Gauche 2 cm, Droite 2 cm iconGouache sur papier signé en bas à gauche

Marges : Haut 2,5 cm, Bas 1,5 cm, Gauche 2 cm, Droite 2 cm icon"les sous bois", aquarelle signée en bas à droite, 37X48cm

Marges : Haut 2,5 cm, Bas 1,5 cm, Gauche 2 cm, Droite 2 cm icon3 Jeune femme à sa toilette Eau-forte signée en bas à gauche illisible...

Marges : Haut 2,5 cm, Bas 1,5 cm, Gauche 2 cm, Droite 2 cm icon2 Marcel gromaire (1892-1971) Nu, 1956. Encre de chine sur papier....

Marges : Haut 2,5 cm, Bas 1,5 cm, Gauche 2 cm, Droite 2 cm icon• Recherche sur l’image tactile avec le Centre Amandine
«Je compte» : Ce livre aide à apprendre à compter de 1 à 5 grâce à des perles mobiles sur une ficelle, le nombre de perles augmentant...

Marges : Haut 2,5 cm, Bas 1,5 cm, Gauche 2 cm, Droite 2 cm iconRapport des marges pratiquées p. 61

Marges : Haut 2,5 cm, Bas 1,5 cm, Gauche 2 cm, Droite 2 cm iconVu d'en haut

Marges : Haut 2,5 cm, Bas 1,5 cm, Gauche 2 cm, Droite 2 cm iconRÉsumé Haut du formulaire

Marges : Haut 2,5 cm, Bas 1,5 cm, Gauche 2 cm, Droite 2 cm iconLittérature Éditions xixe : 45 89
«de sauvetage» en daim. Très nombreuses restaurations notamment dans les marges, feuillets froissés, déchirures, feuillets manquants...







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com