2 Marcel gromaire (1892-1971) Nu, 1956. Encre de chine sur papier. Signé et daté en haut à droite. 25,6 X 33,5 cm 1 400 / 1 800 € 3







télécharger 389.33 Kb.
titre2 Marcel gromaire (1892-1971) Nu, 1956. Encre de chine sur papier. Signé et daté en haut à droite. 25,6 X 33,5 cm 1 400 / 1 800 € 3
page7/8
date de publication19.10.2016
taille389.33 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8

254

Claude FOURNET

Jardin Masséna, 1984.

Tirage argentique. Tirage unique.

39 x 29 cm (à vue) 200/300 €

Pendant vingt ans le jardin Masséna qui entourait le musée et le Pavillon où j’habitais ont été le lieu de fêtes, après les vernissages. Il fut souvent photographié. J’apparais, dans le pavillon Noir (le pavillon Blanc était au Caire où j’allais rejoindre Bernard Guillot quand j’organisais la biennale d’Alexandrie) presque en transparence. J’ai la vocation d’un fantôme dans la plupart de mes photos.

255

Bernard GUILLOT (né en 1950)

Portrait, le Caire, 1978.

Tirage argentique.

25 x 25 cm 300 / 400 €

256

Bernard GUILLOT (né en 1950)

Autoportrait dans le jardin Masséna, circa 1980.

Tirage argentique.

40,5 x 30 cm 300 / 400 €

À partir de 1975, Bernard Guillot fait le diable à Nice. C’était un ami. Il photographia les labyrinthes du

Pavillon Noir. Une exposition de ses clichés a été récemment organisée (Galerie Patissier) et un livre devait suivre, après le « Pavillon blanc » et « Pour un adam hivernal » que nous avons fait ensemble en 1995.

257

Bernard GUILLOT (né en 1950)

Autoportrait à la villa Maeterlinck, 1976.

Tirage argentique.

26,8 x 26,5 cm (à vue) 300 / 400 €

Les presque ruines de la villa Maeterlinck, à la sortie de Nice, furent convoitées longtemps. On y accédait par la basse corniche et c’était aussi un lieu de baignade. Je proposais au Maire de Nice, que cela devint le lieu du Musée d’Art Moderne. C’est aujourd’hui un ensemble hôtelier de très grand luxe.

258

Louis JAMMES (né en 1958)

Sans titre, 1986.

Photo témoin sur papier.

Gravé à la pointe sèche, signée et datée en bas à droite.

7,5 x 10 cm 150 / 200 €

Louis Jammes a poursuivi dans les années 80 un travail photographique représenté par Yvon Lambert avec des clichés rehaussés de dessins. Celui -là est issu d’une série d’oeuvres présentées dans les musées de Nice lors de l’exposition “Peindre et photographie” qui réunit plusieurs artistes dont Boltanski, Mesnager, Raushenberg. catalogue 1985).

259

Helmut NEWTON (1920-2004)

Tirage avant la lettre de l’affiche de l’exposition de 1984 au Musée de Nice,

signée et datée 6/7/84 en bas à droite.

43 x 31 cm 300 / 400 €

Je ne resiste pas à transcrire la dédicace, excessive bien sûr, mais qui me fit plaisir, d’Helmut Newton,: “Pour Cl. Fournet, le conservateur le plus charmant , le plus adorable et le plus généreux, qui m’a laissé faire vivre mes filles à côté des plus belles choses de son musée. Je n’oublie pas qu’à l’inauguration du Musée d’Art oriental, il reçut à peine une invitation. J’étais devenu un chercheur et on oublia mon affectation à la Direction des Musées de France et au Louvre.

260

Christian JACCARD (né en 1939)

Le Pier, New-York.

Exemplaire N°50, signé par Christian Jaccard et Claude Fournier.

Edition de Beaune, 1975. 600 / 800 €

J’ai réalisé très peu de livres d’auteurs avec lithographies ou gravures. mais les livres mangés par des escargots (Gilli) ou trempés dans des pigments comme ce travail de Christian Jaccard. Il y eut une exposition de Jaccard, l’une aux Sables d’Olonne, l’autre à Nice, une troisième projetée à Chambéry où je dirigeais les musées et qui n’eut pas lieu parce que j’étais parti en claquant la porte à la municipalité. Voilà la trajectoire difficile d’une amitié qui dure depuis plus de trente ans ont fait ma joie.

261

Gaston CHAISSAC (1910-1964)

Poèmes de Norbert Luc, édition du Point d’Être, 1976, illustré de 5 dessins

reproduits de Gaston Chaissac. Exemplaire n°009 sur vélin d’Arch

300 / 400 €

Edité après la mort de Norbert Luc, lors de l’exposition « Gaston Chaissac » qui fut la première manifestation à mon arrivée à Nice. Une vraie amitié me lia à Camille Chaissac, la veuve du peintre, mort en1964. Conservateur de l’Abbaye Sainte Croix des Sables d’Olonne, j’eus à initier une politique d’art contemporain qui mit ce petit musée, dès 1972, à l’avant-garde de quelques institutions qui montraient des artistes, souvent singuliers, peu ou pas reconnus. En même temps que l’art contemporain des poètes, des musiciens (comme Scott Ross) pour des séjours plus ou moins longs (mais avec une petite bourse octroyée par la Maire) et qui aboutissaient chaque année à un festival d’Art et de Musique autour du musée. S’y retrouvèrent, grâce à Jacques Merlet, des musiciens

comme William Christie, les Kuijken, et des comédiens comme Stuart Seide, (Troïlus et Cressida). Je repris tout ceci à mon arrivée à Nice, où eurent lieu également des Festivals de musique balinaise et de musique indienne, reliées à des expositions. Jusqu’à ce que les spectacles subvertissent les Musées. J’abandonnais.

Pourtant, un chapitre reste à écrire sur Gaston Chaissac aux Sables d’Olonne. Il avait été montré par le fondateur du Musée, Pierre Chaigneau, que j’allais appeller quinze ans plus tard pour diriger le Musée d’Art moderne et l’Art contemporain de Nice. J’eus alors le privilège de constituer la première collection d’oeuvres de Gaston Chaissac au Musée de l’Abbaye Sainte croix, et de retrouver des oeuvres de lui dans la donation Anatole et Renée Jakowsky au Musée International d’Art Naïf de Nice.

262

Pierre Verger (1902-1996)

« Bahia » 1950

Affiche avant la lettre avec dédicace à Claude Fournet.

Dédicace à C. F., le 4.VII.84

Circa 1980.

32 x 32 cm 300 / 500 €

Exposition : Pierre Verger, Direction des musées de Nice. Catalogue Nice, Vence, Bahia (Carnaval Cent, 1984).

263

Pierre Verger (1902-1996)

« Bahia »

Tirage argentique. Circa 1970 - 1980

29 x 38 cm 400 / 600 €

Catalogue Nice, Vence, Bahia (Carnaval Cent, 1984).

Pendant un voyage au Brésil pour les Musées de Nice, je rencontrais Pierre Verger à Bahia. Il vivait très en retrait. J’assistais inquiet à un rituel syncrétique de condomblé où l’ethnologue officiait.

Pierre Verger semblait avoir coupé les ponts avec l’Europe. Je le convainquis d’exposer ses photographies à Nice. Il y vint. Il y rencontra un haut fonctionnaire de l’UNESCO qui organisa d’autres expositions. Il est aujourd’hui considéré comme un des témoins majeurs des sociétés afrobrésiliennes.

264

YANTRA XXème siècle. Rajasthan

Technique mixte sur étoffe.

70 x 32 cm (à vue) 200 / 300 €

Représentation de la création de l’univers avec les sphères d’énergie. Evolution d’une source unique, évoquant la transcendance. Des spéculations astronomiques et astrologiques y sont associées.

265

YANTRA XXème siècle. Rajasthan

Calendrier divinatoire

Technique mixte sur étoffe.

40,5 x 26 cm (à vue) 200 / 300 €

Rapporté du Rajasthan dans les années 70.

La visualisation que permettent les Yantras d’un principe philosophique ou religieux sont à relier à des pratiques qui mettent le méditant dans état cosmogonique. Il ne s’agit pas d’atteindre une vérité ou une réalité mais de réaliser un état de contemplation sur plusieurs plans et de les confondre en se les appropriant, puis, dans un mouvement contraire, en s’en abstrayant.

266

Masque « Gélédé » en bois polychrome de bleu et de jaune.

Coiffure en Crète.

Peuple Yorouba – Nigeria

H : 30 cm L : 20 cm P : 20 cm 700 / 800 €

Jean Laude a identifié ce masque pendant l’organisation que je fis avec lui d’une exposition

à l’Abbaye Sainte Croix des Sables d’Olonne du fonds de l’amiral Lafargue qui

comportait des statues reliquaires Batéké et Bakongo. Ce masque ne fût pas présenté dans

l’exposition Kongo. Il est avec un masque Punu que je possède, avec un masque Gueré

qui fut ma première acquisition africaine après la statuette Bambara, les trois oeuvres qui

m’accompagnèrent pendant mes errances. Aujourd’hui la collection comporte une quarantaine

de pièces.

267

Photographie représentant deux personnages en costume arabe.

Tirage d’époque sur papier albuminé.

Tanger – Maroc - XIXe siècle

20 x 17 cm à vue 800 / 1 000 €

J’avais commencé à collectionner la photographie du XIXe siècle, des clichés d’Afrique du Nord mais encore des photographies colorées du Japon (voir n°68 ). Puis, il y eut l’organisation d’une importante exposition dans les anciens thermes d’Evian, au moment du G8 de 2003. Je venais de quitter la Direction des Musées de Chambéry et je vivais au bord du lac Léman. Grâce aux collections de Micha et Michèle Auer, j’introduisis dans l’exposition de nombreuses images du XIXe siècle. Un catalogue de la Réunion des Musées Nationaux témoigne de cette aventure étrange où participèrent une vingtaine de musées français.

Plus tard, j’ai appris que le titre de l’exposition, « paysages et imageries du sentiment romantique, un autre monde », avait inquiété les Américains.

268

Terre cuite représentant un visage.

(fragment)

Afrique de l’Ouest.

H : 20 cm L : 13 cm P : 10 cm 500 / 600 €

269

Groupe de quatre bâtons à filer, à poignées quadrangulaires décorées et

creusées. Maroc.

H : 80 cm L : 3 cm P : 3 cm 500 /700 € les quatre.

On les trouvait à Rabat, vers 1960, dans des magasins qui n’étaient ni des antiquaires, ni des brocanteurs. Bâtons à filer, ceintures de mariage, plats à Tagines que l’on retrouve aujourd’hui chez les collectionneurs. Chaque bâton comporte une tête où se filait la laine, ornée d’une grande variété de motifs pouvant évoquer des aspects ethniques du Maroc et souvent des éléments architecturaux..

270

Tête en bois polychrome acquise à Bombay en 1969.

H : 18 cm L : 12 cm P : 12 cm 400 / 500 €

Lors de mon premier voyage en Inde, à Bombay, puis à Dehli, jusqu’à Calcutta et à Puri, il eut la découverte de Bénares où je suis retourné plusieurs fois. J’y ai terminé « Periplum », mon premier roman. L’Inde est le vrai décor de « L’autre Ambassadeur », roman qui se situe entre l’Inde et la Chine. J’y étais encore, récemment, après une dizaine de voyages. Le peu que j’ai appris de la condition humaine est indien. Un livre paraîtra prochainement qui en tentera le témoignage..

271

Statue d’homme debout.

Bois dur, à patine sombre.

Peuple Dogon – Mali

(Bouchage, restauration à la tête).

H : 57 cm L : 20 cm P : 20 cm

2 000 / 3 000 ?

Cette importante statue d’ancêtre, rapportée en Europe dans les années

trente, épouse la courbure du tronc d’arbre où elle a été sculptée. Elle ne

comporte pas de bras. La force qui en émane, sa verticalité, son hiératisme

en font un bon exemple d’une statue d’ancêtre Dogon.

272

Boule de justice constituée d’un crâne de singe inséré dans une armature de

rotin tressé, et dans une gangue de résine.

Peuple Vili – Congo

H : 22 cm L : 20 cm P : 17 cm 600 / 800 €

Rapporté avant 1960

273

Trois échelles votives en bois.

Patine sacrificielle.

Pré Dogon - Peuple Tellem – Mali

H : 28 cm L : 2 cm P : 2 cm

H : 39 cm L : 3 cm P : 3 cm

H : 33 cm L : 4 cm P : 3 cm 500 /600 € les trois

Les échelles Dogon sont souvent des « gris-gris » qui imitent les grandes échelles, (à degrés ou à marches, pour pénétrer dans les greniers en empêchant les rongeurs). Ils peuvent ressembler à des bâtons de sourcier. Ils participent aux rituels et sont enduits de terre, de cire…

Les trois bâtons anciens, de petites dimensions sont rares.

274

Personnage « Colon » debout, coiffé d’un chapeau rond.

Teinté rouge et noir.

Peuple Baoulé – Côte d’ivoire.

H : 37 cm L : 10 cm P : 10 cm 500 / 600 €

Provenance : galerie Nahon, Vence

Statuettes qui empruntent, pendant la colonisation, les signes de pouvoir de l’homme blanc. Içi, le chapeau melon. Un art qui n’exclut pas la plaisanterie ou le portrait charge, très loin des fétiches traditionnels.

275

Personnage « Colon », debout, les mains dans le dos.

Peinture jaune et bleue.

Côte d’ivoire.

H : 35 cm L : 10 cm P : 10 cm 400 / 500 €

Provenance : Galerie Nahon, Vence

Les trois statuettes sont les seules acquisitions que j’ai pu faire à titre personnel à la galerie Nahon pendant que je constituais les collections du Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain de Nice. Ce sont des ?uvres d’art populaires récentes et sans prétention. J’avais remarqué très tôt une vraie collection de statuettes très proches, plus archaïaque que possédait Anatole Jacowsky. J’eus le privilège de conclure la donation à la ville de Nice (plus d’un millier de tableaux, d’objets et de sculptures diverses) et de construire le Musée d’Art Naïf International.

276

Colon habillé de gris.

Baoulé – Côte d’Ivoire

H : 39 cm L : 8 cm P : 8 cm 400 / 500 €

Provenance : Galerie Nahon, Vence

277

Colon lisant un livre.

Baoulé – Côte d’Ivoire

H : 28 cm L : 8 cm P : 8 cm 400 / 500 €

Provenance : Galerie Nahan, Vence

278

Fétiche masculin debout, l’abdomen creusé d’une cavité reliquaire rectangulaire.

Visage scarifié d’incisions verticales. Bois dur à patine brune.

Peuple Teké – Congo - Début XXe siècle.

(accidents)

H : 38 cm L : 10 cm P : 10 cm 600 / 800 €

La statuette n’a pas été chargée. Son Knonsi (orifice avec charge magique) est intact. Cependant la statuette est ancienne, rapportée dans les années vingt. Arrivant aux Sables d’Olonne, je trouvais une collection de Bakongo et de Batéké, rapportée par l’Amiral Lafargue et donnée à la ville des Sables. Avec l’aide de Jean Laude, j’étudiais la collection et un catalogue fut publié (un des premiers « cahier de l’Abbaye Ste Croix », que je fondais et qui en sont aujourd’hui à près de 150 numéros. Très longtemps, je passais pour un spécialiste des arts Batéké et Bakongo…

279

Asie centrale

Fragment de fresque, contrecollée sur toile représentant une tête d’ascète.

Epoque indéterminée

13 x 13 cm 600 / 700 €

A chaque voyage en Asie, d’abord au Japon, puis en Chine, à Taïwan et en Corée, presque chaque année entre 1975 et 1995 pour y organiser des expositions d’art moderne à partir des collections de musées français. Je m’arrêtais au retour, à l’Hôtel Oriental de Bangkok, le plus extraordinaire des anciens palais, comparable au Peninsula à Hongkong, ou à l’Hôtel Imperial de Tokyo. Avant de gagner Delhi ou Katmandou où j’allais écrire.

280

Chine XIXe siècle

« Sans titre »

Calligraphie, encre de chine sur papier. Signé.

Rapporté de Kyoto en 1982

90 x 30 cm 300 / 500 €

281

Japon – XIXe ou début XXe siècle

« Scène de personnages »

Encre de chine sur papier de riz. Acquis au Japon en 1982.

28 x 39 cm 200 / 300 €

C’est une des feuilles d’un album trouvé à Kyoto lors d’un voyage japonais. Dessins d’apprentissage avec la tradition de l’encre et du pinceau, venant du continent, et utilisé dans les écoles d’art au Japon. Il témoigne d’une tradition toujours vivante qui relie les arts chinois et japonais.
1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

2 Marcel gromaire (1892-1971) Nu, 1956. Encre de chine sur papier. Signé et daté en haut à droite. 25,6 X 33,5 cm 1 400 / 1 800 € 3 icon1907-1985 «Les toreros» Gouache sur papier signée en bas au centre. 44 X 62 cm
«Nu debout et visages» Dessin au fusain sur papier signé en bas à droite. 98 X 63 cm

2 Marcel gromaire (1892-1971) Nu, 1956. Encre de chine sur papier. Signé et daté en haut à droite. 25,6 X 33,5 cm 1 400 / 1 800 € 3 iconGouache sur papier signé en bas à gauche

2 Marcel gromaire (1892-1971) Nu, 1956. Encre de chine sur papier. Signé et daté en haut à droite. 25,6 X 33,5 cm 1 400 / 1 800 € 3 iconE «Portrait de Jeune Fille» Pastel sur papier, porte une signature...
«Portrait de Jeune Fille» Pastel sur papier, porte une signature : Blanche et titré Louise 48,5cm de diamètre/56 cm avec cadre (cadre...

2 Marcel gromaire (1892-1971) Nu, 1956. Encre de chine sur papier. Signé et daté en haut à droite. 25,6 X 33,5 cm 1 400 / 1 800 € 3 iconMarges : Haut 2,5 cm, Bas 1,5 cm, Gauche 2 cm, Droite 2 cm
«guitare» n’est pas dérivé du mot sitar, qui désigne un instrument à cordes, mais est peut-être passé par le mot grec kithara κιθάρα,...

2 Marcel gromaire (1892-1971) Nu, 1956. Encre de chine sur papier. Signé et daté en haut à droite. 25,6 X 33,5 cm 1 400 / 1 800 € 3 icon• Recherche sur l’image tactile avec le Centre Amandine
«Je compte» : Ce livre aide à apprendre à compter de 1 à 5 grâce à des perles mobiles sur une ficelle, le nombre de perles augmentant...

2 Marcel gromaire (1892-1971) Nu, 1956. Encre de chine sur papier. Signé et daté en haut à droite. 25,6 X 33,5 cm 1 400 / 1 800 € 3 iconL'atelier Lithographie en couleur sur papier

2 Marcel gromaire (1892-1971) Nu, 1956. Encre de chine sur papier. Signé et daté en haut à droite. 25,6 X 33,5 cm 1 400 / 1 800 € 3 iconVente de cartes postales – affiches – photographies
«CÉLÉbrités contemporaines» 3 albums oblongs incomplets (environ 800 images sur 1500 au total, certaines non collées) 1ère collection...

2 Marcel gromaire (1892-1971) Nu, 1956. Encre de chine sur papier. Signé et daté en haut à droite. 25,6 X 33,5 cm 1 400 / 1 800 € 3 iconDirection artistique Morin St Georges/Colantini
«Coulée d’Encre» joué sur les planches du théâtre de Fos sur Mer. Elles ont fait naître, un projet devenu réalisation, une Fresque...

2 Marcel gromaire (1892-1971) Nu, 1956. Encre de chine sur papier. Signé et daté en haut à droite. 25,6 X 33,5 cm 1 400 / 1 800 € 3 iconGalerie Catherine Putman œuvres sur papier · works on paper

2 Marcel gromaire (1892-1971) Nu, 1956. Encre de chine sur papier. Signé et daté en haut à droite. 25,6 X 33,5 cm 1 400 / 1 800 € 3 iconGalerie Catherine Putman œuvres sur papier · works on paper







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com