The peninsula paris – restauration, renovation et innovation







télécharger 38.78 Kb.
titreThe peninsula paris – restauration, renovation et innovation
date de publication20.02.2017
taille38.78 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > droit > Documentos




24 Juin 2014
THE PENINSULA PARIS – RESTAURATION, RENOVATION ET INNOVATION
En faisant appel à des experts reconnus de la restauration en France, l’enseigne The Peninsula Hotels marie en toute harmonie tradition, innovation et savoir-faire dans son dernier établissement

L’enseigne The Peninsula Hotels fait une entrée remarquée en Europe avec l’ouverture de l’hôtel The Peninsula Paris. Elle introduit de nouveaux standards sans précédent en matière de conception, de luxe et de confort, faisant un remarquable honneur au savoir-faire et à l’art de vivre à la française. Cette combinaison du passé et du présent, permet de restituer un pan très spécial du patrimoine parisien.
Le bâtiment centenaire, de style classique, a été méticuleusement restauré et modernisé pour donner naissance au tout dernier exemple de l’excellence du groupe Peninsula, en partenariat avec un éventail d’artisans et d’experts français de renom, rompus à la restauration et à la décoration intérieure.
La restauration du bâtiment, en vue de lui restituer son lustre d’antan, a été le fruit de six années de travail alliant amour, maîtrise de la technique et de l’ingénierie, grâce au savoir-faire de

THE PENINSULA PARIS – RESTAURATION, RENOVATION ET INNOVATION - 2
quelques-uns des maîtres-artisans français les plus réputés de l’hexagone. Dès l’origine du projet, l’objectif était de marier l’âme et le corps de ce bâtiment historique haussmannien en un édifice moderne. Un défi qui aura été relevé en préservant l’esprit de ce lieu d’exception tout en respectant chaque élément et matériau, en respectant l’intégrité architecturale du bâtiment d’origine restauré et préservé, pour le doter des équipements, des technologies et des attributs propres à un hôtel du XXIe siècle.

L’hôtel The Peninsula Paris se situe dans un immeuble de style classique français de la fin du XIXe siècle qui a ouvert comme hôtel pour la première fois en 1908. A la suite de l’occupation de Paris, cet hôtel a abrité le siège de l’UNESCO en 1946 et, en 1958, il est devenu le Centre international de conférences du Ministère français des Affaires étrangères et a accueilli de grands événements jusqu’en 2009.
Pendant ces années comme haut-lieu de conférences gouvernementales, son intérieur a été entièrement réaménagé en bureaux à cloisons sèches et en salles de réunion, la glorieuse façade et les solins de toiture en zinc sombrant dans un état de vétusté. Les moulages et les caractéristiques architecturales d’origine masquées par les contre-cloisons et les faux-plafonds, ont été découverts, puis restaurés pour retrouver leur splendeur d’antan.

THE PENINSULA PARIS – RESTAURATION, RENOVATION ET INNOVATION - 3
Le bâtiment a été soigneusement restauré par des équipes de maîtres-artisans français dans le respect des techniques traditionnelles séculaires, la conception des espaces intérieurs ayant été confiée à l’équipe interne du groupe Peninsula en partenariat avec Henry Leung (Chhada Siembieda Leung Ltd) et la restauration architecturale du rez-de-chaussée placée sous l’égide de Richard Martinet du cabinet d’architecture et de décoration intérieure Affine.
D’ordinaire, la restauration à une telle échelle d’un lieu chargé d’histoire est beaucoup moins courante de nos jours pour des raisons budgétaires. L’envergure même et la maîtrise du détail dans la métamorphose de l’hôtel The Peninsula Paris en sont d’autant plus exceptionnelles. À l’instar du monde de la haute couture, par opposition au prêt-à-porter, ce renouveau est l’apanage d’un cercle restreint de quelques maîtres-artisans de renom, tous déterminés à préserver l’âme de l’édifice initial.
Alors que la construction du bâtiment historique n’a nécessité que deux ans, de 1906 à 1908, quatre longues années auront été nécessaires pour sa restauration. Afin de préserver le patrimoine, l’authenticité et l’esprit du lieu, ainsi que les volumes généreux des salles et des espaces publics d’antan, des pièces originales tombées en désuétude depuis longtemps ou fortement détériorées ont été recréés après d’intenses recherches, et les décors de 1908 ont été réinstallés dans toute leur splendeur. En partenariat avec les principaux organismes de protection du patrimoine français, les marbres, stucs, mosaïques, revêtements de toits et de sols, sculptures sur bois, ouvrages en pierre, dorures à la feuille, peintures et une myriade d’autres éléments ont été préservés avec amour et restaurés à grand peine par quelques-unes des entreprises artisanales familiales les plus prisées de France, fondées depuis plusieurs générations, et davantage habituées à travailler à des projets touchant au patrimoine culturel, tels que le Louvre et le Château de Versailles.
Le bâtiment et les espaces intérieurs
La structure du bâtiment a nécessité des travaux techniques et d’ingénierie de grande envergure pour la reconstruction et le renforcement de l’ensemble de l’édifice, avec par ailleurs
THE PENINSULA PARIS – RESTAURATION, RENOVATION ET INNOVATION - 4
l’excavation de trois sous-sols et l’ajout d’installations techniques importantes, à la fois pour une mise en conformité aux normes du XXIe siècle et pour le rétablissement de la splendeur d’antan.
La façade a été livrée aux talents d’une vingtaine de maîtres artisans tailleurs de pierre de l’entreprise Degaine, spécialiste des monuments historiques, qui ont utilisé les pierres provenant de la même carrière à Saint-Leu-la-Forêt que celle du chantier de l’époque en 1908, afin de redonner vie aux fleurs, nœuds et rubans sculptés sur ses 10 000 m² de surface. Recouverte de poussières et de saletés accumulées au fil des décennies d’abandon, la façade a tout d’abord été nettoyée, puis les travaux de réparation ont été effectués dans la mesure du possible, certaines parties manquantes ayant été modelées à la main à partir de mortier à base de poudre de pierre. Lorsque les bas-reliefs étaient excessivement endommagés, la section complète a été remplacée par une nouvelle pierre entièrement retaillée à la main, en se fondant uniquement sur des photographies pour recréer le modèle original. Chaque cascade de fleurs a requis trois semaines de travail à un tailleur de pierre, la réalisation du moindre petit nœud nécessitant 12 heures.
Dans le même temps, les experts en restauration du bois de l’Atelier Fancelli – une petite entreprise familiale de 12 employés seulement, exerçant ses talents depuis trois générations – ont numéroté et démonté un à un chaque panneau de bois d’origine (soit 1000 au total, dont 370 et 130 pièces respectivement dans le Lobby et le Bar). Ces panneaux ont été poncés, réparés, restaurés ou reposés.



THE PENINSULA PARIS – RESTAURATION, RENOVATION ET INNOVATION - 5
Fondée en 1905, l’entreprise S.O.E. Stuc et Staff a restauré les plâtres et les moulages de plus de 100 chambres, des restaurants LiLi et Le Lobby, du Bar Kléber et du Salon Adam. Grâce aux travaux de recherche intensifs menés pour retrouver les coloris et les pigments d’origine, les zones d’accueil du public ont été restituées à leur état d’origine de 1908. SOE compte notamment parmi ses références le Louvre, l’Assemblée Nationale ou encore le Grand et le Petit Palais.
Les Ateliers Gohard, une autre entreprise familiale remontant à trois générations, spécialisée dans la dorure et la restauration qui ne compte que 15 employés, ont été chargés des réparations, de la dorure à la feuille et de la peinture décorative à la main, notamment dans le Lobby, les galeries, la rotonde, le bar Kléber et le Salon Adam, la tâche consistant à appliquer à la main 40 000 feuilles d’or de 8 cm2 chacune. Parmi leurs interventions précédentes des Ateliers Gohard à Paris figurent le dôme des Invalides et le Château de Versailles, et aux États-Unis, la Corcoran Gallery of Art de Washington, le Getty Museum de Los Angeles et la flamme de la Statue de la Liberté.
À une époque où les vitraux se déclinaient dans une profusion de couleurs, le concepteur du bâtiment d’origine a fait preuve d’innovation en mariant peinture et verre transparent et en jouant avec la texture même des verres employés. Forts d’une tradition familiale remontant au XIXsiècle, les Ateliers Duchemin, spécialistes du vitrail, ont restauré et remplacé les quatre panneaux de plafond en vitraux des petits salons (désormais transformés en boutiques) et créé un puits de lumière dans la Rotonde, en adaptant le design des panneaux du salon. Deux ans de travail auront été nécessaires pour la création de ce chef-d’œuvre intemporel.
Les deux tableaux suspendus au plafond du Lounge Kleber (lounge à cigare), qui représentent respectivement la musique, les sciences ainsi que la géographie, ont été restaurés par Cinzia Pasquali, qui a travaillé sur la restauration de peintures de Léonard de Vinci au Louvre, ainsi qu’au Château de Versailles. Les œuvres étaient recouvertes d’une peinture blanche; leur retrait et nettoyage ont demandé trois mois. Deux semaines ont ensuite été consacrées au décadrage des tableaux et six mois à leur restauration avec la remise en place in situ.
THE PENINSULA PARIS – RESTAURATION, RENOVATION ET INNOVATION - 6

Les arts décoratifs
L’équipe en charge de la décoration du Peninsula Paris a fait appel à un ensemble de décorateurs français de renom, spécialistes du patrimoine, afin de recréer la splendeur des décors intérieurs de l’hôtel.
Les soies et les brocards des suites de luxe portent la signature de la maison Prelle, une autre entreprise familiale fondée en 1752 à Lyon, spécialisée dans la conception de tissus Jacquard traditionnels, tissés à la main sur un métier datant de 1870 dont la production journalière varie entre 5 et 10 mètres. Pour la manufacture Prelle, l’enjeu était de marier les modèles traditionnels à une approche plus contemporaine. Ainsi, la soie sur mesure choisie par The Peninsula Paris a été tissée à la main tout en bénéficiant de l’ajout de matériaux ignifuges conformément aux normes de sécurité rigoureuses imposées par le groupe The Peninsula.
La soie a également été mise à l’honneur dans le restaurant LiLi avec des embrasses intégrées et quatre glands géants sur mesure de style oriental, signés Declercq Passementiers, une petite fabrique familiale de passementerie fondée en 1852, ayant fabriqué en 1870 les passementeries destinées à l’Opéra Garnier ainsi qu’à l’Hôtel de Ville de Paris. Les glands installés dans le

restaurant LiLi qui mesurent chacun 1,60 mètre, ont nécessité 600 heures/homme, 15
THE PENINSULA PARIS – RESTAURATION, RENOVATION ET INNOVATION - 7
kilogrammes de soie et 40 kilogrammes de fibres mouchetées et sont les plus grands jamais réalisés par l’entreprise.
Une autre entreprise familiale exclusive, Rémy Garnier, spécialisée dans la serrurerie et la ferronnerie d’art sur mesure (fondée à Paris en 1832), a été chargée d’une part de restaurer les pièces historiques du bâtiment d’origine, en ajoutant les éléments manquants aux endroits requis et d’autre part, de recréer les autres pièces dans le style Beaux-Arts en vogue au début des années 1900, tout en préservant pleinement l’authenticité des intérieurs chargés d’histoire. Ces pièces comprennent les grands cadres des miroirs, les poignées de portes, les boutons des armoires et des tiroirs, les trous de serrure et leurs caches, les ferrures à crémone et les cache-charnières.
Un palace résolument ancré dans le XXIe siècle
Bien que The Peninsula Paris incarne les spécificités artisanales de ces ateliers traditionnels avec leur savoir-faire séculaire, il reste aussi très fortement enraciné dans le monde moderne, avec des touches contemporaines qui contrebalancent le patrimoine historique de l’établissement. Alors que les architectes ont été tenus de ne pas modifier l’extérieur de l’édifice, l’intérieur a été reconfiguré et discrètement modernisé pour donner la vision d’un établissement dans l’air du temps.
Une partie des travaux de modernisation du bâtiment historique a consisté à creuser trois sous-sols afin d’obtenir des installations uniques garantissant le maintien de l’établissement à la pointe du progrès, notamment un spa, une piscine de 20 mètres, un centre de bien-être et un parking privé pouvant accueillir 57 véhicules avec un accès direct aux étages réservés à la clientèle, sans compter les zones d’arrière-cour étendues.
Les chambres et les suites du palace sont les plus personnalisées du monde car elles ont été conçues par l’équipe interne d’ingénieurs informaticiens du groupe The Peninsula, avec des tablettes numériques interactives de chevet et bureau personnalisées, préréglées dans l’une des
THE PENINSULA PARIS – RESTAURATION, RENOVATION ET INNOVATION - 8
11 langues disponibles ainsi qu’un contrôle intégral de toutes les fonctions de la chambre. Ces fonctions sont disponibles d’un simple clic permettant l’accès aux menus du restaurant, aux services et chaînes TV de l’hôtel. Les chambres proposent en outre des panneaux muraux à écran tactile à LED qui intègrent les options permettant d’accéder au service de valet box, de consulter la météo, de régler le chauffage et de paramétrer les options de langue et d'intimité.

La collection d’objets d’art de l’hôtel The Peninsula Paris apporte également une note contemporaine à ce bâtiment chargé d’histoire. Un lustre sur mesure composé d’une cascade de 800 « feuilles dansantes » en cristal – clin d’œil moderne aux platanes qui bordent l’avenue Kléber –, chaque feuille ayant été délicatement soufflée à la main et accrochée individuellement par les artistes de la cristallerie tchèque Lasvit, insufflent dès l’arrivée dans le hall d’entrée, un sentiment de luxe, tandis qu’une collection exclusive d’œuvres d’art contemporain spécialement sélectionnées par

Sabrina Fung Fine Art basée à Hong Kong, comprend deux installations majeures réalisées par
THE PENINSULA PARIS – RESTAURATION, RENOVATION ET INNOVATION - 9
les artistes de renommée internationale, Ben Jakober et Xavier Corberó, largement salué comme le plus grand sculpteur espagnol vivant, aux côtés d’œuvres d’artistes français et étrangers.
La signalétique d’accès au restaurant chinois LiLi constitue une première mondiale : le grand rideau en fibre optique à l’entrée du restaurant est un portrait sur toile nylon et tissu en filet, tissé dans la fibre optique pour générer un effet brillant fluide inédit. Cette œuvre remarquable est née de la vision combinée de Henry Leung, architecte d’intérieur de la société Chhada Siembieda Leung Limited basée à Hong Kong, de Vincent Pelligri, architecte de la société RMA à Paris, et de Jérôme Declercq de Declercq Passementiers, maître passementier et spécialiste des tissus. Ils ont confié la réalisation de leur concept au designer industriel, Clémentine Chambon, et au designer mode, Françoise Mamert, partenaires de Design Percept, fondée en 2004.
Poursuivant sa relation de longue date avec The Peninsula hotels, Bernardaud a conçu la porcelaine de L’Oiseau Blanc avec un motif sur mesure représentant l’avion signé Catherine Bergen, qui a également créé la porcelaine du restaurant français Gaddi’s à The Peninsula Hong Kong en 1994.
###

THE PENINSULA PARIS – RESTAURATION, RENOVATION ET INNOVATION - 10

Au sujet de Katara Hospitality :

Katara Hospitality est à la fois propriétaire, développeur et gérant hôtelier, basé au Qatar. Avec plus de quarante ans d’expérience dans le secteur, Katara Hospitality concrétise ses plans de développement en investissant dans des établissements incroyables au Qatar tout en enrichissant sa collection d’hôtels emblématiques dans des marchés clés à l’étranger. Katara Hospitality s’est fixé comme objectif d’être propriétaire et/ou de gérer 30 hôtels d’ici 2016 et 30 de plus au cours de la décennie suivante. Visant à devenir l’une des plus importantes sociétés d’hôtellerie dans le monde, l’entreprise soutient la vision économique à long terme du Qatar.

Katara Hospitality dispose aujourd’hui d’établissements sur trois continents, au Qatar, à Singapour, aux Maldives, en Suisse, en France, en Italie, en Egypte, au Maroc, en Gambie et aux Comores. Alors que Katara Hospitality s’associe avec certaines des enseignes les plus prestigieuses pour gérer ses hôtels, la société dispose également de ses propres marques opérationnelles : The Bürgenstock Selection et Merweb Hotels.
www.katarahospitality.com
À propos de The Hong Kong and Shanghai Hotels, Limited (HSH):

Constituée en 1866 et cotée à la Bourse d’Hong Kong (00045), The Hong Kong and Shanghai Hotels, Limited, est la société holding d’un groupe d’investissements spécialisé dans l’acquisition, le développement et la gestion d'hôtels de prestige et de propriétés commerciales et résidentielles en Asie, aux Etats-Unis et en Europe. Elle est également active dans l’industrie des Loisirs et du Tourisme, ainsi que dans la gestion de clubs et d’autres services. Le portefeuille de The Peninsula Hotels comprend les établissements de: Hong Kong, Shanghai, Pékin, Tokyo, New York, Chicago, Beverly Hills, Bangkok, Manille et Paris (dont l’ouverture est prevue pour le 1er août 2014). De plus, The Peninsula Hotels projette d’ouvrir prochainement à Londres et à Yangon. Le Groupe est également propriétaire des complexes de : The Repulse Bay, The Peak Tower, The Peak Tramways et The St. John’s Building à Hong Kong ; The Landmark à Ho Chi Minh-Ville, Vietnam, et The Thai Country Club à Bangkok, Thaïlande.

Pour plus d’informations, veuillez prendre contact avec :

Mlle Anne-Sophie Bonnisseau

Directeur de la Communication
The Peninsula Paris, 19 avenue Kléber, 75116 Paris, France

Téléphone : +33 1 58 12 66 05

Fax : +33 1 58 12 99 99

E-mail : annesophiebonnisseau@peninsula.com

Site Internet : : www.peninsula.com

Photothèque numérique : www.peninsula.com/pdl

Vidéothèque : www.thenewsmarket.com/thepeninsulahotels


similaire:

The peninsula paris – restauration, renovation et innovation iconProgramme «les clefs de paris» 2016, L’hôtel The Peninsula Paris lance «Les Clefs de Paris»
«Les Clefs de Paris», un nouveau programme qui invite à découvrir la vie culturelle parisienne autour d’une sélection inédite d’expositions...

The peninsula paris – restauration, renovation et innovation iconThe peninsula paris – faits marquants
«Un Américain à Paris» en 1928. En mai 1922, cinq des principaux artistes du xxe siècle étaient réunis pour dîner: James Joyce, Marcel...

The peninsula paris – restauration, renovation et innovation iconEn cours de route, regard sur Capitol Hill, le Mall où sont regroupées...
«petite collection» de grande qualité, plus connue en France depuis qu’elle fut exposée à Paris pendant la rénovation du musée :...

The peninsula paris – restauration, renovation et innovation iconLes artistes infiltrent l’entreprise
«L’innovation découle aujourd’hui de l’observation des comportements des consommateurs qui veulent plus de sens dans les produits...

The peninsula paris – restauration, renovation et innovation iconSynthèse du programme de la renovation du musée de picardie à amiens
«Monument Historique» du clos et couvert et des structures bois, indépendamment des fonctionnalités

The peninsula paris – restauration, renovation et innovation iconVoici le programme détaillé de notre voyage dans la métropole
«Burggarten» ou, s´il n´est pas tiré du sac, dans un point de restauration à l´initiative des élèves

The peninsula paris – restauration, renovation et innovation iconPlantronics et Altec lansing devoilent les noms des grands gagnants du concours sound innovation

The peninsula paris – restauration, renovation et innovation iconCahier des charges en vue de l’attribution d’une convention d’occupation...
«le Café-restaurant», qui devront être respectées par le bénéficiaire de l’aot

The peninsula paris – restauration, renovation et innovation iconSynthèse de la journée Innovation et culture
«Wikipedia et les musées / lieux culturels» (Thierry Coudray, Administrateur et trésorier de Wikimedia France)

The peninsula paris – restauration, renovation et innovation iconProgramme 17 mars 2011
«L’innovation et la créativité face aux défis environnementaux de la ville contemporaine : vers des techniques et dynamiques urbaines...







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com