Veille media







télécharger 341.84 Kb.
titreVeille media
page6/15
date de publication20.02.2017
taille341.84 Kb.
typeDocumentos
a.21-bal.com > droit > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15

GENOCIDE RWANDAIS



Un ancien ministre rwandais accusé de génocide transféré au Tribunal international pour le Rwanda

2008-10-09 08:54:42

NEW YORK (Nations Unies), 8 octobre (Xinhua) -- L'ancien ministre rwandais de la Planification, Augustin Ngirabatware, a été transféré mercredi à Arusha (Tanzanie), siège du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Selon un communiqué de l'ONU, Augustin Ngirabatware est accusé de neuf chefs de génocide et de crimes contre l'humanité, y compris meurtre de masse et viol, pour des actes commis lors du génocide de 1994.

L'ancien ministre a été arrêté à Francfort (Allemagne) et transféré à Arusha, où il est d étenu en attendant la procédure préalable à son procès.

Le TPIR a été créé par le Conseil de sé curité le 8 novembre 1994 pour juger les personnes présumées responsables d'actes de génocide et d'autres violations graves du droit international humanitaire commises sur le territoire du Rwanda et les citoyens rwandais présumés responsables de tels actes ou violations du droit international commis sur le territoire d'Etats voisins entre le 1er janvier et le 31 décembre 1994.

http://www.french.xinhuanet.com/french/2008-10/09/content_736298.htm

DARFOUR


Le nouveau chef des opérations de maintien de la paix en visite au Soudan

8 octobre 2008 – Le nouveau chef des opérations de maintien de la paix des Nations Unies, Alain Le Roy, a rencontré mercredi de hauts responsables du gouvernement régional du Sud-Soudan dans le cadre d'un voyage d'une semaine au Soudan, où deux missions de paix des l'ONU sont actuellement déployées.

Alain Le Roy, accompagné par le représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU au Soudan, Ashraf Qazi, a eu des entretiens avec Salva Kiir, le président du gouvernement du Sud-Soudan, une région qui a été ravagée par une guerre civile pendant 21 ans avant qu'un accord de paix ne soit signé en 2005.

« Comme vous le savez, nous avons 18 opérations de paix à travers le monde, aussi nous avons de nombreux défis à relever. Toutefois, j'ai commencé par le Soudan car je pense qu'il y a beaucoup de choses en jeu ici », a dit M. Le Roy à des journalistes. Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix a pris son poste en août, en remplacement de Jean-Marie Guéhenno.

« De nombreuses choses ont été faites, mais l'ONU a encore besoin de jouer un rôle », a-t-il ajouté. Malgré l'accord de paix mettant fin à la guerre civile entre le nord et le sud du Soudan, de violents affrontements se produisent encore trois ans après sa signature. Des combats en mai dans la ville d'Abyei ont fait 98 morts et déplacé 50.000 personnes.

M. Le Roy s'est rendu mardi à Abyei, où il a rencontré des membres de la nouvelle Unité de police intégrée conjointe mise en place pour assurer la sécurité dans la ville après les violences de mai.

Selon lui, il reste encore beaucoup à faire pour mettre en œuvre l'accord de paix et les parties impliquées doivent redoubler d'efforts pour réaliser les objectifs fixés. La Mission des Nations Unies au Soudan (UNMIS) compte actuellement environ 10.000 casques bleus chargés de surveiller le respect de l'accord de paix et d'aider aux programmes de démobilisation et de réintégration et à ceux de retour des personnes déplacées.

Une autre mission de l'ONU est déployée dans la région du Darfour dans l'ouest du Soudan. Il s'agit d'une opération hybride Union africaine-ONU (MINUAD).

Elle a commencé son déploiement au début de cette année et doit devenir la plus grande opération de maintien de la paix de l'ONU avec 26.000 casques bleus quand elle sera complètement déployée. Actuellement, elle compte 10.000 militaires et policiers sur le terrain et manque d'équipements, dont des hélicoptères.

Un comité sur le déploiement de la MINUAD, comprenant l'ONU, l'Union africaine et le gouvernement soudanais a tenu sa première réunion mardi, toutes les parties promettant de faire tout leur possible pour accélérer ce déploiement.

« Nous demandons le soutien du gouvernement du Soudan, sans lequel nous ne pouvons pas atteindre cet objectif », a dit la Secrétaire général adjointe pour le soutien opérationnel, Susana Malcorra.

Environ 300.000 personnes ont été tuées par les combats, par la maladie et par la malnutrition et plus de 2,7 millions d'autres ont été déracinées par le conflit du Darfour qui dure depuis cinq ans entre les rebelles et les forces gouvernementales alliées aux miliciens Janjawid.

Alain Le Roy devait se rendre mercredi au siège de la MINUAD à El Fasher, la capitale du Nord-Darfour. Il devait également s'arrêter en route à Nyala, la capitale du Sud-Darfour, et à El Geneina, la capitale de l'Ouest-Darfour.

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=17496&Cr=soudan&Cr1=leroy

Soudan/Etats-Unis : des responsables discutent de la situation au Darfour

2008-10-09 12:43:56

KHARTOUM, 9 octobre (Xinhua) -- L'envoyé américain au Soudan, Richard Williamson, et l'assistant présidentiel soudanais, Nafie Ali Nafie, ont discuté mercredi à Khartoum de la situation au Darfour, une région agitée dans l'ouest du Soudan.

Le porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères, Ali al-Sadik, a indiqué aux journalistes à l'issue de la rencontre que son gouvernement assure à la délégation américaine son enthousiasme sur l'application de toutes les initiatives contre la crise et l'amélioration de la sécurité et de la situation humanitaire au Darfour.

Le gouvernement soudanais a déployé des efforts pour assister la mission de l'Union africaine et des Nations Unies au Darfour (UNAMID) afin de réaliser ses tâches de maintien de la paix, a ajouté M. al-Sadik.

Il a indiqué que l'envoyé américain a mentionné les développements positifs récemment réalisés au Darfour grâce aux efforts faits par le gouvernement soudanais et sa coopération avec l'ONU, l'UA et l'UNAMID.

Selon M. al-Sadik, l'assistant du président soudanais a exprimé son appréciation de l'initiative américaine mobilisant les troupes égyptiennes, éthiopiennes et rwandaises au Darfour, espérant que tous les pays concernés continueront d'assurer une judicieuse opération hybride du maintien de la paix.

Cette rencontre a également réglé les relations entre le Soudan et le Tchad, disant que tout développement positif avec le Tchad assurera la situation au Darfour et l'est au Tchad, a-t-il ajouté.

M. al-Sadik a fait savoir que cette rencontre a également mentionné les relations Soudan/Etats-Unis.

L'envoyé américain est arrivé à Khartoum mardi pour effectuer la première visite d'un responsable américain dans ce pays africain, depuis que le président soudanais, Omar el-Béchir, a été accusé à la mi-juillet par un procureur de la Cour pénale internationale (CPI) d'avoir commis des crimes de guerre au Darfour.

Le gouvernement soudanais a refusé la juridiction de la CPI et rappelant que le Soudan n'a pas signé le Statut de Rome pour l'établissement de la CPI.

http://www.french.xinhuanet.com/french/2008-10/09/content_736496.htm

Ukraine: des hélicoptères pour la Minuad?

07/10/2008 - 19:50

L'Ukraine pourrait mettre des hélicoptères à la disposition de la Mission de paix des Nations unies et de l'Union africaine au Darfour (Minuad), a annoncé mardi le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon. La Minuad a pour mission de maintenir la paix dans cette région de l'ouest du Soudan grande comme la France avec, pour le moment, 10 000 militaires et policiers sur le terrain, comparé à l'effectif promis de 26 000 hommes. On ignore pour le moment si le gouvernement soudanais, peu enclin à la présence de militaires et policiers non-africains sur son territoire, acceptera l'envoi d'aéronefs ukrainiens.

http://www.lejdd.fr/cmc/scanner/international/200841/ukraine-des-helicopteres-pour-la-minuad_155038.html
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15

similaire:

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media

Veille media iconVeille media
«procès qui n’est pas sans rappeler ceux menés par la junte militaire turque au début des années 80» selon cinq associations françaises...

Veille media iconDéfinition "intelligence économique"/"veille"

Veille media iconMuseum communication and social media : the connected museum

Veille media iconMuseum communication and social media : the connected museum

Veille media iconAnvers & Bruxelles 18 & 19 janvier 2011 cv1 Print et Multi-Média Anvers et Bruxelles







Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
a.21-bal.com